Jusqu'à -15 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 15 € le 1er mois

Sommeil perturbé ? Explorez l'univers de l'insomnie

Article
Voting

897 avis

0
En France, on estime que plus d'une personne sur trois souffre d'un mauvais sommeil ou de manque de sommeil. L'insomnie est donc beaucoup plus répandue qu'on ne le pense, et peut prendre différentes formes. Faire l'expérience d'une mauvaise nuit ponctuellement est gérable, mais lorsque cela devient trop fréquent, les conséquences sont difficiles à supporter.
 
Pour retrouver des nuits apaisées, il faut d'abord savoir de quel type d'insomnie on souffre. Afin de mieux comprendre votre trouble du sommeil, voici en détail la liste des différentes insomnies et les moyens de les traiter
Photo
Tout savoir sur l’insomnie
Sommaire
Body

Qu'est-ce que l'insomnie ?

Selon l'ICSD-3 de 2014, l'insomnie est un trouble du sommeil. Elle empêche de s'endormir, de dormir suffisamment ou de bien dormir, même si les conditions sont bonnes. Cela peut affecter la journée de la personne.

 

L'insomnie peut être courte ou longue. Si elle dure plus de trois mois et se répète trois fois par semaine, c'est chronique. Parmi les altérations possibles du fonctionnement diurne consécutives à l’insomnie à court terme ou chronique, on trouve :

  • Les troubles de l'attention, de la mémoire ou de la concentration ;
  • Une fatigue ou un malaise 
  • Un dysfonctionnement social ou professionnel 
  • Une irritabilité, des troubles de l'humeur 
  • Une somnolence diurne 
  • Une diminution de l'énergie 
  • Une propension aux erreurs et un risque d'accidents en cours de la journée 
  • Une céphalée de tension 
  • Une anxiété de mal dormir.

 

Il n'y a pas de traitement standard de l'insomnie, mais des traitements propres à chaque type d'insomnie.

 

Les types d'insomnie

On distingue aujourd’hui l’insomnie à court terme, l’insomnie chronique, Le syndrome des jambes sans repos, l'insomnie psychophysiologique, l'insomnie idiopathique et l'insomnie paradoxale

L’insomnie à court terme

L'insomnie à court terme, c'est quand on a du mal à dormir et qu'on se plaint de ne pas bien dormir. C'est temporaire. Cette plainte peut causer de la tristesse ou de l'embarras dans la famille, le travail, l'école ou d'autres aspects de la vie quotidienne. De plus, le trouble du sommeil et les symptômes diurnes qui l’accompagnent surviennent en dépit de conditions adéquates pour dormir.

 

L’insomnie à court terme peut être isolée ou associée à un trouble mental, organique ou à l’utilisation d’une substance. Dans de nombreux cas d’insomnie durant moins de trois mois, une cause de déclenchement est identifiée. Dans d’autres cas l’insomnie survient épisodiquement, coïncidant fréquemment avec des facteurs de stress expliquant l’insomnie.

 

L'insomnie chronique

L'insomnie chronique est caractérisée par une difficulté régulière d'endormissement ou de maintien du sommeil. Cette difficulté a un impact sur la vie professionnelle, personnelle et sociale du dormeur. Malgré de bonnes conditions pour dormir, ce trouble survient de façon fréquente et durable. L'insomnie peut être chronique et liée à un médicament, une substance, un trouble mental ou physique.

 

L'insomnie est un trouble du sommeil courant qui peut avoir un impact significatif sur la qualité de vie d'une personne. Il existe différents types d'insomnie, chacun caractérisé par des symptômes et des causes spécifiques. On va parler des types d'insomnie, des risques et des traitements, comme les TCC.

 

Syndrome des jambes sans repos

Le SJSR est un trouble du sommeil qui cause des sensations désagréables dans les jambes et une envie forte de les bouger. Cela peut entraîner des difficultés à s'endormir et des réveils nocturnes fréquents, perturbant ainsi le rythme de sommeil normal. Les personnes atteintes de ce syndrome peuvent souffrir d'insomnie chronique et ressentir une fatigue excessive et des difficultés de concentration pendant la journée.

