Je régresse...... - le 27/04/2017

amiga

Bonjour,

je suis inscrit chez therasomnia depuis début mars... Je me lance enfin dans ce forum, rétissant au début car des fois trop en parler ne contribue pas à lâcher prise sur ce point.

Mes insomnies ont commencé début d'année en ne dormant qu'une nuit sur deux (une nuit pour moi c'était 7H30 mini!). J'avais des problèmes d'endormissement. J'ai commencé Therasomnia en mars, j'ai progressé pendant 1 mois et puis ensuite je n'ai fait que régresser... C'est navrant car désormais je ne dors plus que 4H30 au mieux 5H00 par nuit. J'essaie de toujours respecter l'heure de coucher 23H30 mais au lieu de me réveiller à 6H10 je me réveille à 4H30!!!! J'ai désormais plus de nuits récupératrices, j'avoue être très fatigué, plutôt nerveusement car en journée je ne pique pas du nez. En fouillant très loin je vois qu'une chose de positive: j'ai l'impression de m'habituer à cette situation, je suis moins en mode zombie la journée avec 4H30-5H00 de sommeil.

Désolé pour ce message décourageant mais si vous aviez un coup de booster à me donner je suis preneur !!!!!!

Commentaires

amiga

Allez courage Amiga... En méditation on nous parle d'impermanence, tout peut évoluer. Ce n'est pas parce que tu dors mal un jour que le lendemain ce sera pire !!!!

veronique
Inscrit

bonjour Amiga,

Je ne connais pas ton âge, mais je sais qu'à mon âge, la cinquantaine bien sonnée, plus moyen de dormir aprés 4h. J'ai lu plein de choses á ce propos. C'est normal pour certains d'entre nous. De fait, tu sembles t'y habituer! Ce qui est positif c'est que finalement tu ne t'en portes pas si mal dans la journée.

Ce que je vais te dire par contre n'est pas pour te booster, mais je ne progresse pas. Il est vrai que au moins 2 gros événements extérieurs me stressent. Par contre je les prends avec bp plus de pholosophie qu'avant.mIl faut persévérer, je crois que le processus est lent, mais qu'on peut arriver à du mieux.

Allé courage et n'hésite pas à partager

veronique
Inscrit

encore moi!

je te conseille ce test sur Morphée http://questionnaire.reseau-morphee.fr/

ça te permettra d'être un peu plus au clair sur eles raisons de ton insomnie. tu peux l'enregistrer en pdf et au besoin l'amener à un médecin.

bonne journée

je vais essayer un peu de sport toutvde suite

amiga

Ah merci Véronique pour tes encouragements et tes conseils. Le sport c'est très bon pour l'esprit.

 

Victory
Inscrit

Phase de stagnation je suppose... Je suis là-dedans aussi et je suppose qu'il faut encore perséverer.

Bon courage à tous !

veronique
Inscrit

Persévérer toujours er encore! de toute façon, on n'est pas là pour rien, hein!? si on continue comme avant, on sombre, donc avancer, avancer!

courage Victory, nous passons tous par les mêmes stades!

amiga

Bonjour Veronique et Victory,

C'est le mode en dent de scie qui me perturbe. Pendant 3 à 4 jours je suis arrivé à m'endormir en quelques minutes, voir rallonger mes nuits. Et puis hier, j'ai mis plus de 1 heure pour m'endormir alors que j'étais complètement somnolent dans le canapé et hyper confiant pour l'endormissement. Je fais de la méditation avec l'application "Petit Bambou" qui est absolument géniale et qui m'apprend beaucoup de choses.
Alors oui chaque fois que je fais une mauvaise nuit j’ai le moral dans les chaussettes, « Petit Bambou » parle de l’impermanence ou tout peut évoluer « même le mauvais sommeil ». Je me dis alors qu’une mauvaise nuit ne veut pas dire une mauvaise nuit le lendemain. Je pense aussi à l’instant présent et je me dis à cet instant es-tu vraiment fatigué ? Finalement je me rends compte que le stress est aussi un inducteur de fatigue. L’autre point est le « lâcher prise », le plus dur pour moi, c’est-à-dire accepter la situation, ne pas penser à la prochaine nuit et ne pas regretter la nuit précédente.
A++

