restriction du temps passé au lit : ça m'angoisse !!! - le 05/03/2017

Victory
Inscrit

Bonjour,

J'ai commencé cette nuit le programme et le résultat a été ... affreux. Déjà, la journée précédente a été dure car j'appréhendais de ne pas tenir nerveusement. C'était dur... alors que je n'avais pas encore commencé !

Ensuite, je me suis endormie facilement à minuit mais je me suis réveillée à 2h (mon pb habituel, c'est le ou les réveils nocturnes. Bizarrement, l'endormissement en début de nuit ne me pose pas de soucis). Je suis sortie de mon lit, j'ai fait 30 minutes de médit' mais ensuite ... oulala... grosse panique ! A l'idée de ne pas réussir, de sombrer dans la dépression (mes insomnies actuelles sont probablement liées à une dépression que j'ai faite en 2010). Grosse déprime à l'idée des semaines à venir... qui me faisaient me sentir plus angoissée encore ! J'étais pas loin de la crise d'angoisse !

J'ai fini par me calmer. J'ai décidé de rester dans mon lit même sans dormir et j'ai du m'endormir vers 4h.

Ce matin, ça va pas si mal. Mais si quelqu'un qui a vécu une expérience similaire en début de programme pouvait me rassurer... ça me ferait bcp de bien !

Bonne journée à tous !

Commentaires

Victory
Inscrit

Bon, je trouve que ça fait du bien de le préciser : la journée a été très bonne malgré tout... Je n'ai pas arrêté de faire des petitess bêtises (lancer une lessive sans mettre de produit par exemple ;o)) mais je l'ai pris en rigolant et au final : je suis contente de ma journée !

veronique
Inscrit

bonjour,

je n'en suis qu'à la 1ére semaine, je rempli l'agenda d'analyse mais je redoute l'agenda qui va suivre.

Je l'avais d'éjà essayé il y a quelques années. J'ai trouvé tellement injuste par rapport à ceux qui dorment et qui ne sont pas épuisés, de devoir se lever en pleine nuit er de devoir FAIRE des trucs alors qu'on n'a envie que d'une chose :DORMIR et se reposer.

En plus, me lever en pleine nuit n'avait rien apporté à mon sommeil, sachant que passé minuit, le sommeil n'est plus un bon sommeil.

Et pourquoi ceux qui dorment auraient le droit à la siéste et pas nous qui en avons tant besoin. La vie est trop injuste!

J'angoisse aussi terriblement, car je suis déjà épuisée à un point qu'on ne peut s'imaginer. Je travaille et je fais 100 km. par jour.

J'ai peur de ne pas résister.

Partager son angoisse avec qqun qui comprend peut aider! car qd ma soeur me dit "je suis fatiguée alors qu'elle dort 8h par nuit, ça me fait vibrer d'horreur, mais je ne dis plus rien car elle ne comprends pas.

Bonne journée

 

 

Victory
Inscrit

Bonjour Véronique,

Je te rejoins parfaitement : quelqu'un qui n'a pas de pbs de sommeil ne peut pas comprendre. C'est aussi l'intérêt du forum : se retrouver entre personnes qui peuvent comprendre ce qu'on ressent !

Et l'angoisse du cercle vicieux de la fatigue est horrible !

Mais hier, j'avais décidé que de toute façon, y avait pas le feu, que je me laissais trois mois pour venir à bout de tout ça et que je devais faire confiance au programme (après tout : ça a déjà marché pour pleins de gens).

Bon, après, je crois que je n'ai pas besoin de te décrire ma soirée : montée en puissance de la peur de ne pas dormir (alors que la journée s'est bien passée) et sensation d'être de moins en moins fatiguée (alors que je me suis traînée toute la journée)... Je suis sûre que tu me comprends !

Mais je me suis pris mon heure de décompression (1/2h de temps pour moi - crèmes en tout genre, massages, lecture- puis 20 min de méditation de John Kabat Zinn sur prendre de la distance sur ses pensées) et je me suis endormie tout de suite.

Evidemment, je me suis réveillée dans la nuit et là.... Panique à bord ! Et si ce programme allait me détraquer la santé ? Et si j'allais récupérer des pbs cardio-vasculaires? Et si ?!?

Et là, je n'ai pas eu le courage de me lever. J'ai décidé de m'écouter et de rester couchée, de prendre soin de moi, de mon corps. Je fais déjà assez d'efforts en ce moment. Ca suffit. J'ai mis près d'une heure à me rendormir mais je suis restée très calme....

Ce matin, je me sens plus en forme qu'hier (après tout, j'ai quand même dormi presque 5h30, en 2 fois. C'est pas si pire).

Conclusion : méditation, méditation et encore méditation ! Je suis sûre que la méthode est bonne mais pour réussir à lâcher prise et à lui faire confiance, j'ai besoin de çà.

Plus l'activité physique mais ça, je profite de me lever plus tôt que d'habitude pour caser un footing tout doux.

Bon courage Véronique, je suis sûre que tu vas y arriver !

