Jusqu'à -15 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 15 € le 1er mois

Lysanxia pour dormir: efficacité, avis et effets secondaires

Article
Voting

147 avis

0

Découvrez les indications du Prazépam ou Lysanxia®, un médicament utilisé contre la manque du sommeil, et explorez son efficacité, ses effets secondaires potentiels et les alternatives à considérer pour un repos réparateur.

Photo
Le prazépam ou Lysanxia® pour dormir
Body

Comment fonctionne le Prazépam ou Lysanxia® ?

 

 Le prazépam ou Lysanxia® est un médicament appartenant à la famille des benzodiazépines, utilisé principalement pour traiter l'anxiété et l'insomnie. Le prazépam agit en augmentant l'effet inhibiteur du neurotransmetteur GABA dans le cerveau, ce qui provoque une réduction de l'activité neuronale et une diminution de l'anxiété.

 

Sa destination première est le traitement de l’anxiété, comme l’indique d’ailleurs le nom commercial de Lysanxia®. Mais il peut être utilisé en tant que somnifère car comme les autres benzodiazépines, il a des propriétés hypnotiques.

 

Cependant, sa demi-vie d'élimination plasmatique est très longue, allant de 30 à 150 heures, avec une moyenne de 65 heures. Cela signifie que le produit reste actif durant au moins 3 jours dans l’organisme, ce qui est un avantage lorsque le médicament vise à diminuer l’anxiété chronique, mais un inconvénient lorsqu’on ne vise qu’à passer de bonnes nuits.

 

Il est donc surtout recommandé aux insomniaques ayant des manifestations d’anxiété, soumis à des périodes de stress. Le Prazépam a également un effet relaxant musculaire, ce qui peut être bénéfique pour les personnes souffrant de tensions musculaires ou de spasmes qui peuvent perturber le sommeil.

 Effets secondaires du Prazépam

1. Dépendance et tolérance : Comme toutes les benzodiazépines, l'utilisation prolongée du Prazépam peut entraîner une dépendance et une tolérance. Cela signifie que lorsqu’on tente de l’arrêter, on ressent un mal-être important et que le médicament devient moins efficace au fil du temps, nécessitant des doses plus élevées pour obtenir le même effet.

 

Les effets secondaires du Prazépam peuvent inclure :

  • Somnolence diurne
  • Confusion
  • Étourdissements
  • Faiblesse musculaire
  • Maux de tête
  • Crises d'angoisse
  • Coordination altérée
  • Perte de mémoire

 

3. Effets résiduels : du fait de la lenteur de l’élimination de la molécule de l’organisme, des effets résiduels le lendemain matin ne sont pas rares, tels que de la somnolence, une baisse de la vigilance et une altération des fonctions cognitives, ce qui peut affecter les performances au travail ou les activités quotidiennes.

 

4. Interaction avec d'autres médicaments : Le Prazépam peut interagir avec d'autres médicaments, y compris les analgésiques, les sédatifs, les antihistaminiques et les médicaments psychotropes, ce qui peut augmenter les risques d'effets indésirables ou d'interactions dangereuses.

 Comme pour tous les médicaments de la classe des benzodiazépines, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande de ne pas utiliser le produit au-delà de quelques semaines, un mois étant le maximum. 

 

Il est important de noter que le prazépam doit être pris uniquement sur prescription médicale et sous la supervision d'un médecin, conformément aux instructions de dosage recommandées.

Les personnes qui ont des antécédents de dépendance aux drogues ou à l'alcool, ainsi que celles qui ont des problèmes de santé mentale, doivent être particulièrement prudentes lorsqu'elles prennent du prazépam.

 

Avis des utilisateurs prenant du Prazépam 

Comme pour tous les médicaments, l'expérience des utilisateurs peut varier. Certains utilisateurs peuvent trouver que le Prazépam est efficace pour réduire leur anxiété et améliorer leur sommeil, tandis que d'autres peuvent rencontrer des effets secondaires indésirables ou ne pas obtenir les résultats escomptés. 

 

 "Pas grand chose à dire ce médicament est très bien par contre pour vraiment avoir les effet faut en prendre minimum 3 par jours moi je peut en Prendre 4 selon les Jours"

 

"Je n'ai pas vraiment ressenti le moindre changement avec la prise de ce média dont j'ai limité la prise depuis plusieurs mois. "

 

"Cela fait depuis 1994 que je prends 10mg le soir, je suis dépendante, mais pas assez forte pour me sevrer, pas en ce moment..." 

 

"Après la prise du Prazépam une fois que l'effet s'en va j'ai un mal de tête qui arrive"

 

Comment remplacer le Prazépam pour dormir 

Il existe plusieurs solutions pouvant heureusement remplacer le prazépam pour favoriser le sommeil, en voici la meilleure :

 

 La Therapie Comportementale et Cognitive de l'insomnie (dites TCC-I) : Les TCC sont une approche non médicamenteuse qui aide à traiter les problèmes de sommeil en modifiant les habitudes et les schémas de pensée liés au sommeil. Elles peuvent inclure des techniques de relaxation, des stratégies de gestion du stress  et des conseils sur l'hygiène du sommeil.

