Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

RTPL - journal de bord

Votre expérience du programme Mes premières semaines sur ThéraSomnia
Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
28 Mar 2022 à 08h

Salut a tous,

Je viens tous juste de passer la première nuit en RTPL. Je me dis que ça peut être utile de partager mon expérience. Peut être que ça pourra inciter d'autre personnes a le faire, et cela facilitera l'entre aide.

Ma fourchette de temps passé au lit est entre 00h et 06h.

J'ai réussi à tenir jusqu'à minuit malgré la difficulté (j'ai bien failli m'endormir deux trois fois sur le canapé). Le temps passé avant l'endormissement a été plutôt agréable. Le fait de retrouver les sensations de somnolence diminue mon anxiété.

Une fois minuit arrivé, je me suis couché (la somnolence était au rendez vous) et hop mon cerveau c'est remis en marche (la nuit du dimanche est particulièrement anxiogène pour moi). Mais malgré cela j'ai du m'endormir en 20 minutes.

Réveillé a 4h30, et je n'ai pas réussi à me rendormir. Du coup je me suis levé à 5h15 (j'ai un peu traîné je l'avoue). 

Au réveil, moins d'anxiété que les nuits précédentes (pour lesquelle j'avais plus d'heures de sommeil). 

Ce matin plutôt en forme malgré une anxiété persistante.

C'est assez stressant comme expérience mais je reste convaincu que ça peu marcher.

N' hésitez pas a partager vos expériences 😁

Voir le dernier message

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Replaces smiley icons paths left from non-multisite environment with new ones
43 commentaires
21/06/2022 - 11:47

Alors là le yoga c est pire pour moi vu qu il faut rester assis sans bouger méditer et sa c est pas mon truc , les exercices de relaxation m aiderait mais pour l instand j y arrive manque de concentration et toujours a bouger c est vraiment compliquer pour moi de pas arriver à me relaxer, le calmer alors les conséquences c est que je dort pas où très peu , vous vous avez des solutions qui marchent pour vous et qui pourrait m aider?   Merci a tout le monde 

21/06/2022 - 11:47

Alors là le yoga c est pire pour moi vu qu il faut rester assis sans bouger méditer et sa c est pas mon truc , les exercices de relaxation m aiderait mais pour l instand j y arrive manque de concentration et toujours a bouger c est vraiment compliquer pour moi de pas arriver à me relaxer, le calmer alors les conséquences c est que je dort pas où très peu , vous vous avez des solutions qui marchent pour vous et qui pourrait m aider?   Merci a tout le monde 

21/06/2022 - 07:37

Je n'ai pas vraiment ces problèmes de bouger tout le temps, mais peut-être que vous pouvez essayer le yoga pour ça, ça permet de relaxer le corps tout en étant en mouvement. Il suffit de trouver une vidéo sur Youtube pour se faire guider.

20/06/2022 - 08:31

Bonjours ben vous sa va sa se passe bien le programme ? Vous avez pas les même soucis que moi je pense si? Ainsi d autre abonné? Parceque moi c est très compliquer j arrive pas a faire le vide et surtout d arrêter de bouger, problème de concentration aussi alors pour faire les exercices de relaxation j y arrive pas c est trop calme et je bouge trop  je dort vraiment pas et sa pose beaucoup de problème quelqu un aurait ce problème ou pas du tout?  Merci a tout le monde 

20/06/2022 - 07:52

Bonjour Isabelle,

La messagerie est disponible sur la page Accueil, mais ce n'est pas vraiment un tchat, vous n'aurez pas de réponse immédiate en général il faut 24h à 48h pour que les psychologues vous répondent.

Bon courage à vous

19/06/2022 - 07:48

Bonjours a tout le monde quelqu un aurait il le même problème que moi de bouger autant que je bouge qui m empêche de me calmer et toute ses mauvaises pensées dans ma tête ? C est très inquiétant pour moi ça fait très longtemps que sa dure je m en sort pas très compliqué à me calmer quelqu un aurait il ces même problème ? Et pourrait me dire a part messagerie des cotchs pour joindre ma psychologue comment on fait par chat pour rentrer en contact avec elle ?   Merci a tout le monde 

18/06/2022 - 14:26

Bonjours de nouveau à tout le monde je voulait savoir Sylvie ou quelqu un d autre comment on fait pour contacter ma psychologue qui me suit par chat ? On y accède comment? Parceque moi je communique que par la messagerie des cotchs sauf que la c est vu par tout les psychologue et c est pas obliger que sa soit ma cotch Anne-Lyse qui répond alors  si c est possible par chat comment je fait pour y accéder? Parceque la moi je suis très bien et plein de choses que j arrive pas a faire donc si quelqu un peut me renseigner rapidement ?  Merci a tous 

