Oups

anna80

Tout est dans le titre, l'insomnie ne facilite pas la vie de couple ... J'ai l'impression que quand c'est possible, on est beaucoup à opter pour la chambre à part. Mais à partir de quand le sommeil est suffisamment solide pour refaire chambre commune ? 

Commentaires

evalou

Ahah c'est pas faux. Insomnie et vie de couple ne font pas bon ménage. On est tellement plus sensible aux bruits, aux mouvements. Je dirais même qu'on devient "hypersensible". C'est d'ailleurs pas évident pour le conjoint car ils veulent en général ne pas faire de bruit, mais ils en font malgré eux ... Vive les tensions ! 

Je pense que l'erreur serait de refaire chambre commune à part s'il y a eu chambre séparée. Mais de bien attendre que le sommeil soit plus profond pour réintroduire le lit conjugal. 

C'es mon avis... 

AnneSo48
Abonné

oui je pense aussi qu'il faut bien attendre que le sommeil soit réparé et pourquoi pas tenter de temps en temps des nuits à 2 pour voir .... 
A chacun de voir et demander l'avis de son conjoint également, non ? 

AnneSo48

DL-22-02
Abonné

Lors de ma première TCC certaines étapes ont été mal vécu par ma conjointe. Elle me voyait épuisé en pleine RTPL, je me couchait bien après elle, je me levait 2h avant tout le monde. Elle avait l'impression que je m'étiolais physiquement et que je m'isolais. C'était difficile pour elle d'admettre que je devais me faire "du mal" en m'imposant cette TCC pour progressivement me rééquilibré. Elle a finit par en voir les premiers résultats et elle à comprit alors le bien fondé de cette "violence".

C'est elle qui m'a poussé à refaire une TCC puisque je n'avais pas finit la première "par sa faute" selon elle puisqu'elle avait de grave problème de santé qui m'avait obligé à ne plus suivre cette thérapie. Elle n'y était pourtant pour rien, la vie n'est pas drôle tout les jours et parfois c'est ainsi. Je ne lui ai jamais reproché ce qui c'était passé mais je sens bien qu'elle le garde comme une "faute" pour elle.

Elle craint toujours énormément la RTPL (qui va probablement tomber pendant nos vacances). Elle exprime ses peurs, ses angoisses. C'est humain, c'est normal. Je crains moi aussi un peu car je suis épuisé, irritable, un peu à l'ouest parfois. Ma conjointe, qui n'est pas en grande forme non plus, est fatigué tôt, dort plus que moi. Et le décalage qu'il y a entre nos rythme de sommeil pose un soucis non pas de "se déranger dans le lit" et de se réveiller l'un l'autre mais plus de "sociabilisation".

Malgré sa fatigue et son épuisement, elle traîne pour aller se coucher pour être avec moi le plus possible. Ayant le sommeil léger, elle veille à ce que je me lève ou ne rate pas mon réveil pour ne pas arriver en retard au travail ou tomber dans mon "mi-sommeil mi-éveil" qui me nuit tant à la santé. Bref, elle tente de me soutenir au maximum et se met elle aussi en souffrance car elle se rappelle que trop cette impression d'isolement que nous avons vécu lors de la première TCC.

Pour nous faire chambre à part est inenvisageable, parce que c'est aussi, de part notre vie au planning très chargé dans lequel on se croise parfois beaucoup, un des seuls moment où nous sommes seuls tous les deux au calme, ensemble.

De plus notre lit est le seul dans lequel, elle comme moi dormons le mieux. Elle refuserait que je ne m'y couche pas (par rapport à mes nombreux problèmes de TMS et autre problème de dos) et je refuserait qu'elle n'y dorme pas par rapport à ses soucis de santé à elle.

La TCC s'est très dur pour un couple au quotidien et il n'y a qu'en parlant ouvertement et tentant de comprendre l'autre qu'on peut réussir à la vivre ensemble.

C'est un beau conseil tout joli que je donne ( ^_^) mais vous et moi savons que la réalité et bien moins rose et que, bien sûr, la fatigue, la tension, les difficulté ne sont pas absente du quotidien.

Je suis pas un dogme à suivre loin de là. ( ^_^)

AnneSo48
Abonné

C'est un joli message en tout les cas que tu écris là JK car on voit qu'il y a une profonde bienveillance et entraide entre vous. Vous vous soutenez, vous vous épaulez et vous voulez du bien à l'autre. Même si le quotidien n'est pas toujours rose et j'imagine que vous aussi vous vous engeulez (héhé c'est pas juste sinon), ce message transpire le soutien mutuel de couple et l'entraide. BRavo. 

Ta femme ne devrait peut-être pas se forcer à bien voir si tu ne t'es pas rendormi ou bien réveillé non, surtout si elle a des pbs de santé et elle risque de dégrader son sommeil à être dans un demi-sommeil, non ? C'est beau comme attitude, mais il ne faudrait pas que ça lui porte préjudice. 

A +++++ 

AnneSo48

DL-22-02
Abonné

Merci AnneSo48 ( ^_^)

Elle travaille dans le domaine de la santé, veiller sur le gens c'est une seconde nature. Alors dans mon cas, c'est ++ ( ^_^)

On fait ce qu'on peut, l'important, effectivement, c'est de s'entraider au mieux.

loic88

J'essaie quand même de dormir au lit conjugual 80% ou 90% des cas, dans le pire des cas si difficulté à s'endormir, je commence la nuit dans le canapé avant de réintégrer le lit en cours de nuit. La présence de ma conjointe ne gêne pas trop mon sommeil ça va à ce niveau là.

Marcus30
Abonné

tant mieux. C'est pas trop dur de passer du canapé au lit, ça ne te réveille Pas ? 

Marcus30

boubou31

pas facile facile pour la vie à 2 cest clair .. Mais faut tenir bon, après tout ca ne sera plus qu'un mauvais souvenir !! 

AnneSo48
Abonné

Bien dit Boubou !!! 

AnneSo48

Haut de page 
X