 

Les TCC ont été démontrées comme étant efficaces pour traiter l'insomnie à long terme, chronicisée. Le problème est cependant souvent le manque de disponibilité de thérapeutes compétents. L’apparition de traitements TCC-I en ligne est donc bienvenue et ces traitements en ligne ont montré la même efficacité que les traitements avec un psychothérapeute formé aux méthodes de la TCC-I. Le programme de TCCI Therasomnia, fondé par l'expert du sommeil  Michel Billiard, à fait la preuve d'une grande efficacité scientifique.

Vous avez la possibilité de profiter d'un bilan sommeil complet qui vous offrira une analyse détaillée de vos habitudes de sommeil.

 

Conclusion

En résumé Lysanxia, appartenant à la famille des benzodiazépines, est un médicament souvent utilisé dans le traitement de l'anxiété généralisée et des crises d'angoisse. Cependant, son utilisation pour favoriser le sommeil est fortement déconseillée, surtout dans les heures qui précèdent le coucher. En effet, des effets indésirables tels que des maux de tête, une perte de mémoire, des sensations d'ivresse et des troubles respiratoires peuvent survenir.

 

De plus, la prise de Lysanxia peut entraîner une dépendance, notamment lorsqu'elle est utilisée à des doses élevées allant jusqu'à 60 mg par jour dans les cas graves. Il est donc essentiel de prendre en compte ces risques et de rechercher des alternatives plus sûres pour le traitement des troubles du sommeil.

 

 Sources:

  • Morin, C. M., Culbert, J. P., & Schwartz, S. M. (1994). Nonpharmacological interventions for insomnia: A meta-analysis of treatment efficacy. American Journal of Psychiatry, 151(8), 1172-1180.
  •  Brzezinski, A., Vangel, M. G., Wurtman, R. J., Norrie, G., Zhdanova, I., Ben-Shushan, A., & Ford, I. (2005). Effects of exogenous melatonin on sleep: a meta-analysis. Sleep Medicine Reviews, 9(1), 41-50.
  •  Kredlow, M. A., Capozzoli, M. C., Hearon, B. A., Calkins, A. W., & Otto, M. W. (2015). The effects of physical activity on sleep: a meta-analytic review. Journal of Behavioral Medicine, 38(3), 427-449.

 

 

 

 

 

 

Article
Voting

147 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Replaces smiley icons paths left from non-multisite environment with new ones

Dans la même série

Envie de prendre soin de votre santé ?

Faites le bilan de votre hygiène de sommeil en 3 min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "Je dors toute la nuit d'un sommeil très réparateur"

    En suivant le parcours élaboré par ce programme et les nombreux conseils, j’ai pu appliquer toutes les consignes et après un peu plus d’un mois de pratique mon sommeil s’est amélioré de jour en jour.

    Huguette, 59 ans, Clermont-Ferrand

  • "Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices !"

    Les améliorations ont été progressives. L’enseignement majeur de la méthode pour moi est de différencier la fatigue et les signaux du sommeil. Aller se coucher parce qu’on a identifié les signaux de sommeil.
    Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices!

    Michelle, 64 ans, Hyères

  • "Je fais enfin des nuits réparatrices, le sommeil n'est plus un problème"

    Je suis encore surprise par les résultats obtenus en 3 mois. Si je me réveille la nuit sans me rendormir, je me lève pour lire entre 10 et 20 mn et le sommeil revient sans problème. Je recommande le programme !

    Marie, 58 ans, Bourg en Bresse

  • "J'ai retrouvé le sommeil, la forme et la sérénité en moins de 3 mois"

    J'ai retrouvé une énergie que je ne soupçonnais plus, mes capacités cognitives se sont également restaurées. En environ 3 mois, des problèmes de sommeil insolubles se sont régulés.

    Dominique, 59 ans, Bastia

  • "Maintenant j'ai des vraies nuits et je me sens beaucoup mieux."

    Aujourd'hui mon endormissement est plus rapide, j'ai une meilleure mémoire, je suis de meilleure humeur. Grâce au programme j'ai appris que mauvaise nuit ne veut pas forcément dire mauvaise journée.

    Evelyne, 61 ans, Alençon

  • "J'ai atteint mon objectif : je ne suis plus insomniaque"

    Maintenant, je me sens beaucoup moins fatiguée. Je dors en moins de 50 minutes, notamment grâce aux techniques de relaxation : c’est un besoin maintenant, ça me fait beaucoup de bien !

    Charlotte, 38 ans, Paris. 

Transverse - Arguments programme

  • Parcours adapté

    Un parcours adapté à votre problématique

  • Un coach Psychologue à votre écoute

    Un coach Psychologue à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • contact

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h