 

Insomnie psychophysiologique

L'insomnie psychophysiologique est une forme d'insomnie souvent causée par des facteurs psychologiques tels que le stress, l'anxiété ou la dépression. Les gens qui ont des mauvaises habitudes de sommeil peuvent être inquiets. Cette inquiétude crée un cercle vicieux d'anxiété et d'insomnie. Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) sont souvent recommandées pour traiter ce type d'insomnie.

 

Insomnie idiopathique 

L'insomnie idiopathique est un type d'insomnie chronique qui n'a pas de cause identifiable. Les gens atteints d'insomnie idiopathique ont des difficultés à s'endormir. Ils se réveillent fréquemment pendant la nuit. Ils se réveillent trop tôt le matin.

 

Leur sommeil est de mauvaise qualité. L'insomnie peut avoir des conséquences négatives sur la santé mentale, la concentration et la somnolence pendant la journée. Cela peut avoir un impact négatif sur la qualité de vie à long terme.

 

Insomnie paradoxale

L'insomnie paradoxale, ou insomnie de perception, est quand on croit ne pas dormir même si on dort normalement. Ces individus peuvent se plaindre de sommeil lent ou d'une incapacité à ressentir une sensation de sommeil réparateur. L'insomnie paradoxale peut être associée à des troubles de l'humeur, tels que la dépression.

ThéraSomnia est une méthode basée sur la Thérapie Comportementale et Cognitive de l'insomnie, conçue par des experts du sommeil. Elle propose un bilan gratuit de 3 minutes pour identifier les perturbations de votre sommeil et offre des traitements personnalisés. Adaptée à ceux qui souffrent de troubles du sommeil, ThéraSomnia vise à améliorer votre sommeil. Commencez dès aujourd'hui à transformer vos nuits!

Les symptômes de l'insomnie : Reconnaître les signes d'un sommeil perturbé

L'insomnie est un trouble du sommeil courant qui peut avoir un impact significatif sur notre bien-être quotidien. Si vous avez du mal à trouver le sommeil, à rester endormi ou si vous vous réveillez fatigué et non rafraîchi, vous pourriez souffrir d'insomnie.

 

Voici quelques-uns des symptômes les plus fréquents associés à ce trouble :

 

  1. Difficultés à s'endormir : Vous éprouvez des difficultés à vous endormir, même lorsque vous êtes fatigué. Le fait de rester éveillé pendant de longues périodes malgré votre besoin de sommeil est un signe révélateur d'insomnie.
  2. Réveils nocturnes fréquents : Vous vous réveillez plusieurs fois pendant la nuit, interrompant ainsi votre cycle de sommeil. Ces réveils peuvent être brefs mais suffisants pour perturber votre repos.
  3. Fatigue au réveil : Malgré des heures de sommeil, vous vous réveillez fatigué et peu énergique. Vous pouvez ressentir une sensation de somnolence tout au long de la journée, ce qui affecte votre attention et votre capacité de concentration.
  4. Troubles de l'attention et de la mémoire : L'insomnie peut affecter votre capacité à vous concentrer, à mémoriser des informations et à vous engager pleinement dans vos activités quotidiennes. Vous pouvez avoir du mal à vous concentrer au travail ou à l'école, ce qui peut avoir un impact sur votre productivité.
  5. Préoccupation excessive à propos du sommeil : Vous vous inquiétez constamment de votre incapacité à dormir, ce qui crée un cercle vicieux d'anxiété et d'insomnie. Cette préoccupation excessive peut aggraver le problème et rendre encore plus difficile la recherche du sommeil.
  6. Utilisation de techniques de relaxation : Vous utilisez régulièrement des techniques de relaxation, telles que la respiration profonde ou la méditation, pour vous aider à vous détendre et à trouver le sommeil. Cependant, même ces méthodes peuvent ne pas être efficaces si vous souffrez d'insomnie chronique.
  7. Syndrome des jambes sans repos : Certaines personnes atteintes d'insomnie peuvent également présenter le syndrome des jambes sans repos, une sensation inconfortable dans les jambes qui les pousse à bouger fréquemment pendant la nuit, rendant ainsi le sommeil plus difficile.