18/06/2022 - 12:57

Bonjours Sylvie et bien je comprend pas parceque moi j ai anne-lyse et d après ceux que j ai compris on peut communiquer avec elle que par la messagerie des coatchs sauf que c est pas obliger elle qui répond et j ai besoin que sa soit elle j ai beaucoup confiance en elle c est elle qui me suit, parceque comme tu dit par chat oui mais la c est réservé que au abonné on peut pas communiquer avec elle directement il me semble, sinon toi comment tu fait? Parceque moi elle m avait dit d envoyer un message privé mais comment on peut pas? Tu pourrait me dire? Parceque le je suis vraiment pas très bien j ai besoin d elle.   Merci Sylvie 

18/06/2022 - 11:23

Bonjour Isabelle,

Peut être pourrais tu prendre contact avec ka psychologue,  par chat d'abord... elle répond rapidement.

Ça va s'arranger...

Bon courage.

17/06/2022 - 14:55

Bonjour Kevin en particulier plus que vous avez terminer le programme therasiomnia mais vous y êtes toujours ou plus du tout? Alors déjà moi j y suis mais là je m adresse a tout le monde moi le programme j ai énormément de mal à respecter le programme je peut pas m endormir le soir du tout j ai un problème depuis très longtemps maintenant je bouge énormément j arrive pas a être calme détendu relax même avec les services de relaxation c est trop calme pour moi j y arrive pas du tout et encore moins à me concentrer assez longtemps  plus j ai beaucoup cde mauvaises pensées qui font que la aussi j arrive pas a apprendre à faire le vide et c est très dur pour moi, la conséquence c est que a l inverse j ai sommeil en me levant pour partir au travail mais pas du tout au coucher et sa fait très longtemps que sa dure et je suis pas bien maintenant par moment sa me donne des idées noires a force d être énerver et pas y arriver,. Quelqu un d entre vous pourrez me donner des solutions ?  Merci a tous 

14/06/2022 - 08:52

Moi aussi j'avais de la tachycardie quand j'avais peu dormi. Parfois je dormais un peu plus pendant 2 jours et ensuite je reprenais les horaires conseillés.

Patience, ça va se faire à votre rythme. Bon courage.

13/06/2022 - 08:12

Ninon,

Pour répondre à ta question, je ne sais pas si c'est "normal" comme tu dis, mais j'ai vécu sensiblement la même chose. Surtout la tachycardie avec laquelle je me suis battu les premières semaines de thérapie, c'est terrible comme sensation quand au contraire c'est le calme que tu recherches. Mais après 7 semaines de programme, je n'en ai plus du tout. Les réactions de ce genre sont liées au manque de sommeil, une fois que tu commences à retrouver un peu de repos, elles s'en vont tu verras.

C'est vrai que la RTPL peut être perçue comme contraignante. Mon conseil : déjà ne jamais regarder l'heure quand on a un éveil nocturne, ça te stresse pour rien. Estime à peu près la durée de ton éveil pour l'agenda, c'est suffisant. Ensuite, ne sois pas trop stricte : je ne me lève pas toujours au bout de 15min si je ne dors pas dans le lit, parfois si tu sens que tu n'es pas très loin du sommeil, il vaut mieux passer 40min à l'attendre et t'endormir comme il faut. Le problème étant que quand on se lève, on part pour une demi-heure minimum avant le rendormissement, et souvent plus.

Petit à petit, tu vas dompter la RTPL, les réveils matinaux ne te derangeront pas tant que ça, et tu sauras quoi faire suivant la nuit que tu passes. Exemple : hier soir impossible de trouver le sommeil, je me suis relevé, j'ai directement pris un 1/2 Lexomil pour m'assurer d'être calme pour laisser le sommeil venir. Je le fais rarement, mais c'était nécessaire là. D'autres fois, je me réveille mais je sens que je suis encore endormi, alors j'essaye de me rendormir sans sortir du lit, et au bout de 20-30min je me rendors souvent. Tu vas apprendre à te connaître à force, ne t'en fais pas, il faut juste essayer de tenir pendant la phase de découverte de la RTPL. Bonne chance !

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (6)
10/06/2022 - 09:40

Merci beaucoup pour ces nouvelles positives! Je suis très heureuse pour vous et pour toutes celles et ceux qui sont aidés par ce programme.

Ma première nuit de RTPL a été totalement blanche, sentiment de gross fiasco, je l'ai vécue comme une pression et quand je me suis couchée, j'ai eu une réaction de sur éveil et de tachycardie...du coup le lendemain j'étais épuisée. La nuit d'après j'ai dormi 6 heures sans tenir compte des horaires de la RTPL...

