Bonjour à tous - le 15/08/2016

Tlaza

Bonjour

J'ai 51 ans et mes insomnies ont commencé il y a près de 3 ans. Auparavant je dormai très bien et malgré le fait de faire des siestes les WE, je n'éprouvais aucunes difficultés à faire des nuits de 7 à 8 h avec un endormissement rapide.Cependant je me réveillais très souvent vers 4h du matin suite à des reflux gastriques douloureux, qui au demeurant me gêner énormément la journée et m'apporter en plus du boulot énormément de stress sur mon étant de santé ( Je précise également que j'ai également un tempérament hypocondriaque)Lors de ces réveils nocturnes à 4 h,je me levai, je buvai un café , je fumai une cigarette, je retournai me coucher et me rendormai facilement jusqu'à l'heure du réveil (vers 6h30).Les complications sont apparues en Novembre 2013 lorsqu'une nuit à 1h du matin je me suis réveillé subitement et là patatra, plus moyen de me rendormir. S'en est suivi plusieurs nuits d'insomnies totales. Je n'arrivais même pas à dormir ne serait ce qu'une heure la nuit comme le jour. Je vous laisse imaginer dans quel état d'épuisement je me suis retrouvé.Ajouter à cela que je fais 2 à 3 fois pas semaine 500 à 600 kilomètres dans la journee. J'ai tenu environ 1 mois comme cela, mon médecin m'avait prescrit du l'émoi il et de l'atarax mais rien ne s'améliorai, bien au contraire mon état empiré jusqu'au jour où un profond mal être est apparu avec un flot de symptômes tels que angoisse, nervosité excessive, trouble de la vision, acouphènes ....... etc. À ce stade on m'a prescrit du Laroxil qui a sensiblement amélioré mon humeur au bout de 15 jours mais les insomnies étaient toujours présentes. N'en pouvant plus et après plusieurs arrêts de travail j'ai fait dans un premier temps en Février 2014 une fibroscopie qui a révélé un ulcère à l'estomac qui s'est résorbé depuis mais les insomnies, elles étaient toujours présentes. Pour les insomnies on m'avait prescrit du loctamide et toute une panoplie d'antidépresseurs et anxiolitiques, mais rien ne s'améliorait bien au contraire car à la fin de l'été 2014 ça a été l'effrondement physique et psychologique total. Une semaine d'hospitalisation durant laquelle on m'a prescrit du tercian et du lysancia qui ont temporairement amélioré mon humeur mais pas les insomnies. On me disait que mes insomnies étaient dues à des angoisses conscientes et/ou inconscients  A ce moment precis je dormai 2 à 3 h par nuit grand maximum. Un mois après, nouvelle hospitalisation. Mais malgré cette dernières mon état ne s'améliorait pas, bien au contraire il empirait car je n'arrivais plus à rien faire. Tout devenait insipide (plus envie de me laver, de travailler, de manger, de lire, de regarder la TV),mon manque de sommeil m'obsédait. Parallèlement aux médicaments  j'ai fait de la sophrologie, de la réflexologie, de l'hypnose mais rien n'y faisait, je ne dormai toujours pas.

J'ai tenu, après de nombreux arrêts et reprise de travail, tant bien que mal jusqu'en Avril 2015 ou d'après les médecins je souffrais de dépression sévère. Toutes les semaines mon psychiatre me changer de traitement sans succès. A nouveau une hospitalisation qui a duré 3 mois sans changement sur mon insomnie mais mon humeur est revenu. J'ai repris le travail en mai 2015 et parviens à contenir mes insomnies sans somnifère et j'ai réduit progressivement les AD. Depuis un mois les insomnies augmentent et pèsent lourdement sur mon moral et mon physique. Soit je passe des nuits blanches soit je m'endors devant la TV vers 21h30/22h mais je me réveille à 2,3 voir 4h du matin sans parvenir à me rendormir et là ça devient horrible. Le matin je suis très énervé. angoisse, stressé, éreinté. Je ne pense qu.a dormir.

Enfin bref après cette longue présentation, c'est en cherchant une nouvelle fois sur internet une solution à ces insomnies qui me pourrissent littéralement la vie depuis maintenant près de 3 ans que j'ai découvert Therasomnia et ai décidé de m'inscrire au programme avec pour objectif d'en finir à tout jamais avec mes insomnies malgré que certains médecins disent qu'on ne guéri jamais de ses insomnies.

