Trop de pensées - le 13/11/2015

LunettesNoires
Inscrit

Salut tout le monde, 

Voilà, comme le dit le titre de ce post, j'i l'impression d'avoir trop de pensées, qui tournent en boucle et particulièrement au moment du coucher. Ca peut être tout et n'importe quoi: la liste des choses à faire du lendemain, un dossier de travail, mes prochaines vacances en famille, mon enfance... J eme sens comme envahi par ces pensées et ne sait pas comment procéder pour les chasser??

Pouvez-vous m'aider si vous vous êtes retrouvé dans ma situation? 

Merci!! LunettesNoires cool

Commentaires

LunettesNoires
Inscrit

Bon, j'imagine que comme tout le monde depuis ce week-end atroce, je peine à trouver le sommeil... Je suis encore plus envahi de pensées, de tristesse, de colère..; Comment gérez-vous cela? 

Merci à vous tous, 

LunettesNoires cool

Marie58
Inscrit

Salut LunettesNoires, 

J'ai l'impression que tu parles de moi en fait! Pour te dire à quel point je te comprends! 

J'ai cru comprendre qu'il fallait éviter de vouloir chasser ses pensées, mais au contraire les accueillir pour les laisser partir. Plus on contrôle, plus on renforce notre anxiété en qq sorte (parce que oui tu sembles anxieux). 

Je me suis mise à la pleine conscience, je verrai ce que ça donne, mais je le sens bien! 

Pour les évènements de ce week-end, je crois que ça empêche tout le monde de trouver le sommeil et pour les insomniaques de base et les anxieux, ça ne fait que renforcer... Je pense qu'il n'y a pas grand chose à faire si ce n'est de tenter de digérer un jour...

Je te soutiens et suis sure q'on parviendra à retrouver un "bon sommeil"!!! 

Marie 

babelle
Inscrit

Moi aussi LunettesNoires, j'ai plein de pensées dès que je ferme les yeux, plein de trucs qui tournent dans tout les sens. Je pense aussi que je me couchais au mauvais moment, c'est-à-dire quand je n'étais pas assez fatiguée. Du coup je pensais trop. 

Je me suis mise un peu à la méditation et j'essaye aussi de me coucher à un moment où le sommeil est vraiment là... Dur, dur, mais je m'accroche. 

Et toi, t'en es où??

 

Marie58
Inscrit

Super babelle, en effet comme toi, j'ai pris conscience que se coucher trop prématurément entraînait encore plus de pensées. Ce qui est en fait logique, on n'est pas suffisament fatigué du coup notre esprit continue de travailler et alors là impossible de trouver le sommeil. 

Comment vas-tu LunettesNoires, est-ce que tu te sens mieux depuis cet envoi? 

Bon week-end à vous 2, 

Marie58

LunettesNoires
Inscrit

Merci beaucoup à vous de vos retours, c'est tellement agréable de se sentir compris et soutenu...! 

Alors oui merci ça va un peu mieux... Et j'ai démarré la méditation. Le programme m'aide bien, il y a plein de conseils que je tente d'appliquer au jour le jour. J'essaye de me mettre moins la pression et j'ai découvert qu'en diminuant ma consommation de café, cela diminuait mes ruminations... Dingue! Mais en fait logique car ça me stressait... Un sacré cercle vicieux puisque je buvais du café en grande quantité pour tenir suite à une mauvaise nuit... 

Merci +++++ pour vos messages, je me sens bien entouré. 

LunettesNoirescool

babelle
Inscrit

ahah comme je me retrouve LunettesNoires!! Moi aussi je carburais à fond avec le café... Et une de mes collègues m'a conseillé de diminuer voire d'arrêter vu mes angoisses. Bingo j'ai arrêté, j'en prends un une fois de temps en temps après déjeuner, mais c'est tout. Etant commerciale, on m'en proposait à longueur de journées... 

On auto entretient nos problèmes hein?! 

Bon week-end en tout cas! 

