démarrage difficile

fanny63
Abonné

bonjour à tous,

j'ai démarré le programme il y a une semaine...et là c'est l'épuisement complet...je dors encore moins qu'avant car je focalise sur l'insomnie et le fait de me lever la nuit. Dès que je suis réveillée, impossible de me rendormir, le mental est aux 400 coups...et pas d'amélioration pour l'instant, au contraire, malgré la diminution du temps passé au lit et les levers nocturnes. Est ce que c'est normal au début? la journée, le manque de sommeil est vraiment difficile à vivre. Et le soir, je lutte, je lutte ...hier j'ai réussi à me coucher à minuit en me disant que de cette manière je dormirais plus longtemps. Réveil 1h30...impossible de me rendormir malgré la fatigue accumulée. C'est pourquoi je viens sur ce tchat, car sinon je n'allume pas l'ordi la nuit. Je respecte scrupuleusement les conseils et la méthode. Alors, est ce que d'autres sont passés par là au début?au bout de combien de temps le sommeil commence -t-il à s'améliorer? j'ai du mal au quotidien, les activités, le travail, les enfants, la vie de couple. J'appréhende les journées plus intenses, les déplacements. Merci de vos conseils...

Commentaires

miel18

Bonjour

Je finis ma 3ème semaine de restriction de temps passé au lit.

Je me suis arrêtée 4 ou 5 jours après la 1ère semaine car j'avais attrapé une grosse rhino et le nez bouché, les quintes de toux la nuit en plus de la restriction, c'était pas possible...tout ça pour dire que je ne sais pas si cette interruption a eu un effet négatif sur le programme.

En tout cas, pour moi, les 2 premières semaines ont été très difficiles: j'avais envie de dormir très souvent avec l'impression par moments que j'allais m'endormir sur place (y compris au volant!), je n'étais pas bien du tout (mal à la tête, nausées...) et le soir, c'était vraiment très dur de résister.

Et puis, cette semaine, les envies de dormir se font plus rares et moins fortes et depuis quelques jours, alors que je n'ai pas l'impression de dormir plus qu'avant le début du programme, je me sens plus en forme dans la journée. Ça reste irrégulier (ce matin par exemple je me suis réveillée pas du tout en forme) mais dans l'ensemble ça s'améliore, alors j'espère que ça va continuer!

Courage! C'est vrai que c'est dur à tenir et à supporter mais ça devrait s'améliorer dans quelques temps.

rapha
Abonné

Bonjour,

Vous décrivez tous les deux des comportements et des difficultés que nous avons tous connus dans ce parcours. Si la quantité de sommeil n'est pas encore suffisante même au bout d'un mois de thérapie, on évolue beaucoup sur la compréhension de nos mauvais comportements qui sont à l'origine de nos insomnies. Il faut se dire que petit à petit on devrait atteindre les objectifs recherchés si on respecte bien le protocole proposé.

Pour ma part, je ne souffre plus du temps de restriction passé au lit, mais je n'arrive pas encore à réduire mon temps d'endormissement, d'où un manque de sommeil de 2h au moins par nuit. J'espère bien y arriver d'ici la fin de la thérapie smiley.

Bon courage à tous les deux.

fanny63
Abonné

merci pour vos témoignages. ça fait du bien de se dire que ce n'est qu'une étape à traverser. Je crois vraiment en l'efficacité de cette méthode mais c'est pas évident de se retrouver dans cet état d'épuisement avec déjà toute l'accumulation d'avant...la nuit dernière, j'ai dormi presque 5 heures d'un trait, après avoir bien appliqué les consignes (relaxation, restriction, activité physique) et ça m'a fait du bien de ne pas me lever en pleine nuit...j'ai l'espoir de quelque chose qui s'amorce...Bon courage aussi et merci pour le soutien!

jeanne12
Abonné

Bonjour Fanny et les autres, 

Je viens de démarrer, je suis nouvelle ici. Est-ce que ça va mieux depuis ce message? 

Jeanne 

fanny63
Abonné

Bonjour,

Je commence à voir une différence, les nuits sont moins entrecoupées en général. J'arrive à dormir plusieurs heures d'un sommeil bien profond. Par contre, la fatigue est toujours intense, j'ai beaucoup de mal avec la restriction du temps passé au lit, le soir c'est la lutte et le matin le calvaire pour sortir du lit! Je m'accroche en me disant que petit à petit ça va s'améliorer mais qu'il faut du temps. Ce qui est dur est d'avoir l'impression d'accumuler la fatigue sans pouvoir récupérer (pas de siestes, de grasses mat...) Et, sortir de certaines habitudes c'est compliqué aussi: ne pas regarder l'heure, se lever la nuit... je pense qu'il faut être patients et y croire! Bon courage

 

jeanne12
Abonné

Merci Fanny, je note tout ça, je suis comme ça informée de ce qui m'attend et m'effraie un peu. J'espère que tout ça finit par se mettre en place et que le sommeil est de nouveau là avec une fatigue moins tenace... Pas évident tous les jours de gérer cette fatigue, je crois que je dois plus l'accepter. J'ai remarqué que si je commence la journée en me disant "ça va être une journée terrible" alors c'est effectivement une journée terrible. Si, au contraire, je me dis "allez, je vais tenir, c'est gérable et je vais faire ce que je peux" alors la journée se déroule bien mieux... J'essaye d'être positive, c'est le début et je veux tenir! 

Merci de vos messages et témoignages qui permettent de savoir où l'on met les pieds. 

 

cath25

Moi aussi Jeanne j'essaye d'être plus positive comme je l'étais du temps où je dormais bien ;-). Je note 3 évènements positifs de ma journée le soir, j'essaye de sourire le matin et même après une "mauvaise nuit", au travail je m'efforce d'être positive et d'éviter de râler-d'être irritable... ca ne fait q'amplifier le problème et on rentre le soir encore plus énervée!! 

etre postive c'est attirer du positif. Malgré qq mauvaises nuit, on m'a dit que j'avais meilleure mine, sans doute grâce à cette "positivité"!!! Je vous le conseille, on y gagne...

bonne journée, 

cath25

Haut de page 
X