Dans l'attente de vous lire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

dauge
Abonné

bonjour tlaza quel parcours douloureux et quel courage bienvenue a toi j espere que tu vas trouver sur ce programme beaucoup de reconfort auprés des psychologues des solutions positives a tes problématiques de sommeil tu verras ce programme est trés bien fait et vu tout ton vécu je pense qu il va t etre d un grand secours bonne journéé a toi myriam

Calvin
Abonné

Bonjour Tlaza, 

En effet quel parcours et quel courage! Je t admire car malgré les épreuves, tu tiens le coup et cherche des solutions. Je suis tout nouveau moi aussi ici, mais je crois pouvoir dire que tu es venu au bon endroit. Tu vas y trouver le soutien et l'aide nécessaire. Le programme me semble bien fait, c'est une méthode "intelligente". Courage à toi, 

Calvin 

Tlaza

 

Bonjour Myriam et Calvin

Merci pour vos messages. Je ne sais pas si je fais preuve de courage, en tout cas certainement pas plus que vous, mais je ne cesse de trouver des solutions pour écarter ce vilain compagnon de route qui s'appelle l'insomnie.

Bien à vous

Thierry

 

dauge
Abonné

bonjour thierry comment vas tu ? tu dis en parlant de ton sommeil ce vilain compagnon de route je te comprends quand tu dis cela car l insomnie c est difficile penible et on est tellement mal qu on a tendance a la regarder avec des yeux trés negatif mais avec ma petite experience a therasomnia et le travail que j ai pu faire avant sur mes peurs ou l'anxieté les problemes de sommeil n arrivent pas par hasard le stress la pression que l on se met tout seul les exigences que l on a envers soi meme ou envers les autres une hygiene de vie defaillante les infos catastrophiques quotidiennement polluent notre corps notre esprit alors moi je crois que les problemes de sante y compris les problemes de sommeil nous avertissent sur que notre facon de vivre ou de penser n est pas en accord avec nous meme donc je fais en sorte de regarder mon souci de sommeil comme un ami qui m avertit que quelque chose ne vas pas le combattre au lieu de l accepter c est encore un stress et je pense que ca n aide pas a le resoudre bonne journéé myriam   

Tlaza

 

Bonjour Myriam

Ce n'est pas la panacée mais ça peut aller. Merci de prendre de mes nouvelles. Toujours ces levées précoces vers 2/3H du matin avec l'impossibilité de me rendormir. La je viens de faire Marseille/Perpignan pour le boulot et pas trop de fatigue ni de somnolence, c'est déjà pas mal

Et toi comment vas tu ?

Bonne journée 

Claire290786
Abonné

Bonjour Thierry,

Quel parcours difficile...Bravo d'être là, d'avoir encore et toujours envie de trouver des solutions. Il faut que tu aies confiance dans le programme et que tu le suives très rigoureusement, même en cas de doute, de ras-le-bol et que tu essaies de prendre conscience que ça peut s'arranger. Très difficile quand on voit tous les soucis que tu as enduré, mais j'espère que tu arriveras à trouver du positif, tout au fond de toi.

Nous sommes tous là pour t'accompagner et te soutenir,

Bonne journée,

Claire

Tlaza

Bonjour Claire

Merci bien pour ton message de soutien. Je vais essayer encore une fois de m'accrocher. Je termine mon agenda demain et on verra bien comment va se passer la suite du programme.

Bonne journée à tous

jeanne12
Abonné

Bienvenue à toi Tlaza, juste pour rebondir au message de Dauge, je trouve qu'elle a raison de présenter les choses comme cela. On doit apprendre à être moins en guerre contre cette insomnie, on doit arrêter la lutte. C'est un chemin un peu difficile, mais l'expérience du programme nous y amène. 

Alors bon chemin Thierry, accroche-toi, je suis sure que la bienveillance que tu trouves ici, t'aides déjà à avancer! 

Fleur

Bienvenue Thierry, accroche toi !! Tu as trouvé le bon endroit pour aller mieux ;) 

Tlaza

Bonjour à tous

Merci pour vos messages de soutien 

Claire290786
Abonné

Comment ca se passe Thierry ? Ou en es-tu ?

Tlaza

Bonjour 

Ça ne se passe pas bien . On me demande de me coucher à minuit mais lorsque la nuit précédente j'ai fait nuit blanche,vers 21h30 je m'endors devant la TV pour ensuite me réveiller 2h plus tard et la impossible de me rendormir. Trois nuits consécutive comme cela. Ce matin je suis epuise. Je ne sais plus quoi faire.