Est ce normal d'avoir de telles réactions??

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (6)
10/06/2022 - 09:40

Merci beaucoup pour ces nouvelles positives! Je suis très heureuse pour vous et pour toutes celles et ceux qui sont aidés par ce programme.

Ma première nuit de RTPL a été totalement blanche, sentiment de gross fiasco, je l'ai vécue comme une pression et quand je me suis couchée, j'ai eu une réaction de sur éveil et de tachycardie...du coup le lendemain j'étais épuisée. La nuit d'après j'ai dormi 6 heures sans tenir compte des horaires de la RTPL...

Est ce normal d'avoir de telles réactions??

10/06/2022 - 07:30

Bonjour Ninon, 

Comme l'ont écrit plusieurs personnes, le programme fonctionne vraiment. Ça n'a pas été  facile les 3 premières semaines pour ma part mais après 32 ans d'insomnies, je dors à présent toute la nuit, c'est tellement agréable. Il faut tenir bon car les résultats positifs seront bientôt là. Bon courage à vous.

Sylvie

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
09/06/2022 - 18:32

Lucas, Ben,

Selon moi vous avez tout intérêt à ne pas mettre en pause le programme. En effet, il faudra plusieurs mois pour que nous sommeil ce stabilise en profondeur.

Actuellement je ne souffre pas d'insomnie depuis plus d'un mois, et pourtant je sais que si je met en pause les efforts que j'ai fait jusqu'à maintenant, mon sommeil risque de se dégrader a nouveau.

Il faut que les efforts devienne des habitudes. Et ça prend du temps.

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
09/06/2022 - 18:27

Pour répondre à Swan, j'ai commencé à obtenir des résultats après un mois.

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
09/06/2022 - 18:26

Salut a tous,

Je viens donner quelques nouvelles. Je termine le programme cette semaine.

Après 3 mois, je suis très heureux du résultat obtenu avec Therasomnia. 

Mon temps d'endormissement a fortement diminué et les nuits sont de bien meilleures qualité (pas de réveil nocturne).

Je passe d'un indice de sévérité d'insomnie de 20 en début de programme a 6 aujourd'hui.

Il m'arrive de temps en temps de mettre plus de temps a m'endormir, du au fait que la somnolence est moins présente le soir. L'avantage c'est que maintenant j'ai des outils pour gérer ces situations.

Ce que j'ai changé dans ma vie quotidienne avec Therasomnia :

- de la régularité dans les heures de coucher/réveil 

- 4h de sport par semaine

-: des exercices de cohérences cardiaque 3 fois par jour

- un temps de transition calme avant d'aller au lit.

-une meilleure compréhension de mon sommeil.

Je termine donc cette expérience en étant satisfait du programme.

Je vous souhaite a tous bon courage et ne perdrez pas espoir, je suis sur que si vous continuez le programme vous arriverez à résoudre vous problèmes d'insomnie.

Bonne continuation.

 

 

08/06/2022 - 07:58

Ninon, c'est effrayant au début, c'est vrai. Tu es déjà crevé, et on te demande d'entretenir ça voire de l'aggraver avec une restriction sur ton sommeil. Essaye de trouver le créneau qui te correspond le mieux en fonction de si tu es du soir ou du matin, pour que ce ne soit pas une corvée (= si tu piques du nez à minuit mais que tu dois attendre 2h, il faut bouger le créneau). Les premières semaines sont un vrai challenge, mais si tu t'y tiens à la lettre, tu verras de petites améliorations puis des choses plus nettes encore.

Lucas, j'étais dans la même situation que toi je reviens de 10 jours de vacances où j'ai un peu mis la thérapie de côté, je dormais bien avec des nuits peu ou pas fractionnées de 7-8h parfois. Et depuis que je suis rentré, baisse de la qualité de mes nuits... Hier soir j'ai eu un réveil nocturne de 2h, et j'étais réveillé avant mon heure de lever... C'est dur de penser qu'on sort la tête de l'eau, pour en fait se rendre compte qu'on est toujours dans l'engrenage (même s'il y a des progrès non-négligeables depuis le début de la thérapie)

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (6)
07/06/2022 - 23:03

Bonsoir à tous et merci pour vos témoignages à la fois encourageants et réalistes!

Je suis à la fin de ma première semaine d'observation et mon agenda dresse un tableau un peu effrayant...de moins en moins de sommeil et de signaux de somnolence...Je me dis que c'est le bon terrain pour commencer ce parcours mais ça fait un peu peur de s'attaquer à la suite avec la restriction du temps de "sommeil",  etc...

