sevrage des anxiolytiques et somnifères - 11112019

A039.jeaninegeo
Abonné

Bonjour, j'ouvre ce nouveau sujet de discussion car je ne trouve pas personne pour parler de sevrage. J'en suis presque à 2 mois dans le programme et malgré la difficulté pour respecter l'heure du coucher, mais je progresse doucement, je me sens mieux et je voudrais commencer à me passer de mes anxiolytiques.

Merci de me répondre même pour parler d'une autre phase du programme.

Jeanine 

Commentaires

Aurore23
Abonné

Bonjour, je rejoins ce sujet car c'était mon objectif aussi et j'ai déjà commencé la diminution. Alors moi ce ne sont pas des anxiolytiques mais des somnifères par contre mais bon j'imagine que c'est aussi dur d'arrêter.

Je m'étais renseigné sur cela auprès des psychologues et ce qu'il m'a été dit c'est qu'il fallait déjà avoir une nuit qui se passe bien pour ensuite commencé à diminuer. Forcément, la diminution va perturber un peu le sommeil mais il vaut mieux que tu passes d'une nuit top à moins top plutôt que d'une nuit mauvaise à catastrophique. Ce qui m'a été dit c'est aussi que (pour ma part) j'ai changé pas mal de chose dans mes habitudes (les écrans, le café, la sieste bref tout était à revoir aha!) du coup ça aide aussi à limiter les risques que la nuit soit mauvaise. Du coup il vaut mieux avoir déjà une hygiène de vie qui aide au sommeil pour commencer à diminuer les médicaments.

En bref, voit s'il y a des choses à améliorer et si c'est ok tu pourras diminuer progressivement. Faut vraiment y aller lentement, moi j'ai fait un truc du genre passer à la moitié pendant 2 semaines et quand je le sentais je passais à 1/4 puis 1/4 1 jour sur 2 et ainsi de suite.

Voilà j'espère avoir pu t'aider un petit peu.

Lola25
Abonné

Bonjour, je suis inscrite depuis une semaine et mon but dans ce programme est justement de parvenir à diminuer la prise médicamenteuse qui, soit dit en passant, n'a plus aucun effet mais j'y tiens encore (dépendance psychologique j'imagine) ! Bref, vos conseils m'aident beaucoup car je ne savais pas du coup comment m'y prendre alors je vous remercie. Du coup si j'ai bien compris il faut que je sois patiente et que je ne commence pas mtn à les diminuer... Ca va être le plus dur je pense, trouver le bon moment, je suis du genre à vouloir tout tout de suite mais je vais vous écouter ! Merci !

A039.jeaninegeo
Abonné

Bonjour Lola, rassurez vous ce ne sera pas difficile de trouver le bon moment, ce sera une évidence pour vous. Commencez par suivre le programme en utilisant tous les défis et les activités libres, ils sont proposés au fur et à mesure de votre avancement dans le programme. Au moment de la restriction du temps de sommeil, c'est dur mais bluffant, on dors moins mais finalement mieux. La première où je me suis installée sur mon fauteuil pour lire, j'étais sure que le fait d'aller dans mon lit quand j'avais envie de dormir j'allais être super réveillée et tout à recommencer mais au lit. Mais non, je me suis endormie rapidement à mon grand étonnement le matin. Il m'arrive souvent de dormir dans mon fauteuil et de me réveillée au milieu de la nuit, pas grave je vais dans mon lit et je me rendors aussi vite. Suivez bien le programme et un jour, vous aurez envie d'arrêter les anxiolytiques. Cela fait 4 mois que je suis ce programme et je n'ai pas encore arrêté complètement, je préfère y aller doucement même si en ce moment je me dis que je pourrais aller plus vite. Il faut avant tout apprendre à gérer ses angoisses de nos mauvaises nuits avant de s'attaquer aux anxiolytiques. J'ai laissé plein d'écrit sur ce site, vous pouvez les lire et lire tout ce qu'il y a d'écrit vous trouverez des encouragements, des personne qui vous ressemble et cela vous encouragera dans le processus vers la fin des insomnies et la crainte d'une mauvaise nuit.

 

Jeanine

Lola25
Abonné

Merci beaucoup Jeanine pour ce message qui se veut rassurant et compréhensif. Ca m'aide beaucoup, votre message est très apaisant. Vous avez l'air de bien savoir de quoi vous parlez alors je vais vous écouter, vous semblez être la voix de la sagesse ! Après tout, je les prends depuis si longtemps c'est pas attendre encore quelques mois qui va changer quelque chose temps que je garde mon objectif en tête. Oui j'ai lu pas mal de choses intéressantes sur les forums, plusieurs messages sur votre parcours et c'est vrai qu'il fait envie. J'étais un peu sceptique en postant un message sur ce forum mais je n'hésiterai plus !

A039.jeaninegeo
Abonné

Merci Lola pour ce message très sympathique. Il m'a fait un peu rire, je me suis dire "et encore !". Je vous explique. Depuis que je suis ce programme, je dors moins mais mieux, je fais beaucoup de relaxation, de sophrologie et de méditation (c'est nouveau ceci, c'est comme de la relaxation). Ces pratiques doivent m'apaiser et ça doit se voir dans mon attitude, je dois renvoyer l'image d'une personne calme et ouverte aux autres. J'ai rencontré 3 personnes que je ne connaissais pas, qui après un échange de 5 à 10 mn, ont commencé à me confier leurs problèmes très personnels. Je les ai écouté avec bienveillance, leur ai donné du temps d'écoute. La première personne m'a dit après ses confidences, "je ne sais pas pourquoi je vous ai confié tout ça, mais avec vous je me suis sentie en confiance". Je l'ai rassurée en lui disant que je ne dirais à personne ce qu'elle m'a confié. Je n'ai pas été trop étonnée, car j'étais dans le milieu médical où j'ai appris à écouter. Je n'ai jamais revu cette personne. Pour la deuxième, j'ai été très étonnée, je parlais à une de mes connaissances qu'elle connaissait aussi. Nous sommes parties par le même chemin, et nous avons discuté un peu et très vite elle m'a confié un tas de choses très personnels. Je lui ai donné du temps, (difficile de m'en débarrasser) et en me quittant, elle m'a dit la même chose "je ne sais pas pourquoi etc.…). En rentrant chez moi, je me suis dit, amusée, que j'avais fait ma B.A. de la journée. Je n'ai jamais revu cette personne. La troisième, c'est une personne que j'avais déjà vu, bonjour, bonsoir. Nous avons été en contact toutes les deux et une discussion s'est installée et très vite elle s'est confiée, des choses ultra personnelles surtout que nous nous sommes aperçues que je connaissais son ami. En se quittant, elle m'a dit la même chose "je ne sais pas pourquoi etc.…). En rentrant chez moi je me suis étonnée et j'ai pensé que c'était certainement grâce à ce programme. Je suis plus reposée, plus calme, et ça doit se voir dans l'image que je renvoie aux autres.

Ma fille, à qui j'ai dit que je suivais ce programme, m'a dit aussi la dernière fois que je l'ai vu, "il y a quelque chose chez toi de changé, tu es plus calme et tu parais plus reposée et plus jeune !"

Thérasomnia ne nous donne pas qu'un meilleur sommeil, mais change aussi notre image. Quand on ne dors pas, on est sans s'en rendre compte agressive, irritable… Et voilà encore une raison pour bien suivre toutes les recommandations du programme.

 Courage

Jeanine

Haut de page 
X