J’ai retrouvé le plaisir d’aller me coucher, sans crainte de ne pas bien dormir

J’ai retrouvé le plaisir d’aller me coucher, sans crainte a priori de ne pas bien dormir

Laurence, 53 ans, Villeurbanne

Pourquoi Thérasomnia?

Laurence:

J’ai commencé à avoir des problèmes de sommeil à la ménopause vers 49 ans, surtout des réveils nocturnes : 4 à 5 toutes les nuits, avec des difficultés à me rendormir, une sensation de fatigue au réveil, des coups de barre dans la journée, de l’irritabilité...

A force, aller me coucher et m’endormir étaient devenus des sources d’angoisse et d’appréhension qui aggravaient encore mes symptômes, la peur de ne pas dormir alimentant l’insomnie.

J’ai commencé le programme Therasomnia sur les conseils d’un médecin spécialiste du sommeil. Elle m’a parlé de cette plateforme en m’indiquant que les résultats de ce programme étaient très positifs. J’ai fait une recherche sur le site de l’HAS qui évoque deux méthodes comportementales : le contrôle du stimulus et la restriction du temps de sommeil. Cette « caution scientifique » m’a rassurée et convaincue ! Aujourd'hui, j'ai atteint la plupart de mes objectifs : je m'endors plus rapidement et plus facilement, je dors plus profondément, mon sommeil est plus récupérateur. J’ai retrouvé le plaisir d’aller me coucher, sans crainte a priori de ne pas bien dormir. Je me réveille et me lève « du bon pied », je n’ai pratiquement plus de coup de barre dans la journée.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Laurence:

Avec Therasomnia, j'ai appris à prendre du recul, à me distancier. Focaliser sur le nombre d’heures de sommeil, m’angoisser de ne pas pouvoir me rendormir, faire une sieste tous les week-ends : toutes ces habitudes étaient contre-productives. J’ai lâché du lest, j’ai retrouvé plus d’insouciance, j’apprends à relativiser, à regarder la situation plus sereinement. Mon rapport au sommeil a vraiment changé. J’ai repéré les comportements et habitudes qui m’aidaient à m’endormir sereinement et j’ai appris à faire descendre mon niveau d’énergie avec des exercices de relaxation, des activités douces avant le coucher, et sans doute aussi de m’économiser un peu dans la journée.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Thérasomnia ?

Laurence:

Le parcours Thérasomnia est très efficace pour donner un cadre, fixer une discipline dans sa recherche d’un meilleur sommeil. J’ai apprécié les défis et les activités libres. Je me suis laissé embarquer dans la découverte plus théorique et dans l’expérimentation de techniques et d’outils. J’ai toujours suivi scrupuleusement le parcours que j’ai aussi vécu avec curiosité et appétit comme un périple, une aventure, un jeu utile et agréable.

Les échanges avec les coachs

Laurence:

J’ai beaucoup apprécié l’écoute et la douceur calme de ma psychologue, toujours positive face à mes doutes ou mes angoisses. J’ai eu des réponses rapides à mes messages. 

Les rendez-vous m’ont aidée à rester motivée, à tenir le cap et à ne pas me décourager. Je me suis sentie soutenue et accompagnée. C’est un vrai plus !

Votre outil favori ?

Laurence:

Je continue de pratiquer la technique de relaxation de Jacobson pour me mettre dans un état favorable au sommeil.

Votre défi préféré ?

Laurence:

Quand il m'arrive encore de mal dormir, je m'engage à vivre ma journée comme si j'avais bien dormi. Les conséquences du mauvais sommeil ne sont pas toujours aussi graves que ce qu'on imagine ! 

 

Par eddy22 0

D'autres témoignages de même profil

X