Ne voulant pas me coucher pour me réveiller dans une heure, je vais déjà essayer de ne pas me mettre au lit avant 2 h du matin, on verra bien...Courage à tous ceux qui sont dans cette étape et bravo à tous ceux qui en sont sortis "enrichis" et plus sereins face à l'insomnie, et c'est consolant de savoir que certains et certaines redorment normalement.

Merci!

Ancien abonné Remercié (7) Très actif (30)
07/06/2022 - 16:50

Bonjour à tous,

Désolé pour l'absence, je suis en vacances depuis 3 semaines en France et j'ai laissé de côté le programme car je vis à l'étranger avec 9 h de décalage horaire... Donc je ne voulais pas fausser mon parcours Therasomnia.

Les premières nuits ont été difficiles car, avec  le décalage, je ne m'endormais évidemment pas avant 4 h du matin et j'associais ça à mes problèmes d'insomnie. Petit à petit, j'ai réussi à faire de bonnes nuits en m'endormant plutôt vers 1-2 h et en me réveillant sans réveil vers 9 h 30. Évidemment, ces horaires fonctionnent en vacances... 

D'ailleurs, la nuit dernière, je devais me lever plus tôt que d'habitude et le fait de savoir cela m'a fait passer une nuit blanche complète ! Aïe aïe aïe ! Du coup, évidemment, l'anxiété le lendemain fait son retour.

Le côté positif, c'est que depuis uneu vingtaine de jours je dormais bien, sans éveils nocturnes à chaque nuit, et mon niveau d'anxiété dans la journée (du fait d'être en vacances) avait grandement diminué.

Bref dans mon cas la leçon est la suivante : je suis sujet à l'anxiété de performance et je dois apprendre à relativiser/dédramatiser les mauvaises nuits. Je vais d'ailleurs démarrer une TCC avec une psy prochainement en espérant que cela m'aide de ce côté.

Comment la situation évolue-t-elle pour vous ?

Ancien abonné A lire (0) Fidèle (7)
23/05/2022 - 06:36

Bonjour Lucas. Comment as tu évolué depuis ta rechute ? je suis en plein dedans, envie de témoignages ;)

Ancien abonné A lire (0) Fidèle (7)
23/05/2022 - 06:36

Bonjour Lucas. Comment as tu évolué depuis ta rechute ? je suis en plein dedans, envie de témoignages ;)

Ancien abonné A lire (0) Fidèle (7)
23/05/2022 - 06:30

Bonjour Kevin, 

Merci pour ces nouvelles positives. Au bout de combien de temps avez vous obtenu ces résultats ? Réveillée par ma fille à 1h du matin, je ne me suis pas rendormie de la nuit et je suis épuisée, bien besoin d'un élan de positivité. Bonne journée :)

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
22/05/2022 - 18:41

Bonsoir,

Je viens donner quelques nouvelles de ces 10 derniers jours.

Je suis toujours satisfait de mon sommeil. Je m'endors rapidement et je dors jusqu'a ce que mon réveil sonne. Les horaires de RTPL sont de 22h50 a 6h30, mais je vais me coucher vers 23h15. Je me rend compte que j'ai besoin de moins de sommeil qu'avant pour être en forme.

J'ai toujours un peu de mal à me lever à 6h30 pile. Il m'est arrivé de faire une grasse mat jusqu'à 9h30 et souvent je me revei entre 7h et 7h15. Pour le moment ça n'a pas réellement d'impact sur mes nuits, mais je vais être vigilant à faire plus attention au respect des heures de lever les semaines prochaines.

Il m'arrive de me réveiller la nuit mais je me rendors facilement ( surtout en ce moment avec la chaleur).

Au  niveau de l'anxiété, elle a bien diminuée. De temps en temps il m'arrive de craindre un retour en arrière, mais c'est passage et ça ne reste pas. 

Je fais toujours du sport quasi quotidiennement et je continue la cohérence cardiaque (j'ai pas trop accroché aux techniques de relaxation présentée par le programme). Lucas, pour la cohérence cardiaque j'utilise soit une appli sur téléphone (qui s'appelle cohérence cardiaque) soit m'as montre de sport.

 

J'espère que tout vas bien pour vous. Bonne continuation.

18/05/2022 - 08:47

Je vois qu'on a le même type d'esprit pessimiste qui aime nous torturer haha je me dis exactement la même chose... Pas facile de positiver quand on est le genre de personne qui voit le verre à moitié vide. Une autre approche que m'a conseillé une psychologue du programme c'est d'être plutôt dans une perspective de fatalisme et de désintérêt vis à vis du sommeil : on ne sait pas si on va bien dormir la nuit prochaine, il ne faudrait pas se dire "je vais bien dormir" à tout prix. Plutôt il faudrait arriver à se dire "advienne que pourra, dans tous les cas ce n'est pas la fin du monde, j'arriverai à mener ma journée à bien demain et mauvaise nuit ne veut pas systématiquement dire mauvaise journée (ce qui est vrai dans une certaine mesure).