Bonne journee

Claire290786
Abonné

Bonjour Thierry,

Je comprends ton souci, tu n'arrives pas à tenir jusqu'à minuit. Pour moi aussi c'était très difficile au début.

Voici ce que je te conseille : si la télé t'endort, regarde la un peu puis sort faire un tour au frais. Marche, doucement, en essayant de respirer et de te concentrer sur la sensation sous tes pieds. Regarde un peu autour de toi, profite de la fraicheur. Si la télé t'endort, il faudrait que tu trouves un activité qui malgré la fatigue te tienne éveillé mais pas stressé. Par exemple, du dessin, du bricolage, du repassage, un puzzle, appeler un ami ou de la famille (des gens avec qui tu ne te prends pas la tête) etc... Il faut par contre éviter les écrans.

En réalité, cette période va être très difficile mais il faut ABSOLUMENT que tu essaies de changer tes habitudes. SI tu continues comme avant de te mettre devant la télé, tu t'endormiras comme avant ... 

Si jamais t'endormir à Minuit est trop dur, tu peux décaler peut-être ton heure de lever plus tôt? Genre 23h-5H (je ne sais pas combien d'heures tu dois dormir). IL faut bien sur voir cela avec la psychologue.

Tu viens tout juste de démarrer, ne te décourage pas. De mon côté, quand je faisais une activité calme le soir, je me rendais compte que je la faisais juste pour somnoler, sans y mettre du coeur. Du coup, mon stress ne diminuait pas parce je faisais l'activité en pensant à dormir... Il faut trouver quelque chose qui te ressource, qui te remplit de positif, qui te donne confiance en toi-même. Construire quelque chose de tes mains peut-être? Créer ?

On est là pour te soutenir,

COurage !

Claire
 

Tlaza

Bonsoir Claire

Merci pour ton message et tes conseils avisés. Mais tu sais quand tu ne dors que 2 a 3 h par nuit il est extrêmement difficile de résister à l'appel du sommeil. Ce week end nous avons reçu des amis samedi et dimanche soir et donc je me suis couché vers minuit/1h et bien rien à faire le sommeil ne venait pas.

De plus quand tu es épuisé et que tu es toujours réveillé à 2 ,3 ou 4 h du matin il est difficile de se concentrer sur une occupation qui te ressource comme tu dis. Dans ces moments là on ne pense qu'à dormir

Thierry

Claire290786
Abonné
Je sais je te comprends...hier je me suis couchée à 23h et j'ai du m'endormir aussi sec ou du moins somnoler. Puis je me suis eveille tout à coup (aucune idée de l'heure je ne regarde jamais) et j'ai paniqué de ne pas être entrain de dormir. Montée de stress. Et pour moi je sais que ça veut dire allers retours entre la chambre et le salon pendant 1h ou plus. Je ne regarde pas l'heure donc je me dis que la nuit est foutue, que je n'ai plus de temps pour dormir etc... j'essaie de te donner une situation idéale à atteindre mais je sais que c'est dur. Je fais le programme depuis 2 mois et j'ai encore beaucoup de mauvaises nuits. Mais je suis aussi convaincue que c'est la seule méthode durable alors je m'accroche. Parfois d'autres problèmes s'en mêlent aussi : as-tu déjà fait des tests thyroïdiens ? Diabète ? Magniesium ? Etc... ? Ou sens-tu que tu ne dors pas parce que tu as peur de ne pas dormir ? Je sais que tu es en grande souffrance et tu n'as ici que des gens qui ont commencé le programme parce qu'ils l'étaient ou le sont encore. Quand dormir devient une obsession, on ne vit plus, ne dort plus. Et l'objectif de tout ce programme est justement de réussir à penser à autre chose, à te forcer à vivre malgré la fatigue, à agir positivement pour te motiver même si en dedans ça va mal. Au fur et à mesure le positif va sinsinuer en toi, pour de vrai, et ça commencera à aller mieux. Mais il faut trouver la détermination de fer de changer ses habitudes. Courage Claire
Tlaza

 

 

Bonjour Claire

Malgré l'arrivée du sommeil vers 21h30 hier soir, j'ai résisté jusqu'à 23h en allant faire un tour dans le jardin puis je me suis assis sur la terrasse mais je sentais bien que le sommeil n'était plus la

A 23h je suis aller me coucher sans parvenir à m'endormir et donc je me suis levé 

Je suis sorti de nouveau sur la terrasse pour prendre l'air une dizaine de minutes mais Morphée n'ai pas venu

Aujourd'hui je dois parcourir 700 kms pour le boulot avec une fatigue grandissante de jour en jour........et ce depuis bientôt 3 ans

Bon courage à toi aussi

Thierry

 

 

jeremy74

Bon courage Thierry, tu es au début et c'est le plus difficile. 

