réveil nocturne ... bizarre! - le 08/03/2017

Victory
Inscrit

Bonjour,

Je voulais savoir si quelqu'un en connaissait un peu plus sur les réveils nocturnes et comment en venir à bout ! Je sais que je suis peut-être trop pressée (ça va faire 2 semaines que j'ai commencé, je n'ai fait que 4 nuits de restriction de temps passé au lit !) mais je sens qu'il y a un souci à ce sujet-là.

Je m'endors vraiment sans poblème mais systématiquement je me réveille au milieu de la nuit et je suis SUPER BIEN réveillée. C'est débile : je ne suis pas angoissée, je ne rumine pas. Non, mon cerveau est juste à plein régime sur un thème neutre. Et je mets une petite heure à me rendormir à chaque fois (donc, pendant l'heure, je ne cache pas que quelques inquiétudes arrivent. Mais en général : pas énorme). Après, je me rendors sans problème jusqu'au réveil.

Je précise qu'avant d'essayer Therasomnia, je me suis battue pendant presque 7 ans pour retrouver le sommeil. En commençant le programme, j'avais donc déjà bien travaillé la méditation de pleine conscience, déjà fait de l'hypnose, et je faisais souvent du sport (là : je tiens 1/2 h par jour). Donc, pour tous ceux que c'est pas juste, que mon sommeil s'est amélioré super vite, dites vous que, bien encadrés ici, vous mettrez bien moins de temps que moi à atteindre ce "niveau de sommeil" !!!

Par contre, j'ai l'impression d'une mauvaise habitude de mon corps, prise au moment où j'avais des soucis, de se réveiller n'importe comment. Et tout ce que je peux lire concerne plutôt des difficultés d'endormissement.

Savez-vous s'il y a des trucs (ou des plantes, ou des médecines alternatives?) pour essayer de réguler çà ? Parce que là, je me lève. Mais j'ai l'impression que ça ne change rien. Je sais, je suis peut-être trop impatiente !

Y a-t-il d'autres personnes qui ont ce type de soucis? (pas de pb d'endormissement le soir mais réveil nocturne)?

Victory

 

Commentaires

veronique
Inscrit

Bonjour Victory,

J'ai le même probléme et je te comprends. On parle bp des pb d'endormissement mais pas des éveils nocturnes.

Je m'endors immédiatement comme une masse, mais je me réveille systématiquement à 2 h du matin, mais contrairement à toi, j'ai bp de mal à me rendormir. En fait mon sommeil n'est plus bon du tout aprés minuit. Je ne fais plus que somnoler et surfer sur la vague de la semi conscience chargée de rêves ou de pensées. 

Avant de me lancer dans ce programme j'avais déjà essayé ce fameux agenda du sommeil avec réduction du tps au lit. ça n'avait pas du tout marché. Je trouvais ça en plus  tellement injuste de devoir faire tous ces efforts par rapport à ceux, comme mon compagnon, qui ne se rendent même pas compte qu'ils dorment et qui le vivent comme qqchose de normal. Quand ma soeur me dit "cette nuit je me suis réveillée à 3h, c'est infernal", la tristesse m'étouffe et je me retiens de dire (des fois pas d'ailleurs, mais aucune réaction) " moi ça fait 15 ans que je me réveille à 2h ttes les nuits! et je n'ai pas le droit de me plaindre car on change tout de suite de sujet. j'ai l'impressipn que c'est taboo. 

C'est donc bon de se sentir compris! mais j'espére qd même que ce programme est efficace, car c'est pour moi la derniére tentative, aprés je ne sais pas....

Entendre dire "bonne nuit" ou "tu as bien dormi?" . ça me tue intérieurement!

Vérpnique

 

 

aurelienW

Peut-être une mémoire du corps, de se réveille chq nuit à la même heure? Je crois que c'est la restriction qui pourra vous aider, notre corps prend des habitudes c'est fou moi aussi je me suis rendu compte qu'à partir d'une certaine heure mon corps avait telle ou telle réaction... 
J'ai compris que cette méthode faisait changer d'habitudes et que ce changement d'habitude était bénéfique, on change aussi autre chose. On s'aperçoit qu'on peut agir très différemment. Moi ça m'a rassuré +++. 