Bonne journée

veronique
Inscrit

Bonsoir Victory,

 

Je me reconnais trés bien dans tout ce que tu dis!

La méditation, ça fait des années que j'essaie. C'est tré dur. si tu avais des conseils à me donner, ce serait sympa.

Au travail, je passe d'une tâche à une autre, je parle beaucoup car je suis formatrice, je suis beaucoup debout et je fais des déplacements. Mon esprit continue de mouliner et lorsque je me réveille à 2h, paf! ça recommence. Mes tentatives de méditation sont desespérantes. Toutes les demi minutes mon mental repart sur des pensées de la journée. Comment calmer son mental?

De temps en temps j'écoute des Mp3 d'automéditation qui me permettent de me concentrer sur une parole venue de l'extérieur et je finis par m'endormir dessus, mais tout de même long. Et à force je les connais par coeur, c'est lassant.

Je n'ai pas le tps de faire du sport et surtout bien trop épuisée pour ça!

Merci pour tes encouragements.

A toi aussi bon courage!

A bientôt Victoria, en meilleure forme!

Véronique

Victory
Inscrit

Bonsoir Véronique

Alors, pour la méditation, je m'y suis mise avec Christophe André. Le bouquin est magnifique ! Après, je suis passé sur Kabat Zinn. C'est un Américain (véritable initiateur : André a amené le concept en France). Le gros plus, pour moi : c'est super positif, très américain (tout est possible!), plus que André qui, à mon goût, fait trop dans le "on reste anxieux toute sa vie, faut juste apprendre à vivre avec" alors que Zinn c'est plutôt "on aime se sentir bien". Le moins : c'est parfois un peu verbeux, pas toujours très clair.

Après, moi, la médit', c une longue histoire.

J'ai fait une dépression, il y a 7 ans. 6 mois d'antidépresseurs. Et 2 ans après, je me suis à nouveau sentie super mal. J'ai repris des antidépresseurs : au bout d'un mois, rien à faire, je me sentais toujours aussi mal. J'en ai discuté avec ma soeur et je me suis engagée par écrit auprès d'elle - comme solution de dernier secours avant de prendre des trucs plus forts ! - à faire de la médit' tous les soirs avant de me coucher pendant un an. Je trouvais déjà ça bien, avant, comme idée, mais, comme toi, je n'arrivais pas à m'y mettre.

A ce rythme-là, j'ai commencé à me sentir mieux en une semaine , en 1 mois j'arrêtais les antidépresseurs et un nouveau chapitre de ma vie a commencé. Bon, j'en ai bouffé de la médit : dès que je me réveillais avec des bouffées d'angoisse, je m'en faisais jusqu'à me rendormir !!! Un peu violent, mais à cette période-là, j'avais besoin de çà.

Du coup, ce que je voulais dire, c'est que, pour moi, c'est comme la course à pied : faut en faire, même (et surtout) quand on n'en pas envie. Ca modifie le cerveau (les IRM le prouvent) mais pour çà... faut muscler régulièrement. Maintenant, j'en fais entre 10 et 30 minutes tous les soirs et je m'endors super vite (bon, g encore un réveil nocturne qui refuse de partir...) Je me sens un peu comme une diabétique : sans mon insuline (la médit'), au bout d'un moment, ça va plus. Et tous mes proches me disent que je suis moins anxieuse, plus optimiste, plus fonceuse qu'avant. Je te jure que ça vaut la peine de s'acharner. Tu as essayé avec quel audio? C'est peut-être que ce n'était pas le bon?

Tiens moi au courant quand tu commences le programme de réduction du temps passé au lit ! Moi, j'en vois déjà des effets positifs au bout de 4 jours... Du coup, je supporte bien la fatigue.

A bientôt !

Cécile

 

 

 

 

 

Mathilde58

Merci Victory moi qui pratique avec un peu de difficulté et de resistance je pense, en tout cas pas dans une pratique régulière, ça m'aide beauoucp ce que tu dis là. Je souligne ton acharnement, ta persévérance. Waouh j'en reste bluffée, tu es une battante, tu vas y arriver c'est sur et certain! 

Victory
Inscrit

Merci, ça me fait plaisir ce que tu dis là !!! (surtout ce soir, où je commence à piquer du nez alors que je suis censée attendre minuit... le reconfort est bien utile :o))

En tout cas, ça vaut extraordinairement le coup de se forcer. Même à petite dose au début. Tu vas voir que tu ne vas pas le regretter !

Bon courage pour toi aussi. Sûre que tu vas y arriver aussi smiley !

 

busch636
Inscrit

Ton début de programme me fait pensé a moi les angoisses la peur de la depression. Mais tes progrés ont semblaient rapide c encourageant. En tout cas chapeau tu es bien courageuse

blabla22

Oui très courageuse cette Victory et elle progresse vite je suis dacc avec toi. La méditation m'aide beaucoup, je crois que c'est un des meilleurs changements pour moi ... 
Bon week-end les "amis" thérasomnia

Haut de page 
X