Ancien abonné Remercié (7) Très actif (30)
17/05/2022 - 17:24

Oui moi aussi j'essaie de ne pas regarder le réveil. Bon, hier soir a été terrible, nuit quasi blanche... Alors que dans la journée j'étais très bien, pas anxieux ni rien. Lorsque j'étais couché et que je sentais le sommeil arriver, des pensées automatiques négatives du genre "ah tu sens le sommeil venir, mais tu ne vas peut-être pas y tomber, il va t'échapper, etc" m'ont tenu en éveil toute la nuit... 

Les rechutes sont très difficiles pour le moral. Ça fait partie du programme, je le sais bien, mais qu'est-ce que c'est dur de relativiser lorsqu'elles surviennent !

17/05/2022 - 07:11

4e bonne nuit d'affilée pour moi (3e semaine de programme), je me réveille toujours après mon premier cycle de sommeil mais soit je ne me lève pas et j'arrive à me rendormir au bout de 10min, soit je le lève et le sommeil me rattrape rapidement. Lucas a raison, il faut essayer de ne pas redouter les éveils nocturnes.

Et un conseil : ne regardez surtout pas l'heure. Ça va vous faire stresser et vous sortir du sommeil. Dans l'agenda du sommeil, estimez à vue de nez la durée de votre éveil (en fonction du nombre de pages lues par ex) 

Ancien abonné Remercié (7) Très actif (30)
13/05/2022 - 17:39

Oui, j'ai exactement les mêmes réflexions que toi. Se lever à chaque fois qu'on ne dort pas est très difficile. J'essaie de me dire que je peux avancer la lecture de mon livre lorsque cela arrive (en gros, j'essaie de trouver un petit aspect positif). J'aime bien aussi les vidéos d'ASMR. Je sais que tout le monde n'y est pas réceptif, mais pour moi ça me procure de l'apaisement.

Pendant quelques semaines je parvenais à m'endormir vers 23 h pour me réveiller une heure plus tard, sans trop savoir si j'avais vraiment dormi (insomnie paradoxale), et difficulté à me rendormir avant 3 h ou 4 h. Je dormais donc 3 ou 4 h chaque nuit. Évidemment, le fait de me réveiller si tôt dans la nuit sans aucune raison apparente me rendait nerveux, le rythme cardiaque s'accélérait, les ruminations mentales s'activaient, etc. Tout le beau cocktail qui fait que le sommeil sera d'autant plus dur à retrouver. Ça prenait donc du temps avant de me calmer à nouveau.

Ne désespère pas, les bonnes habitudes vont revenir au fur et à mesure. :)

13/05/2022 - 10:21

Je te rejoins dans ton ressenti : on est toujours une vraie boule de nerfs quand les mauvaises nuits s'accumulent, dans mon cas ça se traduit par des palpitations et des "pics" dans la région du thorax. Comme tu le dis, la meilleure solution reste d'être actif et de faire sa journée sans prendre en compte qu'on est complètement éclaté : si on n'a pas le temps de penser à la fatigue, elle se fait plus discrète.

À mon stade (bientôt une semaine de 0h-6h), j'ai l'impression que l'endormissement s'améliore peut-être légèrement, on est tellement épuisé, par contre réveil au bout d'une heure de sommeil et parcours du combattant pour se rendormir avant 4h voire 5h... Et la journée c'est zombie land. J'espère vraiment que la RTPL va m'aider sur les réveils nocturnes, c'est ça qui me bouffe la santé et le moral. Passer son temps à se lever au bout de 20min / faire quelque chose pendant une demi-heure/ se recoucher / repeat, c'est vraiment pas sain.

Ancien abonné Remercié (7) Très actif (30)
12/05/2022 - 18:26

Tu as bien raison Ben ;)

J'ai connu une semaine où je dormais 3 heures par nuit. J'étais un zombie en journée, mais je me forçais à vivre le plus normalement possible en ne me refusant pas de participer à des activités.

D'ailleurs, le fait de voir que je pouvais fonctionner malgré l'extrême fatigue est rassurante. Bien sûr qu'on se sent mieux quand on dort bien et qu'on fait ses nuits, mais j'ai vu qu'il était possible aussi de vivre relativement normalement en dormant moins. 