Véro je vrois que c'est pénible pour toi. Evidemment une personne qui dort bien se rend pas compte, oui il y a ptetre du tabou là dedans... Mais tu dois aussi te dire que certaines personnes de ton entourage ne sont peut etre pas très empathiques.... ? Entoure toi de personnes sympathiques & empathiques. Tu en trouveras de nombreuses ici yes

Victory
Inscrit

Bonsoir Aurélien

Je ne me réveille pas toutes les nuits à la même heure, du coup je ne pense pas que ce soit aussi simple. Mais j'ai plutôt l'impression que dans mon cas mon corps a pris l'habitude de faire N'IMPORTE QUOI, tout simplement. Et je pense que tu as raison, il faut que je le reconditionne pour qu'il comprenne que, non, 2h du mat' n'est pas une bonne heure pour réfléchir à ce que je vais faire le we (sans stress... Juste une pensée active au millieu de la nuit).

Je trouve qu'avec la restriction du temps passé au lit, ça va déjà mieux. Plus qu'un seul réveil (il m'est arrivé de me réveiller toutes les heures... alors 1 réveil, c'est la classe !). Mais quand on ne dispose que de 6h au lit,1h de réveil, c'est rude !!!

Bon, je suppose qu'il faut que je patiente smiley!

Et toi, tu es plutôt genre "difficulté d'endormissement", "réveil nocturne", ou "éveil trop tôt"?;) Vois-tu des progrès?

 

veronique
Inscrit

Bonsoir,

C'est effectivement le probléme. Si on disposait de plus de temps au lit, une heure de plus ou de moins ce ne serait pas grave.

C'est comme l'exercice physique. Faut il avoir le temps!

bah, il faut faire de son mieux et pas se culpabiliser surtout.

 

Véro

Victory
Inscrit

Bonjour Véronique,

Je crois que simplement, quelqu'un qui n'a jamais eu de pb de sommeil ne peut pas vraiment comprendre. Ma soeur dormait comme un loir et ne m'a vraiment comprise que le jour où, hélas, elle a aussi chopé des pbs de sommeil suite à une grossesse difficile (et la naissance d'un enfant avec qqs soucis. Pas grave, mais, pour une mère... c'est dur). Aujourd'hui, elle reconnait qu'elle a manqué d'empathie ... simplement parce qu'elle ne savait pas ce que c'était vraiment. Ce n'était pas de la méchanceté, en fait.

J'ai la chance d'avoir quelques collègues adorables avec qui je m'entends super bien. Et bien, celles qui n'ont aucuns pbs de sommeil, je ne leur parle pas de mes soucis. Je sens que, malgré toute leur bonne volonté, elles ne peuvent juste pas comprendre.

Pour l'efficacité du programme, je crois aussi que c'est important que tu aies confiance. C'est une hypothèse perso mais moi, j'imagine que l'effet placebo c'est juste que, quand on a confiance dans le médicament qu'on prend (ou le programme qu'on suit), on laisse plus de possibilité à notre corps de se soigner tout seul. Du coup, plus tu y croiras (et c'est pas absurde d'y croire, il y a de plus en plus d'études qui confirment que ça marche !), plus ça marchera vite, parce que ton corps va s'y mettre :o)

Et, à mon avis, plus on se soutient, mieux ça marche :o)

D'autant que la méthode de privation de sommeil, c'est la méthode utilisée par ceux qui veulent mieux contrôler leur sommeil (pour les navigations en solitaires par exemple : il faut savoir dormir sur commande). C'est sûr que ça marche ! Mais faut juste tenir moralement. Et pour çà, la solidarité, ça fait des miracles Image retirée.smiley

Courage, Véronique, tu vas y arriver !!! ON va y arriver (bon, moi, j'ai juste réussi à dormir 4h la nuit dernière, sur les 6 auxquelles j'avais droit. Ma journée de travail a été ... compliquée ;o) mais j'ai confiance, ça marche. Alors je patiente ...)

Victory

blabla22

Salut tout le monde, je retiens la phrase de Véronique "bah, il faut faire de son mieux et pas se culpabiliser surtout." == C'est tellement vrai et on a tellement tendance à se mettr la barre trop haute. On est dans le programme, on amorce le changement, on s'entraide et on fait du mieux qu'on peut. 
Bien sûr qu'on va y arriver et ne pas regarder le temps que ça prendra. 

Courage à toutes et à tous ...!wink

Victory
Inscrit

"tendance à se mettre la barre trop haute" Oh que oui... :o) Je me reconnais bien là !!!

Et comme tu dis, on n'est pas pressés!

sabine22

Moi aussi je me reconnais Image retirée.Image retirée.surprise

Haut de page 
X