Mon sommeil est désormais continu, je ne suis plus fatiguée au réveil.

Je n'étais plus insomniaque dès les premières semaines de programme !

Anne-Elise, 40 ans, Professeure des écoles à Saint-Gratien

Pourquoi Thérasomnia?

Anne-elise:

Mes insomnies ont commencé avec la naissance de ma fille, qui me réveillait 2 à 3 fois par nuit pendant des années. Même quand ma fille a fait ses nuits, mes éveils nocturnes ont continué, d’autant que se sont ajoutés des problèmes dans mon couple et dans mon travail.

Mon objectif de départ était de mettre fin à mon insomnie chronique qui me réveillait chaque matin à 4h depuis des années, avec des difficultés à me rendormir et des ruminations mentales.

Dès les premières semaines de programme, grâce au principe de restriction du temps passé au lit, je n’étais plus insomniaque ! J’ai mis en place de nouvelles habitudes pour empêcher un retour de mes insomnies (fin des écrans et transition relaxante 1h avant de me coucher, lever tous les jours à la même heure, techniques de relaxation et planification des tâches la veille) qui m’aident à éviter désormais les insomnies. Mon sommeil est désormais continu, je ne suis plus fatiguée au réveil.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Thérasomnia ?

Anne-elise:

L’agenda du sommeil m’a aidé à mettre en place de bonnes habitudes et à les conserver dans la durée. Chaque fin de semaine, j’étais intéressée par le bilan, les apports théoriques et le nouveau programme.

Vos interactions avec la communauté ?

Anne-elise:

Anne-Elise, 40 ans, Professeure des écoles à Saint-Gratien

Les échanges avec les coachs

Anne-elise:

J’ai apprécié les contacts avec l’équipe par mails : la réponse des coachs était rapide, efficace et chaleureuse. Avant même ces messages avec les coachs, j’ai pu voir aussi, grâce aux bilans personnalisés et à l’intervention de l’équipe, que ce que je faisais sur mon parcours en ligne était réellement lu et pris en compte.

Ainsi, une fois, je n’avais pas rempli mes défis depuis 2 jours, un coach me l’a signalé : ça m’a rassuré sur le sérieux du programme.

Votre outil favori ?

Anne-elise:

J’ai beaucoup apprécié la pratique de l’image-refuge, que je continue, et je me sers de la respiration en pleine conscience pour m’aider à me rendormir en cas de ruminations mentales. Le défi « ne pas faire de siestes dans la journée » m’a aidé à supprimer cette mauvaise habitude.

Par dounia22 0

D'autres témoignages

Haut de page 
X