RTPL: de plus en plus fatiguée

Avatar Membre
Hors ligne
9 posts

A rejoint : 14/04/2017
LoyalFidèle
To readA lire

Je fais maintenant la RTPL depuis presque deux semaines, je dors plutôt mieux dans l'ensemble mais je me sens de plus en plus fatiguée et il m'est de plus en plus difficile de passer des journées à peu près 'normales'. J'ai dû quitter le travail plus tôt aujourd'hui, j'ai essayé de marcher un peu au parc mais j'ai fini par m'asseoir dans l'herbe pendant 20 minutes avant de prendre sur moi pour me relever et rentrer doucement chez moi. Depuis, je végète sur le canapé, même pas réussi à me lever pour préparer à manger. Le pire c'est qu'il n'est que 22h30 et que je dois rester éveillée jusqu'à 1h15. C'est vraiment horrible. Au début j'étais fatiguée mais je pouvais quand même fonctionner un peu mieux que ça, maintenant je suis un vrai zombie.

Est-ce que quelqu'un a eu une expérience similaire? J'ai l'impression d'être vraiment dans le creux de la vague mais je ne sais pas si je vais la remonter ou juste devoir laisser tomber. Si vous avez des témoignages ou des conseils pour tenir, bienvenue!

Avatar Membre
Hors ligne
55 posts

A rejoint : 24/02/2017
ThankedRemercié
Very activeTrès actif

Salut Swann

Ne t'inquiète stt pas ! On passe tous par là, tu le verras sur les forums... Je me souviens avoir été sur le point de craquer (même si je sentais bien que ça progressais) en me disant : avant Therasomnia, ça m'arrivait de mal dormir, mais je récupérais tant bien que mal le week end ou avec des siestes, là, tu restes super lgtps (enfin... pas tant que çà, mais ça semble long!) en mode "je suis crevée et je récupère pas". 

Tout ce que je peux te dire : ne lâche pas, ne lâche pas, ne lâche pas...Pour ma part, j'ai pas trouvé de remède miracle mais ça vaut le coup de tenir. Bon courage !!

Avatar Membre
Hors ligne
9 posts

A rejoint : 14/04/2017
LoyalFidèle
To readA lire

Merci Victory. Je suis vraiment à deux doigts de lâcher. J'ai ajouté 15 minutes à ma fenêtre il y a deux jours et j'ai passé deux nuits execrables, et donc deux journées cauchemardesques. Je n'en peux plus. Je n'ai jamais été aussi fatiguée, même en période d'insomnie intense. Je me demande ce que ça fait de prendre une 'pause' d'une nuit, de se coucher plus tôt, voire de prendre un somnifère, et de recommencer le programme le lendemain. Vous savez?

Avatar Membre
Hors ligne
8 posts
Paris
A rejoint : 07/04/2017
LoyalFidèle

Swann, comme je t'ai dit je suis nveau ici, mais je crois que c'est pas la chose àfaire. Enfin si vraiment tu es à bout et que tu ne vois pas d'auters solutions alors oui ok. Mais si tu ressens un tout petit peu d'espoir et de force alors essaye de tenir bon et de ne pas lâcher. Tu vas passer cette phase critique, donne nous des nouvelles 

Avatar Membre
Hors ligne
9 posts

A rejoint : 14/04/2017
LoyalFidèle
To readA lire

Je pense que je vais y arriver! Plus que 40mn à attendre mon heure de coucher. Une soirée bien longue...Ce qui m'embête c'est que les psychologues semblent prendre du temps pour répondre et c'est difficile quand on est en panique et qu'on a besoin de réponses rapides!

Merci pour les encouragements en tous cas :)

Avatar Membre
Hors ligne
24 posts
Rouen
A rejoint : 24/02/2017
ActiveActif
To readA lire

Salut swann, ah mince , moi j'ai toujours eu des réponses rapides, enfin jamais au delà des 48h annoncées... 
J'espère que tu as obtenu ce que tu voulais et que tu vas passer un agréable weekend!

