Distinguer la fatigue de la somnolence

Article
0
Distinguer la fatigue de la somnolence

Fatigué, vous ? Jamais ! Vous êtes toujours actif, vos journées se passent sans langueur, alors que vous dormez très peu. Et si vous étiez fatigué sans le savoir ?

Alors que l’on se croit fatigué, on peut être simplement somnolent, et une sieste suffit pour nous remettre en forme. Alors que l’on croit être en pleine forme, les douleurs de dos, les maux de tête ou les troubles de l’humeur trahissent une fatigue physique ou morale : pour mieux les traiter, il faut distinguer les deux.

La différence entre fatigue et somnolence

La somnolence est un état intermédiaire entre veille et sommeil, normal et habituel, au moment de se coucher ou en début d’après-midi. La fatigue est un affaiblissement physique ou intellectuel, qui suit l’effort. Elle ne nécessite pas le sommeil mais le repos.

Les maladies de la somnolence et de la fatigue

La somnolence diurne excessive (SDE) est une inclination anormale au sommeil interférant avec les activités de la vie quotidienne et susceptible d’entraîner diminution des performances et accidents de la voie publique ou du travail. Elle reconnaît une multitude de causes possibles. Quant à la fatigue elle entraîne une difficulté à réaliser les tâches habituelles physiques ou intellectuelles de la vie courante.

La prise en charge

S’il est important de différencier la fatigue de la somnolence excessive, c’est pour mieux les traiter. Alors que le meilleur remède contre la somnolence excessive est le sommeil en cas de privation préalable de sommeil, la quête de sommeil, en cas de fatigue, ne sert à rien. Il vaut mieux s’interroger sur les causes de cette fatigue, physique ou intellectuelle, et y apporter les réponses adéquates

Article
0

JE FAIS LE POINT SUR MON SOMMEIL EN 4MN

Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X