Après une mauvaise nuit, dans mon cas, je suis toujours plus anxieux / angoissé le lendemain, ce qui ne favorise pas la nuit suivante, c'est donc tout un travail de relativisation mentale à faire ! J'ai l'impression de faire des petits progrès là-dessus. Il faut être patient :)

12/05/2022 - 07:23

Presque que des bonnes nouvelles pour vous deux ! J'imagine que les rechutes comme tu as eu Lucas sont normales, après tout même quand on dort bien il arrive de passer de mauvaises nuits où le sommeil nous échappe. Donc à notre stade... Ça se traduit par 3h de sommeil quoi :p . J'ai eu à peu près la même nuit que toi, même un peu moins de sommeil (réveil de 3 à 5h sans pouvoir retrouver le sommeil). Je suis fracassé et j'ai une soirée d'entreprise ce soir, je vais pas m'attarder ! J'essaye de relativiser en me disant que je suis à ma première semaine de RTPL  seulement, et que c'est la pire phase, on dort mal et on dort moins... En espérant que je progresse aussi bien que vous sur la durée. 

Bon courage pour la journée (même si de ce que je comprends, vous avez retrouvé la forme, alors je m'auto-encourage haha)

Ancien abonné Remercié (7) Très actif (30)
11/05/2022 - 18:28

Oh waouh, bravo Kevin ! C'est génial.

Personnellement, j'ai eu une mauvaise nuit hier (digestion difficile et somnolence pas très marquée qui n'ont pas facilité les choses), j'ai réussi à m'endormir seulement à 3 h et quelque, après m'être assoupi une dizaine de minutes vers minuit.

Le truc positif, c'est que je me sens beaucoup moins anxieux le lendemain qu'auparavant. C'est sûr que je m'inquiète de ne pas bien dormir à nouveau la nuit prochaine, mais beaucoup moins qu'avant. 

Avec quoi fais-tu la cohérence cardiaque ? Et pendant combien de temps à chaque fois ?

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
10/05/2022 - 20:01

Salut Ben,

Pour ma part je lis. Mais j'avoue que tout comme Lucas je n'ai plus besoin de me lever en pleine nuit. Au début je ne voulais pas faire d'activité, je voulais juste aller me coucher et dormir. Puis je me suis forcé, et avec la répétition, j'ai accepter le fait de devoir me lever et lire. Et j'en ai même pris gout.

Petit bilan de ma 4ème semaine de RTPL. Et bien ce fut une agréable semaine. Pas d'insomnie a noter. Toujours un endormissement rapide (entre 5 et 10 minutes), et un reveil à l'heure du reveil (6h30). J'apprécie de plus en plus en mon rituel du soir avant d'aller me coucher (a 23h30). Mon temps d'endormissement a augmenter a 6h35 en moyenne. Et mon efficacité de sommeil est a 90%.

Niveau anxiété, elle a aussi très fortement diminué. Je pense très rarement à mon sommeil, et en journée je suis en pleine forme en ce moment.

Pour ce qui est des techniques de relaxation, je n'en fait aucune proposer par le programme. Par contre je fais beaucoup de sport (5h en moyenne par semaine) et de la cohérence cardiaque x3 par jours.

J'entame ma 5ème semaine de RTPL avec 20 minutes de sommeil autorisé en plus (couché à 23h10).

Bon courage a tous, et à la semaine prochaine !

Ancien abonné Remercié (7) Très actif (30)
10/05/2022 - 17:27

Salut Ben,

Ça fait plusieurs semaines maintenant que je n'ai plus eu à me lever - hourra ! Quand c'était nécessaire, j'allais lire dans mon canapé pendant environ une demi-heure, parfois moins parfois plus, avant de retrouver la somnolence pour retourner dans mon lit. J'écoutais aussi une ou deux méditations pour m'apaiser, car mon rythme cardiaque et mon anxiété étaient élevés à cause du fait de ne pas dormir.

Courage à toi !

Lucas

09/05/2022 - 07:27

Ça fait plaisir de vous lire messieurs ;) première nuit de RTPL cette nuit pour moi avec une plage assez large de 0h-6h40. Après 1 semaine avant la RTPL où j'avais retrouvé un sommeil de 6h minimum, rechute cette nuit, 3h de sommeil en fractionné... Mais des témoignages comme les vôtres permettent de se dire qu'on traverse tous la même chose et que s'il y a des hauts, il y a des bas.

Au bout du 3e lever pour ne pas rester dans le lit, je commence à être à cours d'idées pour m'occuper la nuit cela dit, la lecture ne fonctionne pas toujours... Que faites-vous la nuit en cas de réveil ?

Courage à tous

 

 

 

Ancien abonné Remercié (7) Très actif (30)
07/05/2022 - 20:53

Content de lire ça ! J'espère que tout se poursuit bien pour toi.

De mon côté aussi la situation s'est grandement améliorée depuis une quinzaine de jours. Je dors environ 7 h par nuit, sans me réveiller trop et sans trop de difficulté à l'endormissement. Je suis beaucoup moins anxieux / déprimé dans la journée. Je vois beaucoup de progrès.

