Les dangers de la somnolence au volant

Routes monotones, fatigue accumulée, longs trajets… le manque de sommeil peut devenir fatal. Pas chez vous ? Cause majeure des accidents de la route, la somnolence au volant est un phénomène plus fréquent qu’il n’y paraît, et il touche tout le monde.

Comme à son habitude, Nicolas est au volant de sa voiture pour se rendre au travail. Tout se passe très bien… jusqu’au moment où, il ouvre les yeux et réalise qu’il est sur la voie de gauche et qu’une voiture arrive à vive allure en face de lui en klaxonnant. L’effet de la somnolence peut être brutal, et il suffit souvent d’un quart de seconde pour que le pire arrive.

La routine des jeunes actifs

Ce phénomène concernerait majoritairement les jeunes actifs. Dans l’enquête « Sommeil et transports », L’institut de sondage Opinionway à établi qu’un conducteur sur dix se serait déjà endormi au volant, et que le phénomène toucherait majoritairement les 18-24 ans : 18 % d’entre eux se sont endormis à bord de leur véhicule au moins une fois dans l’année.

Un deuxième facteur important semble être la fréquence du trajet : plus il est connu, plus il est risqué, étant donné que l’attention est moins élevée. Les accidents les plus fréquents sont sur les trajets matinaux entre le domicile et le lieu de travail.

Le manque de sommeil

La principale cause de ce phénomène est le manque de sommeil. A l’issue de la dernière Journée du Sommeil, il a été annoncé que 1 français sur 3 ne dormait pas assez, soit moins de 6 heures par nuit. D’aucun ont témoigné : les effets de la somnolence peuvent se faire sentir d’une manière plus évidente et plus violente que ceux de l’alcool ! Pour en faire l’expérience, certains centres de prévention routière proposent un essayage de lunettes à « effet fatigue »… les tests sont édifiants.

Des conséquences aussi pour les autres

Bien dormir est essentiel, pour soi, comme pour les autres : les conséquences du manque de sommeil ne sont pas préjudiciables qu’au mauvais dormeur ! Restez donc vigilant.

Ne vous fiez pas qu’à la quantité de votre sommeil mais aussi à sa qualité. En voiture, écoutez la radio, chantez, profitez du trajet pour vous éveiller au son de la musique que vous aimez. Dès les premiers signes de sommeil, pensez à vous arrêter pour dormir.

Ajouter un commentaire
Découvrir aussi
J'aime0 0 commentaires
J'aime3 0 commentaires
J'aime1 0 commentaires