Après 2 mois je m’endors plus rapidement et mes nuits sont réparatrices !

Après 2 mois je m’endors plus rapidement et mes nuits sont réparatrices !

Dominique, 57 ans, professeure à Lorient

Pourquoi Thérasomnia?

Dominique:

Mon sommeil était perturbé depuis de longues années car je suis de nature anxieuse et stressée. J’avais tendance à ruminer mes préoccupations professionnelles lors de mes insomnies. Cumulant les difficultés d’endormissement, la non récupération et les réveils nocturnes, je consommais régulièrement des somnifères, même à petite dose. J’ai commencé le programme en janvier 2019 et mes objectifs étaient de retrouver des nuits complètes car j’avais des réveils nocturnes quasi quotidiennement, de faciliter l’endormissement du soir et de me réveiller moins tôt le matin.

Progressivement, en appliquant la restriction du temps passé au lit et en me levant à chaque réveil la nuit, mon sommeil est devenu plus profond et les réveils nocturne se sont espacés. Après deux mois de programme, je m’endors nettement plus rapidement, mes réveils nocturnes sont plus rares, et mes nuits sont réparatrices !

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Dominique:

Cette méthode était pour moi totalement innovante dans le sens où elle s’appuie uniquement sur le comportement. Après de nombreux essais de phytothérapie de toute sorte et d’homéopathie sans succès, cette approche m’a tout de suite convenue et a réussi, malgré un certain scepticisme de ma part au départ.

J’ai revisité complètement mes croyances sur le sommeil et cassé des habitudes de comportement et aussi de pensées. Therasomnia m’a également apporté de nombreuses connaissances sur le fonctionnement du sommeil, ce qui m’a éclairée sur la nécessité d’appliquer la méthode.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Thérasomnia ?

Dominique:
J’ai apprécié le principe de Therasomnia : l’interaction constante avec les agendas et les diverses activités m’ont permis de rester engagée dans le programme

Vos interactions avec la communauté ?

Dominique:

Du fait de mon travail, je ne me suis pas ouverte aux possibilités d’interaction avec la communauté. La tenue de l’agenda du sommeil, l’application et le suivi des activités et défis, ainsi que les échanges avec les psychologues m’ont déjà beaucoup occupée.

Les échanges: Les échanges réguliers avec les psychologues m’ont accompagné dans ma démarche et m’ont beaucoup épaulée, ainsi que l’échange téléphonique

Votre outil favori ?

Dominique:
J’ai beaucoup aimé les méditations qui m’ont aidée à me recentrer et à me redonner confiance et aussi de prendre du recul par rapport aux événements.

Votre défi préféré ?

Dominique:

Le défi qui m’a été le plus difficile au début était la restriction du temps passé au lit. Je l'ai commencé en janvier, avec la fatigue de l’hiver et les journées courtes. Ce fut pour moi un réel effort que de me coucher tard alors que mon rythme naturel était l’inverse ! De ce fait, je dirais que c’est celui qui m’a servi le plus.

L'obligation de me lever lors de mes réveils nocturnes m’a permis de lire davantage, et j’y ai trouvé un certain plaisir : j’ai donc pu l’appliquer assez facilement en y trouvant l’intérêt de me rendormir plus vite .

J’ai trouvé intéressant également d’associer lit et sommeil. Un simple conditionnement, mais très efficace.

Par dounia22 0

D'autres témoignages

Haut de page 
X