Trouble anxieux et insomnies - 05122021

Michael14
Abonné

Bonjour,

Des membres sont-ils dans mon cas ?

Mes 1ère insomnies datent d'avril et son arrivées vraiment de façon idiote (une question oubliée d'être posée à mon psychologue)

2 mois d'insomnies avant de retrouver le sommeil mais avec tjrs la petite appréhension du soir.

 

Commentaires

Michael14
Abonné

Bonjour,

Des membres sont-ils dans mon cas ?

Après de bonnes nuits, patatras, je viens d'enchainer en 1 semaine 3 nuit horribles. Le facteur déclencheurs a été l'hospitalisation de mon père.

Après ma 1ère mauvaise nuit, j'en ai enchainé sur une bonne, et ça été une fois sur 2 durant cette semaine. Mes énormes difficultés d'endormissement sont dues à mes brain zaps, des sensation de décharges dans le cerveau qui me happent violemment de l'endormissement.

La bascule sommeil/endormissement est la plus terrible, mon cerveau se met en mode hypervigilance quand il sent que la bascule pointe son nez. J'ai pu gérer et accepter mes zones d'inconfort pendant un temps mais la nuit dernière est la plus difficile de doute. En dépit de ma séance quotidienne de méditation, pas endormis avant 3h.

La méthode du stimulus n'a pas d'effet : je me lève anxieux, je retourne au lit dans le même état. J'ai prix un Xanax, une 1ère depuis des mois, j'ai tjrs refuser jusque là refuser d'en prendre et le pire c'est qu'il n'a eu aucune effet. Au moins je sais que je n'en prendrai plus du tout.

J'ai peur de la rechute, je suis perdu. J'écris ces lignes avec déjà la peur de ce soir. Le pire sont les brains zaps, c'est horrible.

 

ben ben
Inscrit

Bonjour 

Oui j'ai aussi ce problème de "brain zap" que vous décrivez. 

Je suis actuellement en pleine crise d'insomnie depuis plus d'un moi. Avec un état de dépression. 

C'est pas la première fois que je fais des crises comme ça. Ma plus grosse crise s'est passé il y a 2 ans. 

Elle est parti comme elle est arrivé sans trop savoir pourquoi.

Aujourd'hui avec ma crise actuelle donc depuis un mois je ne dors qu'avec des somnifères. (C'est aussi le conseil de mon médecin). C'est le côté facile, mais j'ai pas envie de revivre des nuits sans trouver le sommeil. Je focalise trop sur mon état du lendemain.

J'essaie de temps en temps de m'endormir sans mais je craque et vers 2h du matin je prend un cachet. 

C'est vraiment horrible comme situation. Si vous voulez échangé sur ce sujet c'est avec plaisir. Car on se sent souvent seul face à ses problèmes.

X