 

Les traitements de l'insomnie

Beaucoup de personnes peuvent souffrir d insomnie, qui est caractérisée par des difficultés à s'endormir ou à maintenir un sommeil de qualité

 

Insomnie peut arriver de différentes façons, comme un réveil trop précoce. Nous pouvons vous aider à trouver des solutions.

 

Nous allons vous montrer comment traiter efficacement les différents types d'insomnie

 

L’insomnie à court terme

Le traitement a deux parties: gérer la cause de l'insomnie (stress, douleur, environnement) et prendre des médicaments pour dormir temporairement.

 

L’insomnie chronique

Le traitement dépend de l'analyse du trouble : insomnie seule ou avec d'autres maladies.

 

Insomnie chronique isolée

Pour bien  dormir, et afin d'améliorer la qualité du sommeil il est préférable de choisir des méthodes non médicamenteuses. Cependant, ces méthodes nécessitent la participation complète de la personne. Elles ne peuvent donc pas être proposées à tout le monde.

 

Au début, elles peuvent être associées à un traitement médicamenteux. De plus, les différents sous-types de l’insomnie chronique isolée peuvent amener à qualifier le traitement.

 

Les interventions non-pharmacologiques comprennent trois aspects, éducatif, comportemental et cognitif. Ils sont liés à la relaxation si leur niveau d'activation physique, mental ou émotionnel contribue à l'insomnie. Ces interventions peuvent être proposées et contrôlées par un thérapeute, psychologue ou médecin, spécialement formé, ou plus récemment « en ligne ».

 

L’indication de choix de ces interventions non-pharmacologiques est l’insomnie psychophysiologique. Pour l'insomnie idiopathique et paradoxale, le traitement est difficile. Ils ont la même indication.

 

L’insomnie due à une hygiène inadéquate du sommeil repose surtout sur l’aspect éducatif du traitement non pharmacologique. L'insomnie chez les enfants doit être traitée sans médicaments, avec une méthode différente de celle pour les adultes.

 

On ne peut pas toujours aider à dormir sans médicaments. Nous pouvons donner des conseils pour bien dormir. Nous pouvons également prescrire des médicaments pour une courte période.

 

Si la personne est triste, on peut donner des antidépresseurs. Si la personne est plus de 50 ans et a de la difficulté à dormir depuis longtemps, on peut essayer la mélatonine.

 

Insomnie chronique associée à une comorbidité

L’association à une comorbidité ne veut pas dire nécessairement que l’insomnie soit secondaire à cette comorbidité. Le traitement utilise deux types de traitement: un pour l'insomnie et un pour les autres problèmes de santé.

 

Syndrome des jambes sans repos (SJSR)

Les personnes atteintes du syndrome des jambes sans repos doivent être traitées pour les symptômes physiques. De plus, il est important de traiter les problèmes de sommeil qui en découlent. Les traitements médicamenteux peuvent être prescrits pour soulager les sensations désagréables dans les jambes.

 

Il y a d'autres façons de soulager les symptômes sans médicaments. Par exemple, la relaxation musculaire, les étirements, la chaleur ou le froid sur les jambes et un horaire de sommeil régulier peuvent aider.

 

Insomnie psychophysiologique

Pour l'insomnie d'origine psychophysiologique, les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) sont souvent recommandées en première ligne de traitement. Ces traitements aident à changer les pensées et les comportements négatifs liés au sommeil et à adopter de bonnes habitudes de sommeil.

 

Pour mieux dormir, on peut utiliser la TCC. Cela inclut des techniques comme limiter le temps au lit, se relaxer, se stimuler de manière paradoxale, et gérer le stress et l'anxiété. Tout cela aide à retrouver un sommeil régulier et de qualité.

 

Insomnie idiopathique

L'insomnie sans cause identifiable peut être traitée. Des méthodes de relaxation et de gestion du stress peuvent aider à s'endormir et à rester endormi.

 

Des méthodes peuvent aider à mieux dormir. Ces méthodes incluent la restriction de sommeil, le contrôle de l'environnement, l'hygiène du sommeil et la relaxation. Elles peuvent aider à avoir un sommeil réparateur.