Applique bien toutes ces consignes et même si elles te semblent pas efficaces, c'est la répétition qui te prouvera le contraire. 

Courage +++++++++++

Jerem 

Tlaza

 

Bonjour Jeremy

 

Merci pour ton message.J'ai encore passé une nuit de galère avec crise de panique vers minuit voyant que le sommeil ne venait. Je sais que c'est pas bon mais j'ai du prendre un somnifere et me suis réveillé à 4h45

Et toi ou en es tu dans le programme, depuis quand souffres tu d'insomnie ?

Bonne journée

 

 

Claire290786
Abonné

-

jeremy74

Bonjour Thierry, pr moi l'insomnie était le résultat de la séparation avec la mère de mes enfants et d'accouphènes. J'étais en fait dans un état de forte anxiété, j'étais sous tension la journée, et impossible de m'endormir le soir. Evidemment je faisais tout de travers: excès de café pour tenir, j'allais me coucher tôt, trop tôt, en espérant m'endormir pour récupérer, je restais des heures au lit sans dormir à ne jamais me lever, je regardais plein de séries au lit... Tout ça avec plein de croyances autour de mon insomnie qui n'ont fait que l'entretenir. Auj j'avance doucement, j 'en suis à "Je crée un état mental propice à la venue du sommeil". 

Le message de Claire est très bien fait, elle y explique bien qu'on doit faire le deuil de notre sommeil d'avant car on retrouvera peut être pas un sommeil identique, on change, mais il est possible de dormir de nouveau, peut-être moins, peut-être plus tard ou plus tôt, mais l'essentiel est qu'on RE DORME !!!

Courage +++

Jerem 

Tlaza

Salut Jeremy

Pour toi aussi ça doit être difficile

En ce qui me concerne c'est de pire en pire. Es tu affecté psychologiquement par tes insomnies car moi je suis de nouveau proche de la dépression 

J'ai essayé de contacter le coach psychologue mais pas disponible aujourd'hui, je me retrouve une fois de plus au fond du gouffre et ça dure depuis 3 ans

Je ne vois pas le message de Claire, peut être a t il été supprimé par la modération 

Bon courage à toi

jeremy74

Hello Tlaza, 

Est-ce que tu as pu avoir une psy? ça aide bien d'être entendu et de trouver d ebons conseils, j'espère que ça a pu se mettre en place pour toi. 

En effet ça a été dur dur pour moi aussi, mais auj je commence à voir le bout du tunnel et j'en suis heureux. Bien sûr, ça m'a affecté psychologiquement, il y a un moment, j'en venais à me demander si je n'étais pas en dépression... Accroche toi!! 

Jerem 

Tlaza

Bonsoir

Après avoir abandonné le programme l'année dernière car trop difficile, me voici de retour en espérant que cette fois-ci je vais pouvoir faire le programme dans son intégralité et venir à bout de mes insomnies

Thierry

busch636
Inscrit

oui le programme n'est pas facile surtout avec le boulot. il est cependant efficace si pas de contrarieté mais dans mon cas la moindre anxieté me fait replonger donc abandon de celui ci. c dur c insomnies

Tlaza

 

 

 

Bonjour 

Ce qui est le plus difficile c'est de faire face à la détresse psychologique qu'engendre l'absence ou le  manque de sommeil. En ce qui me concerne plus je retarde l'endormissement et moins je dors.Par ailleurs malgré une dette de sommeil importante depuis plus de 3 ans, il m'est impossible de m'assoupir ou de faire une micro sieste, il n'y a rien à faire le sommeil ne vient pas.

@ Busch - As-tu essayer la méditation en pleine conscience pour tempérer ton anxiété ?

PS : Je trouve que le forum est très peu actif

Bonne journée 

Thierry 

busch636
Inscrit

Bonjour

tout ce que tu dis dans tes 2er lignes sont exactement ce que je vis et je compatit on est dans la meme galère. Pour ce qui est de la pleine conscience je m'y interesse mais pas de résultat, je suis pas assidu puis quand je suis en crise comme en ce moment rien ne m'interesse. Pour ce qui est du forum bof bof 5 ou 6 qui sont présents les autres je ne sait pas

Tlaza

 

Bonjour 

Tu as fait une pause dans le programme ou bien as tu arrêté ?

