Jusqu'à -15 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 15 € le 1er mois

Mirtazapine pour dormir : Risques et effets secondaires

  |  
Article
Voting

232 avis

0

Découvrez les implications de l'utilisation de la Mirtazapine ou Norset pour bien dormir. Explorez les bénéfices potentiels, les précautions nécessaires et les alternatives à considérer pour un repos réparateur.

  |  
Photo
medicament Mirtazapine pour dormir
Body

Qu'est-ce que la Mirtazapine, également connue sous le nom de Norset ?

La mirtazapine ou Norset® est un médicament antidépresseur qui diminue l’éveil, ce qui peut lui conférer des effets anxiolytiques et induire une sédation et une somnolence.

 

On peut donc considérer qu’il favorise le sommeil et, bien que ce ne soit pas son utilisation première, que ce n’est pas prévu dans son autorisation de mise sur le marché (AMM), peut être indiqué chez les personnes souffrant d’insomnie. De nombreux médecins le prescrivent en tant qu’aide au sommeil.

 

Comment agit la mirtazapine ?

La mirtazapine agit en augmentant les niveaux de noradrénaline et de sérotonine dans le cerveau, deux neurotransmetteurs qui sont impliqués dans la régulation de l'humeur et du sommeil. La mirtazapine est considérée comme un antidépresseur atypique en raison de ses effets sur ces neurotransmetteurs, ainsi que sur les récepteurs d'histamine H1 et alpha-2 adrénergiques.

 

La mirtazapine a des effets sédatifs et hypnotiques, ce qui signifie qu'elle peut aider à induire le sommeil et à maintenir le sommeil tout au long de la nuit. Ces effets sont dus en grande partie à l'interaction de la mirtazapine avec les récepteurs d'histamine H1, qui sont impliqués dans la régulation du sommeil et de l'éveil. En outre, la mirtazapine ne supprime pas les phases de sommeil REM (avec mouvements oculaires rapides), c'est-à-dire le sommeil paradoxal et contribue à améliorer la qualité du sommeil.

 

Lorsqu’on utilise la mirtazapine en tant qu’aide au sommeil, on prescrit des doses généralement plus faibles que celles utilisées pour traiter la dépression ou les troubles anxieux. En outre, la mirtazapine est souvent prescrite en combinaison avec d'autres médicaments pour améliorer ses effets sur le sommeil.

Balance bénéfices / risques de la mirtazapine

Les personnes présentant des troubles anxieux accompagnés comme c’est fréquent de troubles du sommeil vont bénéficier des effets sédatifs et de l’amélioration de la qualité du sommeil, avec préservation ou augmentation du sommeil paradoxal induit par la mirtazapine.

 

Cependant, une utilisation sur le long terme à des fins d’aide au sommeil est déconseillée. Tout d’abord, parce que la mirtazapine est un médicament puissant et a des effets secondaires à ne pas négliger, tels que la somnolence diurne, la fatigue, la prise de poids, la sécheresse buccale et les vertiges. D’autres effets secondaires graves sont possibles, mais rares, comme avec les autres médicaments de cette classe thérapeutique : citonsldes troubles de la mémoire, les douleurs articulaires et musculaires, les troubles cutanés.

 

Ensuite son utilisation durable peut entraîner une dépendance ou une accoutumance, ce qui peut rendre difficile l'arrêt du médicament. On sera donc tenté de ne l’utiliser que pour les insomnies circonstancielles, mais là, il existe d’autres médicaments hypnotiques présentant moins d’inconvénients. En définitive on pourra dire que la meilleure indication de la mirtazapine est celle des personnes présentant à la fois un état de dépression et des manifestations anxieuses accompagnées d’insomnies. 

 

Mais bien sûr, tous les cas sont particuliers et la mirtazapine fait partie de l’arsenal thérapeutique du médecin. Ce dernier pourra informer et discuter avec son patient des avantages et des inconvénients des différents traitement possibles.

 

Comment remplacer la mirtazapine pour dormir 

Voici la meilleure alternative à la mirtazapine pour améliorer le sommeil :

 

Thérapies cognitivo-comportementales : La Therapie Comportementale et Cognitive de l'insomnie  est souvent recommandées pour traiter l'insomnie. Elle peuvent impliquer des techniques telles que la restriction du sommeil, la relaxation musculaire progressive, la thérapie de contrôle des stimuli, et la gestion du stress.

