Grâce à cette méthode, je cogite moins avant de dormir, je suis plus apaisée et je m'endors plus facilement

Marie-Françoise

Marie-Françoise, 65 ans, retraitée

Pourquoi Thérasomnia?

Marie-françoise:

Mes problèmes de sommeil ont débuté à l’âge de 50 ans. Au départ, j’avais des problèmes d’endormissement et des ruminations nocturnes liés au travail. Puis mon insomnie a évolué vers des problèmes d’éveils nocturnes. Peu importe la situation dans laquelle je me trouvais, si je me faisais du souci, je ne dormais plus ! Je ne dépensais pas assez d’énergie physique en journée et je ne me distrayais pas assez pour ne pas cogiter la nuit venue. J’allais à la piscine une fois par semaine mais la nuit qui suivait je dormais très mal.

Il fallait que je retrouve un sommeil réparateur !

Depuis que je fais le programme, je sors de mon lit au bout d’un certain temps après un éveil nocturne, je ne regarde plus mon réveil et je me rendors beaucoup mieux après.

Avant, je faisais une sieste, et maintenant à la place je fais un moment de détente. En fin de journée, j’écris un bilan et j’essaie de ne plus revenir sur les tracas de la journée.

Je me couche et me lève à la même heure ça me fait du bien !

Avec ThéraSomnia, ça a marché au bout de quelques semaines !

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Thérasomnia ?

Marie-françoise:

Le programme est vraiment bien fait. Les exercices nous obligent à nous intéresser à nous et à prendre soin de nous. Actuellement je fais l’exercice sur la rivière où je dépose une pensée sur chaque feuille et ça m’aide énormément à m’endormir. C’est même devenu un automatisme.

Je suis confiante pour la suite, je sais que le programme va continuer à m’aider. Grâce à cette méthode, je réfléchis moins avant de dormir, mon anxiété a diminué et je suis plus apaisée.

Les échanges avec les coachs

Marie-françoise:

Les entretiens avec les coachs m’ont beaucoup aidé. Mon coach m'a notamment expliqué que la pleine lune ne jouait pas sur mes nuits. Elle m’a expliqué la différence entre fatigue et somnolence et maintenant je ne fais plus la confusion. Du coup plus de sieste l’après-midi ! Mon coach m’a donné de nombreux conseils notamment pour mes journées piscine : ajouter les étirements, s’hydrater pour éviter les crampes après la piscine et trouver le sommeil plus facilement le soir.

Votre outil favori ?

Marie-françoise:

La pleine conscience avec l’exercice des pensées sur la rivière que j’ai expliqué plus haut.

Votre défi préféré ?

Marie-françoise:

J’en ai fait pas mal. C’est très encourageant et motivant pour la suite du programme. Ca en valait la peine, car j’ai récupéré un sommeil de meilleur qualité durant cette période et au bout de quelques semaines seulement ! J’avais vraiment un sommeil récupérateur.

Par dounia22 0

D'autres témoignages

Haut de page 
X