C'est sûr que je crains une 'rechute', mais en ayant déjà connu deux alors que tout allait bien, je me rends compte que la situation se rétablit ensuite, donc j'ai l'impression d'y être préparé ! Même si ce sera désagréable !

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
04/05/2022 - 21:01

Ma troisième semaine de RTPL s'est terminée hier soir.

Bilan, j'ai passé une bonne semaine. Globalement mon temps d'endormissement est toujours faible (environ 5 à 10 min) et les réveils sont beaucoup moins précoces (je dois me réveiller un quart d'heure avant l'heure de reveil en moyenne).

J'ai eu un endormissement compliqué la semaine dernière, mais je sais a quoi cela est dû. J'ai eu le malheur de m'endormir à 22h et de me réveiller a 23h30 :)

Je m'endors souvent avant l'heure du coucher préconisé, ce qui fait que je vais au lit plus tard (le temps que je me reveil, je vais souvent au lit entre 00h et 00h30).

La fatigue en journée est encore un peu présente mais j'arrive a bien la gérer.

Le stress est toujours un peu présent le matin, mais globalement l'anxiété a fortement diminuée en journée.

Concernant la médication, j'ai changé mon traitement du trouble anxieux, j'ai donc arrêté la sertraline pour de la venlafaxine qui est plus efficace sur les troubles anxieux. Associé à ca, sous les conseils de mon médecin du sommeil, je prend un demi cachet de Quitaxon (10mg) une demi heure avant d'aller me coucher.

J'ai attaqué la quatrième semaine, j'ai le droit a 20 minutes de temps de sommeil en plus. Ca devrait me permettre de récupérer un peu la dette de sommeil accumulé.

Je commence a observer les effets bénéfiques du programme. Je commence vraiment a bien apprécié le rituel que j'ai instauré le soir (un peu de télé avec ma femme, puis méditation et relaxation de Jacobson, et enfin un peu de lecture en attendant que le sommeil se présente à moi).

Je vous donne des nouvelles la semaine prochaine.

Bonne continuation a tous !

 

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
26/04/2022 - 19:38

La description de ta situation fait écho avec la mienne.
Je me reconnais lorsque tu dis "j'ai même pensé à plusieurs moments que j'étais peut-être en dépression, mais je ne pense pas" et "La déprime survient d'ailleurs, bizarrement, lorsque j'ai moins d'anxiété et que je dors mieux.". Je ressens exactement la même chose. Je connais bien la rechute suite à une nuit blanche, j'ai vécu 6 mois agréables puis quelques nuit compliquées associé à l'arrêt de mon traitement mon fait rechuté dans l'anxiété généralisée.

Tu ressens beaucoup de somnolence avant d'aller au lit ? Tu saurais lister tes signes de somnolence ?

Je trouve que tu arrive bien a relativiser sur la situation. Pour ma part il m'est encore difficile d'accepter la rechute alors que tout aller bien il y a quelques mois. J'ai commencé la méditation aujourd'hui avec l'application Petit Bambou. J'avais essayer l'année dernière mais j'étais pas dans les bonnes dispositions pour m'y mettre sérieusement. Ce qui est compliqué en ce moment, c'est que le sommeil est relativement stable (je dors en moyenne 5h30 par nuit) mais le moral n'est pas au beau fixe. Je me dis que c'est sans doute lié à la fatigue accumulée qui rend plus compliquée la gestion de l'anxiété et de la déprime.

J'ai commencé une TCC sur l'anxiété aussi. Pour le moment j'ai encore du mal a mettre en place les exercices que mon psychologue me donne.

Oui je te rejoins sur le fait que l'anxiété/tristesse font partie de nos émotions. D'ailleurs, elle sont souvent jugées comme étant négatives, ce qui renforcent le fait que l'on ne souhaite pas les ressentir, alors qu'a mon sens elle sont plus désagréables que négatives.

J'aime bien ta corrélation avec la météo, l'analogie est facile a comprendre.

J'attaque la troisième semaine de RTPL, les heures de coucher et de lever ne change pas, je dois ajouter la technique de relaxation de Jacobson.

J'ai bon espoir que le moral s'améliore dans les jours/semaines à venir (je sais que ca peut évoluer vite dans un sens comme dans l'autre).

 

Ancien abonné Remercié (7) Très actif (30)
26/04/2022 - 17:08

Dans une situation tout à fait semblable !

Depuis le début de mes insomnies, j'ai de l'anxiété mêlée à parfois de la déprime (j'ai même pensé à plusieurs moments que j'étais peut-être en dépression, mais je ne pense pas). La déprime survient d'ailleurs, bizarrement, lorsque j'ai moins d'anxiété et que je dors mieux. Va savoir pourquoi ! C'est comme si elles se laissaient la place à tour de rôle ahah.