BaBelle 

DL-22-02
Abonné

Je débute le programme ^^

Je dois dire que j'ai aussi été envahi par des pensées mais pas au moment de dormir, cela arrive parfois mais c'est assez rare. J'ai d'ailleurs essayé de faire ce qui est conseillé dans un défi à savoir : les noter sur un papier avant de se coucher comme pour dire "C'est là, je les retrouverais demain". Bon comme j'ai dit, c'est un début, je peux pas dire que ça marche à coup sûr encore. 
Pour ma part les ruminations sont plus pernitieuses puisqu'elles s'insinuent en fin de nuit lors du sommeil paradoxal. Du coup je rêve que je travaille ou que je suis en plein ce qui me travaille. C'est épuisant et super décevant quand tu te réveilles vraiment et te dit que ben faut tout recommencer car t'as rien fait en fait >.< .
J'espère que tu en viendras à bout définitivement en tout cas. Bon courage ! :D

Lola89

Non ne te décourage surtout pas, c'est le début et on ne controle pas ses pensées. Si elles arrivent durant ton sommeil, ce n'est pas grave, c'est comme ça. 

Moi aussi j 'aui des pensées envahissantes, mais je trouve plein de trucs et astuces ici et sur le net. J'ai une amie étudiante en psycho qui m'aide beaucoup ... A chacun de trouver sa manière. Maintenant je liste 3 choses positives qui me sont arrivées dans la journée avant de m'endormir. J'ai aussi un petit carnet sur lequel je note mes pensées... 

Courage, si j'ai bien retenu une chose c'est que le travail sur nos pensées, émotions n'est jamais perdu et que c'est aussi un travail de longue haleine qui demande beaucup de pratique...

Courage à toi, 

Lola 

Arcenciel

Bonjour à vous, 

Moi aussi je suis souvent assailllie par des pensées, j'ai remarqué que c'était bien souvent les mêmes: des pensées comme "je suis nulle", "je n'arriverai jamais à rien", "ma pauvre fille" revient souvent aussi... Bon vous voyez c'est pas glorieux, j'ai appris avec la psychologue à les "remettre à leur place", c'est-à-dire qu'elles ne sont pas des vérités, mais UNIQUEMENT des pensées. J'essaye d'accueillir aussi celles qui sont positives, qui viennent des jours où j'ai la pêche et ça va alors  être "je suis dynamique", "je suis toujours motivée pour faire des choses", "je suis de bonne compagnie"... C'est important de ne pas voir que les choses négatives et de voir aussi et surtout les positives, c'est pourquoi Lola, je trouve ton exo du soir très très bien, je vais m'y mettre aussi... Vive les échanges de bons conseils ;-)

Arcenciel 

DL-22-02
Abonné

Oui vous avez raison, ses pensées ne sont guères productives et ne sont pas la vérité ^^

J'avoue ne pas être assaillie par des pensées négatives sur moi où autres choses. Pour ma part, c'est comme si mon esprit ne s'arrêtait pas et par exemple, attaquait sa journée avant qu'elle ne débute réèlement. C'est arrivé encore ce matin où après un premier réveil à 6h du matin, je n'ai pas réussis à me lever. Peu de temps après, j'ai basculé dans mon fameux état mi-sommeil/mi-éveil et je suis partis en voiture travailler et bien sûr j'avais des choses à faire. Ce n'est que lorsque la suite des évènements a commncé à perdre un peu de logique que je me suis réveiller et ai lutté pour ne pas replonger. Il ne c'était écouler que 15 minutes et j'étais encore dans mon lit. J'étais, comme d'habitude lorsque cela arrive, embrouillé et surtout tendu. J'ai réussi à me lever vite mais en cas de fatigue, il m'arrive de replonger dans cet état trois ou quatre fois d'affiler ce qui devient épuisant (Et si par malheur cela arrive au milieu dela nuit là c'est l'enfer >.<)

Ce qui est dommage c'est que la veille je ne m'étais pas couché avec l'esprit plus perturbé que ça. Je rêve vraiment de remettre en phase corps et esprit pour ne plus avoir ces moments très fréquents où tous les deux se disputent un peu. Je vais peut-être essayer votre méthode mais de manière différente comme se concentrer et/ou écrire que les choses vont bien se passer le lendemain matin. Il faut que je me trouve une sorte de mantra...   