J'ai demandé à nouveau de reprendre le programme mais je ne sais pas si je vais arriver car je suis épuisé et pas moyen de dormir même en journée. Je suis contraint de m'aider avec les somnifères afin d'avoir un semblant de sommeil

Si tu veux on peut s'entraider

Bon courage

Dany

Bienvenue Tlaza, accroche-toi je suis sure que cette fois-ci c'est la Bonne. C'est vrai que le programme n'est pas toujours évident, mais je suis sure que ça va bien t'aider. Je te soutiens +++

Tlaza

Bonjour Dany 

Merci pour ton message de soutien

Bonne soirée 

sabine22

Welcome Tlaza et du courage à toi. On te soutient, on avance ensemble main dans la main!! 

Tlaza

Merci sabine22

Effectivement avancer ensemble me semble essentiel car on se trouve très isolé et bien souvent non compris même par notre entourage proche

veronique
Inscrit

Bonjour Sabine et Tlaza,

Tout ce que je lis me parle bp, toute cette angoisse et cette détresse! quant à moi, j'ai souvent pensé au pire, ne supportant plus ce calvaire et me disant que dans ces conditions, à quoi bon!

Hier j'ai rechuté. Tellement fatiguée que j'ai fait une siéste. Eh oui, qd on bosse et qu'on veut garder son boulot, c'est dur! Je comprends Thierry avec ses déplacements...Je fais quqnt à moi 100 km par jour pour aller bosser. c'est déjà dur!

Donc la sieste m'a fait un bien fou! mais hier soir, je n'ai pas somnolé devant la télé comme d'habitude. Couchée à 22h30 passé, je n'ai pas pu m'endormir, j'ai somnolé, me suis levée 2 fois dans la nuit, j'ai repassé, bref...et....je me suis levée à 8 heures. Bien trop tard pour le programme! Une nuit de M.... quoi et une forme de M... au lever.

Qd il fait beau, les travaux extérieurs me permettent d'oublier et de m'activer, mais là je sens que je vais déprimer un max!

Bon wee et bon courage

busch636
Inscrit

slt thierry

oui j'ai abandonné ces 2 derniers jours j'en pouvais plus trop d'angoisse au coucher et le pire pas moyen de faire 10 min de sieste c le plus aberrant. Donc cette nuit malgré une fatigue intense pas moyen de sombrer j'ai donc prit le taureau par les cornes 1 demi xanax qui m'as permit de dormir 8H sans aucun reveil jmen veut mais tampis car jme sent bien mieux moralement malgré cet saleté de cachet. 

Oui on peut évidemment s'entraider car on se sent bien seul face a ce probleme. Perso jme désocialise

Allez bon dimanche 

Tlaza

Salut busch636

Moi également voyant qu'à 1 h du matin je ne dormai toujours pas j'ai pris un somnifere mais impossible de dormir et je me suis finalement levé à 4h

Ce matin jài fait une marche de 5 kms et là mon épouse fait la sieste malgré qu'elle a dormi 7h cette nuit et moi impossible de m'assoupir 15 minutes. Ça devient l'enfer de supporter ces insomnies 

Effectivement on finit par se desocialiser car on n'ose plus sortir, l'envie de faire les choses nous quitte peu à peu

blabla22

Je vous dis courage à vous tous car je sais que vous traversez une période très compliquée. L'insomnie est très dur à vivre, l'entourage ne comprend pas forcèement et elle isole... Je ne prends pas de médoc, je suis assez jeune et je pense que ça a été ma chance aussi car je crois qu'on rétablit plus vite le sommeil ds la 20aine... Je veux que vous sachiez que je vous soutiens vraiment, vous pouvez venir parler ici dès que ce ne va pas, on y trouve un réconfort important et on sait qu'on est entouré de gens qui vivent, ont vécu la même chose, à des degrés variables bien sur. Ne culpabilisez surtout pas d'avoir eu recours à un médoc. C 'est comme ça, c'était votre seule solution sur le moment et il n'y a aucune honte ou culpabilité à avoir. 

Je suis avec vous, depuis Londres, mais avec vous !!!!! 

Tlaza

Bonjour blabal22

Merci pour ton message de soutien car effectivement on se sent totalement isoler, non compris par la famille

Bien à toi 

blabla22

Ta famille ne te comprend pas? Qu'est ce que tu leur dis? Je pense qu'on est vite incompris, mais c important que nos proches nous comprennent un minimum... Tu dois te sentir soutenu et épaulé. Heureusement il y a les forums, mais ta famille doit ê un pillier pr toi :). A bientôt wink

Haut de page 
X