Gros doute et angoisse

Vlini
Abonné

Troisième semaine de programme et dur dur. Après une petite amélioration, là tout rebascule. Des grosses angoisses qui reviennent. Ce week-end, j'ai été invité chez une amie. Rentrée à 1h30 et au coucher le sommeil ne vient pas. Je me lève, lis, relaxation bref rien n'y fait. Par ras le bol j'ai finit pas prendre un anxyo. Alors oui j'ai dormi 3h mais ce matin, je suis dans le potage, pas le moral, fatiguée par cette insomnie qui me pourrit la vie.  J'ai l'impression de tout recommencer depuis le début et voire que c'est pire qu'avant. Et mon mari qui dort comme un bébé rrrrrrrrrrrrrrr..........

Avez-vous vécu cela ? Et que faire car la fatigue physique et nerveuse commencent à être difficile à gérér.

Commentaires

dauge
Abonné

bonjour vini je viens t ammener un peu de reconfort dans tesdoutes et tes angoisses tu dis que tu as trois semaines de progre plus anxieuxamme  je crois que c est beaucoup trop tot dans le programme pour se decaler je ne sais pas quel est ton heure de coucher mais lapsy m avait dit d etre réguliere dans mes heures de coucher et de lever tu es encore trop fragile et angoissé a la seule idéé de ne pas dormir avant de te decaler suit bien ton programme avec les consignes et quand tu iras mieux et que tu seras moins anxieuse de ne pas dormir une nuit tu pourras te decaler ne vas pas trop vite et reste confiante ton sommeil va bien revenir tout seule moi quand j ai eu mon passage de difficuté a m endormir j avais peur de ne plus retrouver mon sommeil naturel mais si il est bien revenu c etait juste des penséés fausses sur le sommeil et des mauvaises habitudes qui m enpecher de le trouver la fatigue la peur de ne pas dormir rends encore plus anxieux patique tu ta detente dans la journéé ,? les exercices de contractions detente sont trés efficace les pratique tu aussi en soiréé ou quand tu en as le temps sois vigilante etsuis ton programme et tu verras tout va s arranger bises dauge

AgaT

Vlini, j'ai vécu aussi une sortie chez des amis, je me suis laissée embarquer à sortir avec eux après le dîner alors que je m'étais jurée de rentrer pas tard pour ne pas me décaler. Même si je me suis amusée et je crois que c'est important de penser finalement à autre chose qu'au SOMMEIL, mais je m'en suis voulue - culpabilité +++- de ne pas avoir respecté mon cadre, de rentrer tôt. Puis je n'ai quasi pas dormi de la nuit... Le lendemain j'étais dépitée "tout ça pour ça", j'ai lutté je me suis obligée à sortir pour ne pas dormir. Le lendemain soir, j'ai enfin dormli très bien et très profondémment. D'après ce que j'ai lu il était sans doute trop tôt pour me dérégler, mais c'est dur de dire non, Non ?! 

Vlini
Abonné

Tout à fait d'accord avec toi AgaT. Ce week-end se pose encore le même problème. Je suis invitée au restaurant et j'ai une heure de route. Je risque de rentrer tard (après 00h20). Et pourtant cela fait du bien de sortir car effectivement on ne pense plus à ce sommeil (qui est toujours présent à l'esprit toute la journée en ce qui me concerne). La psy m'a bien dit que l'insomnie ne devait pas prendre toute la place et qu'il fallait être plus forte qu'elle en menant une vie aussi normale que possible. Mais avec la fatigue physique et nerveuse c'est pas toujours facile.

En plus nuit dernière terrible (bon je venais d'apprendre que le cancer de ma mère s'est propagé au foie, mais je m'y attendais) et cette nuit je n'ai pas pensé à elle mais bon quand je me levais je n'arrivais pas à lacher prise même en faisant autre chose.

Cet aprèm séance yoga. Ca me fait un bien fou et je ne pense à rien pendant ma séance.

Merci à tous.

Calvin
Abonné

Courage Vlini, c'est vrai que quand on apprend des mauvaises nouvelles pour nos proches, on dort forcément moins bien... Je t'apporte mon soutien et je suis très content pour toi que la yoga t'apaises. Peux-être pourrais-tu augmenter tes cours, non? 

 

Haut de page 
X