Les défis sont challengeants, les coachs encourageants, le parcours bien construit. C’est une vraie thérapie. Un vrai travail.

Megane

Mégane, 27 ans

Pourquoi Thérasomnia?

Mégane:

Cela faisait 3 ans que je souffrais d’insomnie chronique, apparue au moment de mon entrée dans la vie active. Après de nombreuses consultations, d'essais de thérapies, de prise de médicaments et de compléments alimentaires, mes nuits n'étaient toujours pas apaisées. Je me suis vite sentie très seule et incomprise, à ne plus croire en ma capacité à trouver le sommeil. La peur de me coucher était puissante,  je supportais très mal le manque de sommeil et j’angoissais à l’idée que ça puisse arriver une nouvelle fois. Un véritable cercle vicieux ! 

J’ai donc entamé ce programme ThéraSomnia en décembre 2020, après plusieurs années de fatigue et dans un ultime espoir. J’y ai trouvé une oreille attentive. J’ai beaucoup appris sur le sujet et sur moi-même et j’ai compris que mon problème n’était pas uniquement psychologique.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Mégane:

Ce que j’ai appris avec ce programme, c’est que le sommeil ne se joue pas seulement au moment du coucher. Il se prépare, se bichonne, se travaille ! Avec ThéraSomnia, des techniques concrètes m’ont été enseignées, le programme répond à vos questions avec une réelle précision, et vous encourage à adopter de bonnes pratiques. 

J’ai pris goût à la méditation et je la pratique non plus seulement quand je me sens mal, mais quotidiennement. J’ai aussi appris à dédramatiser la nuit blanche, même si c’est encore parfois difficile. J’ai compris qu'il était inutile de tourner en rond dans mon lit et que ce comportement entretient l’insomnie et encourage mes angoisses. J’ai donc pris l’habitude de me lever et de faire autre chose lorsque je sais que je n’arriverais pas à dormir. Toutes ces petites choses et bien d’autres encore ont changé mon sommeil, mais surtout ma perception sur celui-ci !

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Thérasomnia ?

Mégane:

Le programme n’est pas magique, rien n’est acquis sans effort, et aujourd’hui je travaille encore dessus. Les agendas du sommeil sont parfois difficiles à tenir et demandent beaucoup de rigueur,  mais ma motivation à venir à bout de mes mauvaises nuits aurait pu déplacer des montagnes ! Et qu’est-ce que j’ai bien fait ! C’est une vraie thérapie. Un vrai travail. Mais je me suis sentie si bien entourée, et tellement pleine d’espoir, que remplir mon petit agenda chaque matin était devenu un moment agréable. 

Les défis sont challengeants, les coachs encourageants, le parcours bien construit. J’avais toujours hâte de terminer une semaine pour voir ce que me réservait la suivante. Et quelle fierté d’arriver au bout d’un agenda en réalisant qu’en le respectant à la lettre, les nuits ont été complètes toute une semaine !

Les échanges avec les coachs

Mégane:

L’équipe est extraordinaire. J’ai tout de suite senti que j’étais enfin entre de bonnes mains, que les psychologues qui forment l’équipe ThéraSomnia sont spécialisés sur le sujet, et au-delà de leurs compétences, ils sont d’une humanité et d’une gentillesse exceptionnelles.  

Les entretiens m’ont fait beaucoup de bien, mais comme je me débrouille souvent mieux avec l'écrit pour m’exprimer, le chat a eu aussi un effet très bénéfique pour moi. Je les ai souvent harcelés de messages lors de mes gros coups de mou et j’en suis désolée ! Mais le fait de pouvoir leur écrire à n’importe quel moment et de façon si pratique me soulageait systématiquement. Leur réponse est toujours bienveillante et positive et je les relis à chaque fois que j’en ressens le besoin. 

Votre outil favori ?

Mégane:

J’ai beaucoup apprécié découvrir la méthode Jacobson. Je l’ai beaucoup pratiquée et elle m’a fait beaucoup de bien. C'est une pratique très libératrice du stress et des angoisses.

Votre défi préféré ?

Mégane:

Le défi qui m’a paru le plus inévitable est celui qui consiste à se lever lorsque l’on ne parvient pas à trouver le sommeil. J’ai aussi beaucoup apprécié celui qui incite à se plonger dans une activité agréable après une nuit difficile et passer sa journée comme si on avait bien dormi. C’est terriblement dur aussi, mais ça m’a permis d’accorder moins d’importance à mes problèmes, et donc à les amoindrir. 

Par eddy22 0

D'autres témoignages de même profil

X