veronique
Inscrit

Bonjour Amiga,

Je te comprends bien car moi aussi je suis sur le mode en dents de scie. C'est déstabilisant, car on n'arrive pas bien à comprendre pourquoi on ne dort pas bien une nuit et moyennement correctement la bnuit suivante. On cherche à comprendre. Peut-être est ce que je n'aurais pas dû faire ci ou ça! on se culpabilise en fait. Il faut cesser de se culpabiliser, ça rajoute une couche de stress. Il faut faire sans doute comme le dit petit bambou, accepter les choses comme elles viennent, ne pas juger, laisser couler, lacher prise. Peut-être alors, ça ira mieux. Je suis la 1ére à penser, facile à dire! mais il faudrait essayer, accepter telle nuit comme elle était et telle autre comme elle sera.

Sauf que, hier une collégue m'a dit, tu as le visage marqué aujourd'hui. Et une autre aujourd'hui, tu as l'air fatiguée. Et là blingue, moral dans les chaussettes coup sur coup. Elles ne savent pas combien ça me démoralise d'entendre ça. Eh bien oui, moi, en plus de la fatigue du travail, je ne récupére pas à cause de mes s,atanés nuits! quand est-ce que ça sera fini tout ça? est-ce que je devrai vivre avec ça jusqu'au bout? on ne parle plus de lacher prise dans ces moments, même avec petit bambou. Resaisis toi Véro, allé marche drpit!! :-)(

Petits soldats...bonsoir!

amiga

Alors là, tu as les traits tirés est la remarque qui tue! Je comprends ta réaction! Allez courage Véronique, on pense bien à toi, je t'envoie des ondes positives!

 

 

Victory
Inscrit

C clair que ça tue... Surtout que parfois, toi, tu te sens plutôt en forme et que, qd on te dit çà ... Blam !!!

Comme je te comprends Véro. Ma période de stagnation n'en finit pas, je n'ai plus l'impression de progresser et je ne suis pas satisfaite de mon sommeil (juste correct en moyenne et des rechutes, trop de rechutes). La coach me dit "vous avez bientôt fini le programme" et moi je me dis... oups. L'impression d'atteindre les limites du système pour moi. Moi aussi, parfois, j'ai la rage, j'en ai super marre !!!!

Dans ces moments-là, j'essaie de me dire qu'il faut y aller petit à petit, petit pas par petit pas. Que j'ai peut-être encore à mettre en place plus des trucs dans ma journée pour que ma nuit soit bonne. Que pour ma fille qui, à 10 ans, a déjà des soucis de sommeil, je me dois de chercher encore et encore.

Hier, j'ai eu une grosse journée de boulot. Plutôt bonne (ça se passe bien) mais intense et un peu stressante quand même. J'avais fait ma nuit "correcte" habituelle : 11h 3h45 de bon sommmeil puis 5h-6h de sommeil plus léger. Hier soir, j'étais juste complètement explosée. J'arrivais à peine à garder les yeux ouverts à 20h. Quand je suis allée me coucher, à l'heure voulue : impossible de vraiment trouver le sommeil. J'ai somnolé sans avoir le courage de me lever jusqu'à 3h. A 3h, je me suis levée, j'ai tenu 30 min environ et je suis allé me recoucher : rebelotte sommeil hyper léger jusqu'à 6h. Pas la sensation de stress ou de mal-être : trop épuisée pour réussir à dormir (enfin... je crois! Trop fatiguée pour ruminer en tout cas!). Après 2 mois de programme, je pensais avoir dépassé çà !

