Rechutes - 04082016

Claire290786
Abonné

bonjour à tous, j'ai commencé le programme il y a 6 semaines environ ou moins. Je suis actuellement en vacances au Canada. Je voulais vous le préciser car ce contexte de changement d'hôtel tous les deux jours ne facilitent pas mes soucis d'endormissement ! Je voulais savoir si certains d'entrer vous voyaient, comme moi, leur situation s'améliorer jusqu'à avoir 100% d'efficacité de sommeil, pour un soir, avoir du mal à s'endormir ou passer une mauvaise nuit, ce qui deuil toute la confiance accumulée. Je dormais bien depuis quelques nuits, et puis soudain, trop d'écran un soir et difficulté d'endormissement. Ça m'a grandement stressée et la nuit suivante à aussi été difficile. Je fais tout ce qui nous est conseille mais dès que je me mets au lit et que je m'endors pas en 5 min, je me mets à paniquer. Pour moi c'est devenu endormissement immédiat ou longue soirée d'attente et de stress. Je ne supporte pas d'attendre 20  minutes au lit de m'endormir car je sais pertinemment que si je ne suis pas tombée sur l'oreiller c'est fini. Avez-vous expérimenté des rechutes similaires ? Comment les gérez vous? Est-ce qu'elles finissent par passer ? Merci à tous pour votre soutien, je suis lassé de ces échecs et je voudrais qu'on m'aide à retrouver confiance. Bonne journée à tous !! 

Commentaires

Sansan38
Ancien abonné

Bonjour Claire

J'ai envie de faire un parallèle à ton histoire par exemple à une personnes qui était alcoolique et qui sort de cure. Il ne boit plus mais doit éviter de jouer avec le feu c'est à dire éviter d'aller voir ses potes dans les bars, éviter de traîner dans le rayon des alcools en grande surface... 

Nous apprenons les bonnes techniques les bons gestes pour bien dormir et maintenant que l'on redort on s'autorise à nouveau des choses que l'on s'interdisait au début de la thérapie comme par exemple les ecrans... Le plus dure dans une thérapie ou une cure c'est de tenir dans le temps afin de consolider nos acquis. Au bout de 6 semaines c'est encore très fragile et ce n'est pas pour rien que la thérapie dure 3 mois. D'ailleurs même après la thérapie il faudra continuer tout ce que l'on a fait dans les défis... Donc ce n'est pas grave si tu as rechuté une fois voire plusieurs fois l'important et que tu persevers dans les bonnes résolutions que tu as prise côté hygiène de vie (sport, relaxation, éviter les excitants : alcool, tabac, écrans,...) et tout le reste. 

Voila ce que j'en pense. Bon courage à toi !

Kella82
Ancien abonné

J'en suis à ma 5ème semaine, les 2 premières semaine je dormais 4 à 5H1/2 d'affilé et je me réveillais en pleine forme, mais ces 3 dernières semaines je ne dors que 2H1/2 à 3 H par nuit et je commence à craquer car c'est très insuffisant, dans la journée je me sens mal, je pique du nez je sens que si je m'allongeais je dormirais sans problème, pourtant j'applique bien le programme à la lettre c'est ce qui me décourage. Avez-vous connu le même problème. J'ai besoin de savoir si quelqu'un est déjà passé par cette phase, est-ce normal? Merci pour vos réponses.Kella

valerie66
Abonné

Bonjour Claire,

J'ai exactement les mêmes problèmes que toi. En vacances , en septembre, on devait se lever tres tôt d'où grand stress au moment du coucher, je n'arrivais plus à m'endormir alors que je me sentais depuis plusieurs mois sortie d'affaire ! Du coup j'ai pris tous les soirs 1/2 zolpidem pour assurer le lendemain. En rentrant de vacances, je suis tombée malade : idem, grosses difficultés à m'endormir, si je ne dors pas dans les 5 mn, l'anxiété prend le dessus, puis je m'énerve, et j'ai beau me lever pour lire dans une autre pièce rien à faire... Ensuite j'ai repris la RTPL au plus dur : minuit - 05h30 et au bout de 8-9 nuits (parfois je n'ai dormi que 2H dans une nuit...) j'ai réussi à m'endormir sans problème à nouveau. Petit à petit j'ai rajouté un peu de temps passé au lit et arrivée à 7H de sommeil (le saint graal non ?) patatras tout est reparti en vrille. Je suis découragée moi aussi. Hier j'ai essayé de ne pas prendre de somnifère pour voir ce que ça donnait, et bien j'ai fait une vraie nuit blanche avec crise de larmes etc... Depuis 1 an que je suis le programme, j'ai des hauts et des bas, mais là je suis vraiment très bas et vraiment découragée... Au moindre problème dans ma vie je ne dors plus. Et cette insomnie est due au sevrage d'un traitement, je suis très en colère contre le labo qui commercialise ce médoc. Courage à toutes les 2,

Valerie

grododo

Bonjour Valérie 

Je viens de lire ton message et ça me fait de la peine  . Je suis dans la même situation que toi , le moindre petit grain de sable dans l'engrenage et tout se gâte . ça fait au moins 8 jours que j'ai interrompu le programme parce que je n'en pouvait plus de ce rythme infernal et du peu de progrès

et je reviens aujourd'hui dans l'espoir de parvenir à m'accrocher . J'espère que toi aussi tu vas trouver au fond de toi la force de reprendre le programme pour tenter de t'en sortir . Courage Valérie tu n'es pas la seule dans cette galère , accroche toi !

 

boubou31

Courage à vous toutes, je viens d evous lire et je crois comprendre que la période n'est pas facile ... Je ne vais pas vous dire d evous accrocher car vous le savez déjà et ça pourrait paraître déplacé. Mais ne vous découragez pas car vous avez déjà eu des bons résultats. C'est rageant les rechutes et ça casse le moral, mais ça ne veut pas dire qu'on ne retrouve pas de résultats solides par la suite ! C etait quoi ce medoc Valérie ? Je te comprends pour le labo ... tu devrais leur écrire tiens, même si ça ne change rien pour toi, ça peut te libérer d'un certain poids, d une certaine colère ... 

je suis avec vous Toutes ! 

Haut de page 
X