Je rejoins cette communauté malgré moi mais - 02072020

laurent
Ancien abonné

je pense que ce sera une belle expérience de vous connaître ^^

Je m'appelle Laurent, 33 ans, et viens de rentrer dans une crise d'insomnie assez aiguë depuis la semaine dernière. Avant cela, je mettais un peu de temps avant de sombrer mais rien d'horrible. Je lisais et écoutais des podcasts et finissais par m'endormir.

J'ai commencé à faire quelques nuits blanches pour la première fois pendant le confinement mais sans gravités puisque je n'angoissais pas du tout le lendemain. Je savais que c'était provisoire.

Jusqu'à une accélération de mois en mois puis de semaines en semaines jusqu'à atteindre un pic de nuits blanches la semaine dernière où l'idée même d'aller me coucher devenait oppressante (et je suis gentil ^^). Pas moyen de profiter ni de la nuit ni de la journée.

J'ai l'impression que mon cerveau ne sait plus dormir : absurde non ? Le lâcher prise est devenu une idée abstraite :).

Mon médecin m'a prescrit du seresta 10mg qui a plus ou moins marché. Je suis censé arrêter demain (pas plus d'une semaine). Je suis dans une meilleur forme depuis quelques jours, ce qui me laisse un peu respirer et arrêter les ruminations en journée mais le soir après manger, la petite boule au ventre apparait ...

Avant que le sommeil redevienne naturel et que je perde cette habitude d'hypervigilance, angoisses, "et si", ... il faudra un peu de temps. J'essaie de voir ça comme une expérience temporaire pour mieux me connaître ^^.

Au plaisir de discuter avec vous !

 

Laurent

Commentaires

Ludyy
Abonné

Bonsoir Laurent, j'espère que tu trouveras toutes les aides que tu peux avoir sur therasomnia, je me souvient de mes premieres nuit blanches, sans inquiétude...mais celle d'après fut plus terrifiantes. L'insomnie s'installe et nous pensons que notre cerveau ne sait plus dormir. Je te comprends. Si tu le souhaites nous pouvons échanger sur notre parcours d'insomnie. 

X