Bonjour ou bonne nuit. - 10012022

clecocq1
Abonné

Pour résumer, depuis mon enfance, soit j’ai du mal a m’endormir car je rentre dans un cercle vicieux d’angoisse de ne pas pouvoir dormir, soit (comme en ce moment), je me reveille au milieu de la nuit, en general vers 4h/4h30 et je n’arrive pas a me rendormir, soit les 2, soit aucun, mais c’est plus rare. Dans tous les cas, ca me pourrit souvent la vie.

J’ai une vie et alimentation equilibree, je fais du sport. Aucune maladie chronique ou autre. Je me fais chier au boulot, je sais que ça joue.

J’ai essaye :
Sophrologie
Relaxation
Acupuncture
Homeopathie
Psychotherapie
Plantes diverses
Arrêter le cafe, le the
Un peu melatonine, mais en ce moment l'endormissement n'est pas trop un probleme donc pas tres efficace.
Anti-histaminique il y a quelques années, une petite pilule de temps en temps marchait super bien pour un bon endormissement, moins efficace en ce moment pour le maintien du sommeil.
Le sexe le soir.
Les histoires a dormir debout en podcast ou les sons ASMR au milieu de la nuit.
Compter de 1 a 100, a rebours, les nombres pairs, impairs l’alphabet, les decimales du nombre pi,…

Je n’ai jamais essaye :
Somnifere (benzodiazepine). J’ai resiste jusqu’à maintenant meme si tres recemment j'ai essaye en tres faible quantite le Zolpidem en milieu de nuit le weekend (quand je n'ai pas de contrainte le matin) pour me rendormir.
Couverture lourde et chauffante
Mettre les pieds dans l’eau froide
Se taper la tete contre le mur
La fumette
Casque générateur d’ondes alpha, ou beta ou…
Therapie comportementale
Yoga
D’une manière générale, tout ce qui m’isole avec moi-meme et ma pensee, c’est trop dur. Je me saoule moi-meme. Peut-etre ne suis-je pas assez perceverant…

Dans mes tentatives de comprendre, notamment sur le fait que je pense en permanence et n'arrive pas a dompter mes pensees, j'ai decouvert presque par hasard il y a quelques mois que j'etais haut-potentiel (test WAIS4 aupres d'un psychologue), profile homogene sur tous les criteres, THPI. Cela n'explique pas cela evidemment mais j'espere que cela me donnera quelques pistes de travail en plus.

Exemple avec un tracker de sommeil, j'ai des cycles de sommeil rapide de moins de 1h generalement et je fais quasiment plus de paradoxal que de sommeil profond (qui plafonne a 60min max en general). Est-ce une consequence des mes insomnies? Est-ce une caracteristique (j'ai lu dans une revue specialisee sur les HP que les cycles de sommeil sont differents et je trouve que cela se voit bien sur les mesures) ??

Je ne sais pas, j'espere que mon tableau de bord Therasomnia me premettra de mieux me comprendre.

Je suis dispo pour tout partage d'eexperience.
 

X