Fleur

Salut DL, est-ce que ca va mieux? Ton message est plutôt ancien, donc j'imagine qu'il y a eu du progrès depuis? 

Je me retrouve bien dans ces pensées, avant je les remarquais sans les remarquer finalement. Elles étaient là et c'était comme ça, un peu comme une fatalité. Or j'ai bien compris que je ne pouvais pas les faire disparaitre, mais je ne suis pas obligée de les suivre et de les croire. Là est tout le travail pour moi et une nouvelle manière de les aborder. Je me suis achetée un carnet et j'y écris ces pensées du soir puis quand je referme ce carnet, je me sens libérée et c'est dingue, mais j'ai même eu l'impression de mieux respirer et devinez quoi ... de mieux dormir !!!!!!!

DL-22-02
Abonné

Eh bien oui et non. ^^

A l'étape où j'en suis, le programme me propose un gros volume de sommeil possible mais force est de constater que je ne peux pas le suivre. Si mon horaire de coucher se place toujours dans la même tranche horaire, que je n'ai presque plus d'éveils court nocturne et qu'enfin j'ai une certaine quanitié de sommeil minimum qui s'est agrandie ( 5h30 quasi chaque nuit), je suis loin des presque 7h que m'offre les recommandations.

J'ai eu l'occasion une nuit de dormir 7h d’affilée sans problème, ni somnolence ni décalage ou autre. J'étais content mais les nuits suivantes (où j'étais en vacances) j'ai tenté de ne pas regarder l'heure à laquelle je me réveillais et de me laisser vivre si je me rendormais.

L'expérience n'a pas été concluante, car les deux fois, les heures glanées (environ 1h) ont été du même accabit que celle décrites plus haut (Décalage esprit-corps).

Ce matin, j'ai donc repris mon habitude, au premier réveil (à 7h00 du matin) je n'ai pas cherché à dormir plus. J'ai lutté contre l'envie de me rendormir et suis sorti de mon lit.

J'ai été bien mieux aujourd'hui au niveau fatigue, entrain et comportement.

J'en conclus donc que pour le moment, je ne peux excéder cette limite de sommeil (sauf en cas de grande fatigue comme la première fois) sans rencontrer le phénomène que je ne contrôle pas.

La méthode d'écriture des pensées marche extrêmement bien lorsque l'on est soumis à des pensées issus d'angoisses et d'anticipation, je la recommande. Dans mon cas, il ne s'agit pas de ça mais d'une dissociation entre l'esprit qui se met à travailler (et n'importe comment vu que je suis inconscient) et mon corps qui lui est encore bien endormi.

Je ne vais pas passer les bras, cette période limite de sommeil de 5h30 est quasi fixe désormais alors qu'avant la TCC elle n'était qu'une moyenne (vu que je pouvais avoir des nuits très très courte). En gros je progresse mais comme à chaque fois, à petits pas. ^^

rapha
Abonné

Bonjour DL,

J'ai fait aussi l'expérience de ne pas respecter pendant les congés l'heure du lever, cela ne m'a pas réussi non plus. Il faut absolument respecter l'horaire habituel à chaque fois que possible.

Pour la quantité de sommeil, tu n'atteins pas le maxi de ce qui t'est autorisé, je crois que nous sommes nombreux dans ce cas et on a peut être tendance à se sentir frustré de "perdre" ce temps de sommeil alors que l'on se sent fatigué. Cela peut générer de l'énervement qu'il faut éviter. En ce qui me concerne, j'arrive maintenant à accepter cette situation et je me dis que le sommeil que j'ai réalisé, même s'il a été court (5h en moyenne) a été de qualité et que c'est déjà un bon progrès puisque j'arrive à  stabiliser ce temps de mieux en mieux, mais avec encore quelques irrégularités (une nuit blanche par semaine). J'espère progresser dans les semaines prochaines.

As tu reçu les conseils de la psychologue ?...

Bon week-end et attention à ton heure de lever !...

Haut de page 
X