Je m’endors beaucoup plus facilement et je n’ai plus besoin de prendre des somnifères.

Pierrot

Pierre, 28 ans, professeur de philosophie à Soissons.

Pourquoi Thérasomnia?

Pierre:

Je suis tombé sur le programme Thérasomnia en cherchant de l’aide sur internet pour résoudre mon problème d’insomnie. J’ai hésité un peu, puis je me suis lancé, j’ai commencé le programme le premier jour de septembre.

Mon objectif était de me défaire des insomnies d’endormissement, qui sont apparues de manière très virulente au début du confinement, en mars.

Avant le confinement, il m’arrivait comme tout le monde d’avoir des insomnies d’endormissement ponctuelles, étant d’un naturel anxieux, mais elles ne duraient jamais. Avec le confinement, elles sont apparues et sont surtout devenues chroniques. Il m’était donc très difficile de m’en défaire, d’autant que je m’étais engagé dans un traitement médicamenteux lourd pour y remédier, sans succès.

Au bout de trois semaines, c’est-à-dire fin septembre, la technique de restriction du temps passé au lit, associée à une heure de lever régulière, m’a permis de me débarrasser complètement de mes difficultés d’endormissement.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Pierre:

Au début, la restriction du temps passé au lit a été vraiment dure, mais ça a fini par payer, au bout de 20 jours exactement. Grâce à cette méthode, je m’endors à présent beaucoup plus facilement et je suis plus rigoureux dans mes horaires de coucher et, surtout, de lever. Les quelques nuits difficiles restantes sont des nuits où je me réveille un peu trop tôt, mais ces insomnies légères sont beaucoup plus faciles à supporter, et ne durent pas plus de deux jours.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Thérasomnia ?

Pierre:

Le parcours est très cohérent, bien construit car progressif. Avant Thérasomnia, je m’étais renseigné un peu partout, et je recevais tous les conseils pour mieux dormir de manière désordonnée, sans hiérarchie entre eux, et surtout sans distinguer les conseils pertinents des conseils inutiles. Je me concentrais par exemple sur la quantité de glucides au dîner, ce qui n’est pas complètement vain mais qui est beaucoup moins central que le contrôle de stimulus ou la réduction du temps passé au lit !

Vos interactions avec la communauté ?

Pierre:

Je lisais beaucoup les forums, sans y participer moi-même.

Les échanges avec les coachs

Pierre:

L’équipe est formidable ! En plus des entretiens téléphoniques, j’ai trouvé que l’idée de pouvoir écrire à un psychologue autant que l’on veut est très réconfortante. Les réponses étaient en plus très bienveillantes, et ont beaucoup participé à me motiver.

Votre outil favori ?

Pierre:

J’ai fortement apprécié l’agenda du sommeil à remplir quotidiennement.

Votre défi préféré ?

Pierre:

Le défi sportif que je réalise 3 fois par semaine ! J’adore le sport, cela permet de relâcher les tensions et de vider la tête, après une bonne séance on s’endort plus rapidement.

Par pierrot 0

D'autres témoignages de même profil

X