Elle prend de la place ! - le 01/07/2016

jeanne12
Abonné

Ce que je peux dire c'est que pour moi l'insomnie a pris de la place, trop de place! 

Avant de rencontrer des problèmes financiers liés à mon activité professionnelle libérale, je dormais bien. Ponctuellement je pouvais avoir des mauvaises nuits, mais comme tout le monde et ça restait que ponctuel. Puis là le sommeil s'est dégradé, j'ai conscience que c'est l'angoisse qui m'empêchait de trouver le sommeil, les problèmes ressurgissent souvent le soir et prennent une teinte encore plus sombre la nuit, non? 

Puis j'ai compris grâce au programme que je l'avais renforcé cette insomnie en restant au lit coûte que coûte, en allant me coucher tôt= trop tôt, en refusant les sorties, les week-end entre amis, en arrêtant le sport et en me remettant à fumer! Bref, j'ai tout fait de travers, mais je comprends plein de choses là et je suis contente de voir que pas à pas je modifie mes "mauvais" comportements. 

J'ai décidé de lui laisser moins de place à cette insomnie pour reprendre goût à des activités, à une sociabilité, cela m'aidera aussi à m'épanouir et à dormir je pense. 

Voilà mon objectif que l'insomnie prenne de moins en moins de place et qu'elle laisse place au sommeil retrouvé yes

Commentaires

jeremy74

Merci jeanne de ce message qui me parle et me correspond. C'est ça, tu as bien trouvé, elle prend trop de place notre insomnie, ou on lui laisse trop de place.... Bref, c'est arrivé à un point où on est (presque) plus que ça "insomniaque". J'ai eu la psychologue au téléphone qui m'a expliqué que je me définissais comme cela, d'emblée. J'y ai réfléchi et c'est vrai, je suis une personne qui souffre d'insomnie, je préfère dire comme cela maintenat plutôt que "je suis insomniaque", car je ne suis pas "que ça"... C'est vrai qu'elle prend tellement de place, qu'elle est parfois responsable ou l'excuse de tout "non je ne sors pas car je vais passer une sale nuit et ne pas etre efficace demain" / Comme je suis insomniaque, je décline parfois des week-ends ou vacances entre amis.... J'ai décidé comme toi Jeanne de ne plus lui laisser toute cette place;, mais d'en faire autre chose. On s'en rend compte, on observe ça un peu comme un sepctateur et c'est déjà très bien je trouve, pas toi ? 

Haut de page 
X