Plus envie de dormir au moment du coucher, comment faire ? - le 18/11/2016

Esmee72
Inscrit

Bonjour,

après ma première semaine de restriction, j'ai attaqué la nuit dernière l'étape où "je reconstruis mes nuits au rythme des signaux du sommeil".

Et ça m'amène à poser une nouvelle question.

Je suis sensée me coucher à 00h30 pour me lever à 6h05. Et ça fait deux soirs où malgré la fatigue intense, j'ai de nouveau un peu plus de mal à m'endormir. En fait, je ressens une vraie envie de dormir contre laquelle je dois vraiment lutter vers 23h45 et ensuite quand 00h30 arrive et que je me couche, l'envie est passée.

Comment faire pour gérer ça ?

Commentaires

Nuitmagique

Ton message date, mais est-ce que  ça s'est arrangé ? 

Esmee72
Inscrit

Merci, ça s'est un peu arrangé dans le sens où même si à l'heure où je dois me coucher, je ne suis pas complètement somnolente, je m'endors tout de même rapidement si je me couche. Par contre j'ai toujours un moment où je dois vraiment lutter très fort entre 21h et 22h et après je ressens de nouveau l'envie de dormir plus tard mais beaucoup moins forte. Et 21h, ça fait trop tôt quand même pour me coucher... si je me couche à 21h, je vais devoir me lever à 3h...

valy68

C rassurant si ça s'arrange, ça me donne la niack!!

Nuitmagique

Alors Esmee, donne nous des nouvelles, à bientôt. 

Esmee72
Inscrit

Merci de prendre de mes nouvelles.

Ça allait mieux, mais les vacances de Noël ont réduit à néant une partie de mes progrès.

Je n'ai pas toujours pu me coucher et me lever à l'heure fixée quand je n'étais pas chez moi et je n'ai pas non plus pu changer de lit quand mon conjoint ronflait trop pour que je me rendorme. J'ai donc même du prendre des cachets pour m'aider à dormir pluqieurs fois.
Donc là ça recommence, je m'endors carrément debout entre 21h et 23h et quand 23h30 arrive avec l'heure du coucher, la pression du sommeil est moins grande.
Et la qualité de mon sommeil qui s'était améliorée s'est de nouveau dégradée aussi.

J'espère que le rerour à un rythme de vie normal va m'aider à me recaler car j'étais heureuse de sentir plus reposée après de meilleures nuits.

Dolilou

Oh que je te comprends Esmee, moi ce n'est pas les vacances mais depuis l'avc de mon père c'est plutôt l'anarchie côté sommeil. J'allais de mieux en mieux et maintenant ça a plutôt tendance à stagner voire à reculer comme cette nuit. Mais bon je me dis qu'avec de la patience et en laissant le temps au temps ça va revenir, du moins c'est ce que j'espère de tout mon coeur. Bon réveillon et on continue notre parcours en se serrant les coudes ça fait du bien.

Haut de page 
X