Aujourd'hui, je devais avoir une grosse journée encore : j'ai appelé pour dire que je gardais ma fille ce matin. J'ai eu trop peur d'entrer dans un cercle vicieux. J'ai peut-être eu tort : les consigne c'est de faire sa journée normale même quand ta nuit a été pourrie !

Ce matin, je vais essayer de relire tout. Voir ce qui m'a peut-être échappé. Ou que je faisais mais ne fais plus.

Bon courage à tous !

 

Victory
Inscrit

Recoucou !

Bon, je viens de repasser un moment sur le programme et je me suis aperçue de deux choses qui expliquent sans doute ma stagnation (voire ma régression ces derniers temps). Je vous en fais part, vous vous reconnaîtrez peut-être dans certains points :

- j'ai laissé tomber en route des éléments au fur et à mesure que se rajoutaient de nouveaux éléments. Ex : lors de périodes plus compliquées, je me suis autorisée les siestes, j'ai peu à peu perdu l'habitude de me lever si je reste 10 à 15 min sans dormir dans le lit (tant que je ne m'énerve pas... je peux rester, non?) ... Voyant que ce n'était pas si catastrophique, j'ai peu à peu étendu ça aux périodes plus simples... Pas étonnant que je régresse... :o(

- au début du programme, j'ai mis en veilleuse plein de choses. Laissant de côté mon perfectionnisme naturel en me disant : durant le programme, je me fous la paix, on verra çà quand j'aurai retrouvé un sommeil normal. Mais ces derniers temps, voyant que le sommeil revenait, j'ai recommencé à charger la mule... J'ai bien vu que, quand je remplissais le tableau avec les liste des choses à faire, j'avais une liste d'au moins 20 items à chaque fois... Mon mari, jetant un coup d'oeil sur ma liste, a été effaré !!!

Sur le moment, moi, ça m'a fait plaisir : enfin je me relançais dans tout ce que j'avais envie de faire et j'allais avoir l'impression de mieux assumer mes différents rôles (boulot, famille, copines, anticiper les vacances, les sorties, etc...)! Mais là, au bout de trois jours à ce petit jeu, je m'aperçois que si je suis trop " à fond" la journée, je ne réussis pas à redescendre la nuit. Faut que je réussisse à voir ça comme une course de fond, pas un sprint, et que je calme le jeu. Plus facile à dire qu'à faire....

Mais au moins, d'y voir plus clair m'a remonté le moral. Pas sûre que j'aurai fini dans 3 semaines mais tant pis... je prendrai mon temps !

Bonne journée à tous et à toutes !

veronique
Inscrit

On vit les mêmes choses Victory, c'est dingue! hier soir j'étais tellement mal...je me suis endormie dans le canapé à 8h30, brutalement, comme si je tombais dans un trou, un trou profond, au point que ma tête sifflait à l'intérieur, comme quand on tombe dans les pommes et que les rêves filent à 100 à l'heure. ça n'a pas duré longtemps, mais une fois sortie du trou et montée me coucher à 22h, sommeil léger et réveillée à 0h40!! :o(. J'ai fait la vaisselle, du rangement, j'ai lu...

Tellement démoralisée que je me suis dit vendredi matin, je dirai que j'ai été malade dans la nuit. Et puis finalement aujourd'hui aprés cette nuit cata, je n'ai pas été si mal! va comprendre!

Mais oui, Victory, je te confirme, une journée trop chargée, je rentre chez moi sans arriver à freiner l'activité mentale et ça continue de mouliner. Tu devrais méditer aprés une journée intense, ça aide à calmer le jeu.

Ce que je pense aussi, c'est qu'on est tellement concentrés sur le programme, à décrire les détails de nos nuits et journées, qu'on a l'impression exacerbée qu'elles sont cahotiques, alors qu'elles l'étaient déjà avant.On y pense sans arrét. C'est pas si bon que ça. Le bateau tangue, mais là on en est vraiment conscient. En bref, j'espére vraiment qu'il y aura un jour une amélioration! mais pour l'instant, ....bref, on verra.

bon courage à tous

 

 

Victory
Inscrit

Salut Véro !