 

Insomnie paradoxale

L'insomnie paradoxale peut être complexe à traiter, car les personnes touchées ont l'impression de ne pas dormir, même si elles dorment en réalité. Dans ces cas, des approches cognitivo-comportementales peuvent être utilisées pour aider à modifier les perceptions et les attentes négatives liées au sommeil.

 

Utilisez des techniques de relaxation pour mieux dormir. Apprenez sur le sommeil pour être plus concentré le jour. Gérez votre stress pour améliorer votre sommeil.

 

Une prise en charge adéquate de l'insomnie est donc essentielle pour améliorer la qualité du sommeil et retrouver un équilibre de vie

 

FAQ

Quelles sont les causes courantes de l'insomnie ?

L'insomnie peut avoir de nombreuses causes différentes.

Parfois, l'insomnie peut être causée par :

  1. Le stress
  2. Les soucis
  3. Des problèmes de santé
  4. Des troubles du sommeil
  5. Des médicaments
  6. Trop de café ou d'alcool
  7. Des changements dans notre horaire de sommeil
  8. Des choses autour de nous comme le bruit, la lumière ou la température.

Que faire en cas d'insomnie ?

Créez un environnement calme pour dormir. Évitez les facteurs de risque qui vous stimulent. Essayez des techniques de relaxation.

 

Ne regardez pas d'écrans avant de dormir. Suivez une routine régulière. Demandez de l'aide à un professionnel de la santé si nécessaire.

Quelles sont les maladies qui peuvent provoquer l'insomnie ?

Certaines maladies peuvent entraîner l'insomnie tel que : 

  • Problèmes de respiration
  • Troubles neurologiques
  • Troubles endocriniens
  • Troubles gastro-intestinaux
  • Douleurs chroniques
  • Troubles psychiatriques
  • Maladies cardiaques

 

Article
Voting

897 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Replaces smiley icons paths left from non-multisite environment with new ones

Dans la même série

Autres sujets similaires

Vous souffrez de troubles du sommeil ?

Faites le bilan de votre sommeil en 3 min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "Je dors toute la nuit d'un sommeil très réparateur"

    En suivant le parcours élaboré par ce programme et les nombreux conseils, j’ai pu appliquer toutes les consignes et après un peu plus d’un mois de pratique mon sommeil s’est amélioré de jour en jour.

    Huguette, 59 ans, Clermont-Ferrand

  • "Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices !"

    Les améliorations ont été progressives. L’enseignement majeur de la méthode pour moi est de différencier la fatigue et les signaux du sommeil. Aller se coucher parce qu’on a identifié les signaux de sommeil.
    Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices!

    Michelle, 64 ans, Hyères

  • "Je fais enfin des nuits réparatrices, le sommeil n'est plus un problème"

    Je suis encore surprise par les résultats obtenus en 3 mois. Si je me réveille la nuit sans me rendormir, je me lève pour lire entre 10 et 20 mn et le sommeil revient sans problème. Je recommande le programme !

    Marie, 58 ans, Bourg en Bresse

  • "J'ai retrouvé le sommeil, la forme et la sérénité en moins de 3 mois"

    J'ai retrouvé une énergie que je ne soupçonnais plus, mes capacités cognitives se sont également restaurées. En environ 3 mois, des problèmes de sommeil insolubles se sont régulés.

    Dominique, 59 ans, Bastia

  • "Maintenant j'ai des vraies nuits et je me sens beaucoup mieux."

    Aujourd'hui mon endormissement est plus rapide, j'ai une meilleure mémoire, je suis de meilleure humeur. Grâce au programme j'ai appris que mauvaise nuit ne veut pas forcément dire mauvaise journée.

    Evelyne, 61 ans, Alençon

  • "J'ai atteint mon objectif : je ne suis plus insomniaque"

    Maintenant, je me sens beaucoup moins fatiguée. Je dors en moins de 50 minutes, notamment grâce aux techniques de relaxation : c’est un besoin maintenant, ça me fait beaucoup de bien !

    Charlotte, 38 ans, Paris. 

Transverse - Arguments programme

  • Parcours adapté

    Un parcours adapté à votre problématique

  • Un coach Psychologue à votre écoute

    Un coach Psychologue à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • contact

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h