Avatar Membre
Hors ligne
46 posts
Londres
A rejoint : 30/01/2017
ActiveActif
To readA lire

En effet ne lâche pas car moi aussi j'ai failli craquer mais grâce aux abonnés entre autres, j'ai tenu bon. C'est dur, parfois très dur, mais ca vaut le coup de garder sa motivation même dans le creux de la vague. 
Mince, peut-être que les psys n'ont pas eu ton message? J'ai toujours eu des retours dans des délais raisonnables aussi.... C'est sur que dans ces moments là on attend du soutien. On est là, on t encourage !!! 

Avatar Membre
Hors ligne
9 posts

A rejoint : 14/04/2017
LoyalFidèle
To readA lire

Merci pour vos encouragements, ça fait vraiment plaisir! J'ai enfin un contact avec les psys, un peu tard vu que j´étais un peu en panique, mais avec le décalage horaire de l'Australie ce n'est pas évident...

Je vais beaucoup mieux maintenant et j'ai passé deux bonnes nuits d'affilée. Un vrai bonheur :) J'ai l'impression que la restriction commence à porter ses fruits après 2 semaines et j'avance peu à peu. Je suis toujours crevée mais petit à petit je retrouve un peu d'énergie et surtout le moral!

Bon courage à tous!

Avatar Membre
Hors ligne
55 posts

A rejoint : 24/02/2017
ThankedRemercié
Very activeTrès actif

cool !! Tu es bien partie, maintenant ! Bon courage pour la suite !

Avatar Membre
Hors ligne
8 posts
Nancy
A rejoint : 21/04/2017
LoyalFidèle
To readA lire

Super Swann, je flippe un peu de voir par quoi on va passer, mais ça semble porter ses fruits alors je retiens surtout cela. 

Avatar Membre
Hors ligne
9 posts

A rejoint : 14/04/2017
LoyalFidèle
To readA lire

Oui je comprends, ce n'est pas facile mais quand ça ne va pas il faut se dire que c'est temporaire. J'ai été au plus bas pendant 2-3 jours et maintenant, une semaine plus tard, je me sens tellement mieux! Je dors assez bien et j'ai l'impression que la méthode porte ses fruits. Les deux premières semaines sont difficiles mais quand on augmente son temps de sommeil c'est beaucoup plus facile. Il faut donc ne surtout pas lâcher pendant les 2 premières semaines et tout ira bien :)

Avatar Membre
Hors ligne
55 posts

A rejoint : 24/02/2017
ThankedRemercié
Very activeTrès actif

Je suis d'accord avec toi, Swann : le plus dur c'est au début. Ce qui peut arriver aussi, c'est la rechute : par exemple, un événement extérieur qui vient tout perturber et on a l'impression de repartir au début. Ce n'est pas vrai : ça revient bcp plus vite !

J'ai l'impression que dans mon cas, ça revient ! Et, de toute façon, je suis sûre : mon sommeil s'est densifié. Je viens de faire 3 nuits à 4/5h et je n'étais pas "out of order" loin de là toute la journée : mes journées se passaient bien. Cette nuit, ça y est : g dormi 6h (petite pause d'1/4 d'h)... et ça repart !!!

Bnne journée à tous

Avatar Membre
Hors ligne
38 posts
Saint bonnet de chavagne
A rejoint : 23/02/2017
ActiveActif
To readA lire

Bonjour Swann et Victory, quand à moi, je n'ai jamais été aussi fatiguée de ma vie. Je croyais pourtant avoir atteint le sommet de la fatigue, mais non y a toujours pire! il faut dire qu'au niveau boulot c'est pas simple, et je pense que ça ne m'aide pas dans mon parcours.

Même qd je fais des nuits de 4/5h, je suis épuisée. Mais il faut savoir que les dormeurs normaux sont épuisés qd ils ne dorment que 4/5 h, ce qui prouve bien que ça n'est pas suffisant. Bref, le soir je m'éfondre, alors quand on parle de RTPL, moi c'est pas vraiment ça! le soir je m'endors à 21h dans le canapé et le matin je trainasse car c'est vraiment rop dur! je suis dans l'aveu!