 

Les TCC sont considérées comme un traitement de première intention pour l'insomnie chronique. Cependant la TCC-I (thérapie cognitivo-comportementale pour l’insomnie) est peu disponible concrètement du fait du manque de thérapeutes qualifiés.

 

Le programme Therasomnia, développé par l'expert du sommeil  Michel Billiard, est une méthode efficace basée sur la thérapie cognitive-comportementale (TCC) pour traiter l'insomnie. Reconnue scientifiquement, cette approche holistique propose de faire un bilan sommeil  en ligne qui vous permet d'évaluer votre sommeil en répondant à une série de questions ciblées. Grâce à ces informations, un bilan personnalisé est établi, et vous bénéficiez ensuite d'un plan d'action adapté à vos besoins spécifiques.

 

En utilisant les principes de la TCC, Therasomnia vous offre des techniques de relaxation, des stratégies pour vaincre l'insomnie, ainsi que des conseils en hygiène de sommeil. Avec cette approche scientifiquement validée, vous pouvez enfin améliorer la qualité de votre sommeil et retrouver un bien-être durable.

Conclusion

La mirtazapine est un médicament antidépresseur qui peut également aider à améliorer le sommeil chez les personnes souffrant d'insomnie ou d'autres troubles du sommeil. Les effets sédatifs et hypnotiques de la mirtazapine sont dus en grande partie à son interaction avec les récepteurs d'histamine H1.

 

Cependant, la mirtazapine est un médicament puissant qui peut avoir des effets secondaires indésirables et qui peut être addictif si elle est utilisée à long terme. Par conséquent, il est important de prendre la mirtazapine sous la supervision d'un professionnel de la santé et de suivre les instructions de dosage avec soin.

 

En cas d’insomnies devenues chroniques, on recommande des méthodes alternatives non médicamenteuses, comme les thérapies cognitivo-comportementales de l’insomnie (TCC-I).

 

 

Sources

  |  
Article
Voting

232 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Replaces smiley icons paths left from non-multisite environment with new ones

Dans la même série

Envie de prendre soin de votre santé ?

Faites le bilan de votre hygiène de sommeil en 3 min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "Je dors toute la nuit d'un sommeil très réparateur"

    En suivant le parcours élaboré par ce programme et les nombreux conseils, j’ai pu appliquer toutes les consignes et après un peu plus d’un mois de pratique mon sommeil s’est amélioré de jour en jour.

    Huguette, 59 ans, Clermont-Ferrand

  • "Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices !"

    Les améliorations ont été progressives. L’enseignement majeur de la méthode pour moi est de différencier la fatigue et les signaux du sommeil. Aller se coucher parce qu’on a identifié les signaux de sommeil.
    Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices!

    Michelle, 64 ans, Hyères

  • "Je fais enfin des nuits réparatrices, le sommeil n'est plus un problème"

    Je suis encore surprise par les résultats obtenus en 3 mois. Si je me réveille la nuit sans me rendormir, je me lève pour lire entre 10 et 20 mn et le sommeil revient sans problème. Je recommande le programme !

    Marie, 58 ans, Bourg en Bresse

  • "J'ai retrouvé le sommeil, la forme et la sérénité en moins de 3 mois"

    J'ai retrouvé une énergie que je ne soupçonnais plus, mes capacités cognitives se sont également restaurées. En environ 3 mois, des problèmes de sommeil insolubles se sont régulés.

    Dominique, 59 ans, Bastia

  • "Maintenant j'ai des vraies nuits et je me sens beaucoup mieux."

    Aujourd'hui mon endormissement est plus rapide, j'ai une meilleure mémoire, je suis de meilleure humeur. Grâce au programme j'ai appris que mauvaise nuit ne veut pas forcément dire mauvaise journée.

    Evelyne, 61 ans, Alençon

  • "J'ai atteint mon objectif : je ne suis plus insomniaque"

    Maintenant, je me sens beaucoup moins fatiguée. Je dors en moins de 50 minutes, notamment grâce aux techniques de relaxation : c’est un besoin maintenant, ça me fait beaucoup de bien !

    Charlotte, 38 ans, Paris. 

Transverse - Arguments programme

  • Parcours adapté

    Un parcours adapté à votre problématique

  • Un coach Psychologue à votre écoute

    Un coach Psychologue à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • contact

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h