RTPL

sabrinariggio

Bonjour,

Avant que ces insomnies commencent, je dormais facilement 7 heures 30 (couché 23h 50 et lever 7H30) avec un  réveil  nocturne tout les jours mais aucuns problèmes pour se rendormir. Depuis le mois de Juin j'ai commencé à rallongé la fenêtre de sommeil mais et donc, rester 30 min de plus au lit mais c'était une grosse erreur. Depuis ce mois et jusqu'à maintenant j'enchaîne des nuits de 6h, 7h, 5h mais aussi de 3h ou 4h, Je n'ai pas de problèmes d'endormissement mais me réveille précocement la nuit et tout les jours. Est ce que le fait de rester coucher dans son lit en étant réveiller peut conduire à long terme à un sommeil fragmenté, voire provoquer des insomnies à répétition ?

 

Quand je suis en train de faire une activité je ne somnole pas mais quand je reste assise à rien faire la fatigue se fait un peu plus sentir.

 

N'ayant pas d'emploi, je peux essayer une RTPL avec une fenêtre de sommeil de 1H à 7h30 si c'est possible ou 1h - 7H si cela ne marche pas. Vu que j'ai eut une nuit horrible à cause d'un orage d'un orage qui m'a empêché de dormir (dormit vers 1H49, réveil à 6h et lever à 7H30) je m'attend à être réveillée (et à ne pas réussir à m'endormir) bien avant l'heure de lever imposée.

Si par exemple je m'endors comme prévu à 1h et que je me réveille à 5h30 ou à 6h, dois-je me lever et rester dans l'obscurité à attendre d'ouvrir les volets à 7h30 ou alors les ouvrir à l'heure ou je me réveille ?

 

 

Commentaires

sabrinariggio

Bonjour,

Avant que ces insomnies commencent, je dormais facilement 7 heures 30 (couché 23h 50 et lever 7H30) avec un  réveil  nocturne tout les jours mais aucuns problèmes pour se rendormir. Depuis le mois de Juin j'ai commencé à rallongé la fenêtre de sommeil mais et donc, rester 30 min de plus au lit mais c'était une grosse erreur. Depuis ce mois et jusqu'à maintenant j'enchaîne des nuits de 6h, 7h, 5h mais aussi de 3h ou 4h, Je n'ai pas de problèmes d'endormissement mais me réveille précocement la nuit et tout les jours. Est ce que le fait de rester coucher dans son lit en étant réveiller peut conduire à long terme à un sommeil fragmenté, voire provoquer des insomnies à répétition ?

 

Quand je suis en train de faire une activité je ne somnole pas mais quand je reste assise à rien faire la fatigue se fait un peu plus sentir.

 

N'ayant pas d'emploi, je peux essayer une RTPL avec une fenêtre de sommeil de 1H à 7h30 si c'est possible ou 1h - 7H si cela ne marche pas. Vu que j'ai eut une nuit horrible à cause d'un orage d'un orage qui m'a empêché de dormir (dormit vers 1H49, réveil à 6h et lever à 7H30) je m'attend à être réveillée (et à ne pas réussir à m'endormir) bien avant l'heure de lever imposée.

Si par exemple je m'endors comme prévu à 1h et que je me réveille à 5h30 ou à 6h, dois-je me lever et rester dans l'obscurité à attendre d'ouvrir les volets à 7h30 ou alors les ouvrir à l'heure ou je me réveille ?

 

 

 

sabrinariggio

Oups ! un bug s'est produit sur mon ordi du coup la souris tactile à cliquer toute seule sur le bouton "citer" XD

votre-psychologue
Abonné

Bonjour Sabrina,

 

Bienvenue dans le progra

votre-psychologue
Abonné

Bienvenue dans le programme! 

Le parcours sommeil doit vous guider dans la mise en pratique de la RTPL. N'allez peut-être pas trop vite en la faisant par vous même. Votre agenda de sommeil sur la RTPL aura fait l'analyse du premier agenda de sommeil renseigné et pourra définir précisément ce qu'il y a de mieux à vous préconiser comme fenêtre de sommeil. 

Le matin, si vous connaissez un réveil précoce, levez vous et démarrez votre journée. Ouvrez vos volets pour vous mettre en condition de démarrer cette journée et constatez alors à quel niveau de forme vous vous situez sur une échelle de 1 à 7. Vous constaterez alors peut-être qu'il n'est pas dit qu'avoir mal dormi nous amène nécessairement à nous sentir mal dès le matin. 

La deuxième étape de programme vous aidera à mieux faire la différence entre fatigue et somnolence en journée. Il est extrêmement important que malgré votre fatigue ou votre période de chômage vous restiez active en journée ceci afin de préserver la pression d'éveil qui aide à la pression de sommeil pour la nuit suivante. 

Si vous le souhaitez vous pouvez passer par les mails pour échanger avec l'équipe des psychologues en cliquant sur "contacter un psychologue". Nous restons à votre disposition pour vous accompagner au mieux dans votre programme. 

Bonne continuation,

Anne-Lyse, psychologue

sabrinariggio

Bonjour,

Si j'ai bien compris, je dois me lever sans chercher à me rendormir malgré une nuit de 23H50 à 5H50. Si la nuit suivante je me couche à 23h50 et me réveil cette fois-ci à 6H35 par exemple en raison d'un sommeil profond plus prolongé, dois-je toujours me coucher à 23h50 et me lever à 6H35 ou au contraire me coucher à 0h35 pour être en parfaite adéquation avec l'heure du lever et garder la fenêtre de sommeil bien serrée ?

 

Cordialement !

 

Sabrina RIGGIO

votre-psychologue
Abonné

Bonjour Sabrina, 

Tout dépend où vous en êtes dans votre parcours et à quel agenda vous en êtes. 
Si vous êtes toujours au début du programme, dans une période d'observation alors ne changez rien. Mais si vous en êtes déjà à la RTPL alors il vous faut essayer de maintenir au mieux les horaires préconisées. Contactez nous dans la messagerie des psychologues afin que nous puissions vous guider du mieux possible. 

Bonne journée. 

Béatrice, psychologue 

Haut de page 
X