Allé, bonne nuit :-)

 

Avatar Membre
Hors ligne
55 posts

A rejoint : 24/02/2017
ThankedRemercié
Very activeTrès actif

Salut à tous !

Petite précision utile : je suis en vacances en ce moment. Donc assumer 4/5h de sommeil, c'est plus facile!!! Et je devais tenir sur les nerfs, quand même, parce que maintenant que peu à peu je reviens à des quantités plus "normales" (6h la nuit dernière, 6h45 cette nuit), c'est là que je me sens fatiguée. Comme si je relâchais tout...

Mais j'ai constaté que mon sommeil était plus profond quand même. Avant, j'avais un sommeil super léger, un rien me réveillait, mais la semaine dernière, pendant les 4 seules heures où j'ai réussi à dormir, mes filles se sont réveillées et ont fait la numba (selon mon père) : dans la pièce à côté, je n'ai rien entendu et j'ai continué à dormir.  Je n'avais jamais connu ça avant : gt toujours celle qui se réveillait le plus vite, quelques soient les circonstances !!!

J'imagine que ça doit être pénible ce que tu nous racontes, Véro. Tu en as parlé à la psy/coach ? Tu ne sens pas le moindre progrès ? Tu arrives à suivre toutes les consignes ? C'est peut-être trop dur tout d'un coup ? Après, le plus dur à gérer dans ces moments--là, c'est le moral : tant que ça progresse, il est là à fond, même en temps de fatigue mais quand ça ne veut pas progresser (ou que ça régresse comme je connais de tps en tps...) : tu te sens soutenue chez toi ? Perso, je pense avoir encore bcp à apprendre sur la gestion du stress au quotidien et les sas de décompression réguliers dans la journée : c'est peut-être là aussi que tu dois progresser ? La dernière fois, j'ai pris le temps de relire tout ce qu'on nous donne à lire (j'en suis à l'étape 4) et je me suis aperçue que je m'étais relâchée sur certains points...

C'est le creux de la vague, Véro, on passe tous par là : courage, on est avec toi !

 

 

Avatar Membre
Hors ligne
8 posts
Nancy
A rejoint : 21/04/2017
LoyalFidèle
To readA lire

C'est fréquent Victory de relâcher pendant les vacances, ça nous arrive à tous je crois, on est épuisée au bout de quelques jours off. 
Je vois que tu as énormément avancé, c'est génial ce que tu décris dans ce message. Un sommeil super profond... j'en rêve et ton message me conforte dans l'idée que j'y parviendrai. 

Je te trouve super positive, tu motives les troupes et c'est bien agréable ;-). 

Avatar Membre
Hors ligne
38 posts
Saint bonnet de chavagne
A rejoint : 23/02/2017
ActiveActif
To readA lire

Merci Victory pour ton message de soutien! ça fait du bien, vrament! 

J'ai parlé à la psychologue aujourd'hui. Elle m'a trouvé une bonne voix. C'est vrai, j'étais relativement en forme malgré une semaine compliquée au boulot. Mais j'ai l'impression de bp mieux supporter le stress qu'il y a un certain temps. Je sens qd même un progrés. C'est en dents de scie, mais il y a des jours oú je me sens mieux. Alors qu'il y a encore 2 mois j'étais mal tous les jours.

Tu as raison, il faut lire de temps en temps ce qu'on nous donne, car on se laisse aller. Il faut que je le fasse. Bonne idée!! 

Quand j'arriverai un jour à atteindre un sommeil profond comme tu le décris, là, je saurai que j'ai progressé. Mon sommeil n'est vraiment profond qu'avant minuit. Aprés c'est fini, je surf sur la vague de la conscience etbles rêves m'abrutissent.

Bon allé, pas trop d'écran le soir...

Je vous laisse en vous souhaitant à tous, une nuit de bébé.