Perso, pour moi, c qd même nettement mieux qu'avant. Bon, ok, avant, c'était VRAIMENT la merde ;o)

Le point qui me plait le plus, c la densification de mon sommeil. Avant aussi, j'avais l'impression de ne jamais réussir à vraiment me reposer. Mais pour çà, il me fallait rester couchée 8/9h par nuit et une sieste. La pour la même sensation de fatigue (voire du mieux), je dors 6h et lis 1h ... Plus rentable. Et les nuits cata, déjà avant, j'en avais parfois.

Maintenant, sachant que je dors mal depuis plus de 20 ans, je ne m'attends pas à ce que ça me prenne 2 mois à rentrer dans l'ordre. Qd j'ai l'impression que ce que je suis censée apprendre ne rentre pas, j'annule mon agenda du sommeil et je refais. Je prends mon temps...

Le jeudi soir, complètement crevée après ma 1/2 journée de boulot, j'ai décidé... d'aller courir ! Et ct trop bon :o) La patate toute la soirée, et un endormissement super rapide ensuite. Réveil habituel en milieu de nuit mais j'ai réussi à me lever et ensuite, la fin de nuit était d'un sommeil aussi dense que le début. 

Et toi, Amiga, du nouveau?

 

 

 

amiga

 

Merci victory de te soucier de moi car oui il y a un peu de nouveau chez amiga lol. Cela fait 3 nuits que je dors bien (7h30, 7h00, 6h00) et sans réveil (punaise ça fait du bien) Ou si il y a réveil je me rendors de suite! Bon 3 jours ne veut pas dire victoire, je me couche donc le soir avec humilité sans espoir en tête ni idée d'échec! Je ne sais pas pourquoi c'est mieux d'un coup à part: je prends des douches froides le soir ou j'ai touché un sujet psychologique bloquant la semaine dernière avec la psy!  Tout comme toi quand je sens que l'agenda du sommeil crispe plus qu'autre chose mon sommeil je laisse tomber et je reprends!

 

 

 

veronique
Inscrit

j'ai laissé tomber cette semaine, c'était la cata. Une mauvaise nouvelle m'a abattue. J'ai essayé de faire comme la montagne, regarder l'orage passer et rester imperturbable, mais mon inconscient me devait pas être d'accord.

shadow

Courage Véronique et les autres. A vous lire je prends conscience du chemin à parcourir... J'ai l'impression que vous souffrez tous d'insomnie depuis des lustres, pour ma part c'est un peu moins long alors je compatis vraiment à votre souffrance et je tenais à vous dire que vous êtes très courageux. Vous ne vous avouez pas vaincu, vous continuez coûte que coûte et c'est ça la clé de la réussite. 

Bravo pour votre persévérance et ténacité. Vous êtes des battants & des champions !

veronique
Inscrit

Pour ma part, je ne suis pas trés battante en ce moment. Un événement familial m'a abbatue et j'ai tout laissé tomber. Je re prends ce soir, mais je suis excessivement fatiguée.

J'ai reprogrammé plusieurs fois mon agenda, mais n'ai pas réussi à m'y tenir. 

Je ne me réveille pas en pleine nuit, je me réveille simplement trés trés tôt et me sens épuisée, la tête qui siffle et les jambes douloureuses.

Victory
Inscrit

Hello Véro, ma quasi jumelle Therasomnia (on sortira peut-être ensemble du programme ;o)) !

Tiens nous au courant pour cette reprise !

Moi, j'ai arrêté l'agenda pour l'instant. Tant que je bloque sur la gestion de mon temps avec la liste de taches (comme je le notais sur un autre commentaire : je n'arrive pas à passer cette étape correctement). Mon sommeil n'évolue que peu : bon endormissement, réveil qui dure entre 1/2h et 1h et rendormissement moins profond pour la fin de nuit.

On va y arriver !

 

Haut de page 
X