J'ai eu 2 semaines très bonnes, mais je ne respectais pas forcément mon heure de coucher que je trouvais trop tardive... Je m'endormais vers 23 h et me réveillait vers 7 h. La fatigue s'est estompée petit à petit au fil des jours. C'était super (malgré les petites déprimes en journée !)

Puis, il y a environ 5 jours, rechute avec une nuit quasi blanche (j'ai fait une indigestion et je pense que cela a tout ruiné, étant fragile au niveau du sommeil). Ça m'a détruit ma confiance accumulée pendant ces 2 semaines, donc le lendemain j'étais ultra anxieux et angoissé. 

Depuis, ça s'améliore ! Je travaille sur mon anxiété en journée (méditation, discussions, relativisation...) et je continue de vivre comme si de rien malgré la fatigue. Je m'endors souvent vers 23 h 30, qui est l'heure de mon coucher, mais je me réveille 45 min ou 1 h après environ, sans trop savoir pourquoi. Malgré tout, je réussis à me rendormir ensuite, dans la demi-heure je dirais (je me force à ne plus regarder le réveil de la nuit). Les levers sont difficiles car je ressens un épuisement extrême, comme si on me réveillait au beau milieu de la nuit. Mais ça passe en général ensuite.

Voilà pour moi !

Je trouve que tes résultats sont très encourageants, même si tu ne le conçois peut-être pas de cette façon. Cette première semaine montre que c'est tout à fait possible !

Au niveau de l'anxiété/déprime, qui a certainement un lien avec nos difficultés à nous endormir le soir et à rester endormis, une pensée qui m'aide est de me dire que ça fait partie de l'éventail des émotions humaines et que c'est presque une richesse que de la/les ressentir. Ça nous rend plus empathiques, plus humains en fin de compte.

Et la méditation m'aide à leur laisser la place qu'il leur faut (je ne dis pas que j'y parviens toujours, c'est un travail sur le long terme j'imagine). Donc, lorsque l'anxiété arrive et grandit en moi, au lieu de me dire comme avant 'Il faut que tu trouves un moyen de l'arrêter, qu'elle ne grandisse pas plus', je me dis 'Laisse-la grandir, qu'elle vienne et qu'elle vienne bien', comme on pourrait souhaiter que la pluie tombe une bonne fois plutôt que de simplement être menaçante en envoyant des nuages gris. L'analogie avec la météo aide pas mal je trouve. Il ne fait pas beau tous les jours, pourtant on n'y peut rien, alors autant être passif face à ça. On est plus heureux quand il fait beau, mais on doit apprendre à vivre aussi quand il fait moche.

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
25/04/2022 - 18:07

Hello Lucas,
Alors il y a eu des hauts et des bas.

Globalement j'ai mis en pause la RTP les deux premières semaines car j'avais trop d'angoisse a gérer la journée et la RTPL me donner une certaine pression. J'ai repris la RTPL le mardi 12 avril. Je termine donc ma deuxième semaine demain.
La 1ère semaine c'est très bien passée. J'arrivais relativement bien a tenir jusqu'a l'heure du coucher (00h10) malgrès quelques endormissement. Le temps d'endormissement a fortement réduit (10-15 minutes en moyenne). Et le reveil s'est fait vers les 6h ( mon heure de réveil est fixé à 6h30).

Pour la seconde semaine, l'endormissement est toujours de qualité, par contre les réveils sont souvent plus précoce (vers 5h30 a peu près). Et la forme en journée a pas mal diminuée. En effet, la première semaine, l'anxiété avait fortement diminuée et le sentiment de déprime aussi. Depuis mardi dernier l'anxiété revient petit a petit et le sentiment de déprime aussi (je suis beaucoup dans mes pensées).

J'ai eu un entretien avec la psychologue, et elle m'a fortement encouragée de continuer mes efforts. L'anxiété et la déprime et sans doute dû à une dette de sommeil accumulée qui devrait s'effacer avec le temps de sommeil qui s'allonge.

Voila pour moi.

Et toi, ou en est tu ?

Ancien abonné Remercié (7) Très actif (30)
24/04/2022 - 18:48

Salut Kevin,

Comment les choses ont-elles évolué pour toi depuis le mois de mars ?

Ancien abonné A lire (1) Fidèle (14)
31/03/2022 - 09:20

J'ai du stopper la RTPL après la première nuit.

Venant tout juste de reprendre mon traitement d'AD, les anxiétés ont été particulièrement prononcé ces derniers jours.

Je vais voir dans les jours a venir si je me sens prêt à reprendre.