Insomnies : les appareils numériques en cause

Article
0
Insomnies : les appareils numériques en cause

Les appareils numériques sont de plus en plus souvent mis en cause dans les troubles du sommeil. Insomnies, difficulté à l’endormissement, sommeil agité, éveils fréquents… chroniques ou aigus, les petits et grands maux du sommeil pourraient trouver leur source dans nos vies en numérique.

Travailler sur informatique toute la journée, naviguer sur internet et flâner sur Facebook quand on a le temps… oui, mais encore faut-il savoir s’arrêter. Une étude américaine de l’Institut polytechnique Rensselaer dans l’Etat de New York a démontré que passer du temps sur sa tablette avant d’aller au lit pouvait jouer un rôle dans les troubles du sommeil.

La lumière bleue et la mélatonine

L’équipe de chercheurs a analysé le taux de mélatonine produit par treize étudiants après deux heures d’utilisation de tablette, entre 23h et 1h du matin. Dite aussi l’ « hormone du sommeil », la mélatonine régule le rythme chronobiologique, elle est synthétisée la nuit. Le taux augmente en soirée, elle indique au corps qu’il va bientôt entrer en période de sommeil. Les treize étudiants n’ont présenté qu’un faible taux – voire un taux nul – de mélatonine.

L’hormone est particulièrement sensible à la lumière. Elle n’est pas produite en journée et sa production commence quand il fait plus sombre. La lumière bleue diffusée par les tablettes – mais également présente dans la lumière du soleil - est alors accusée.

Quelques bons conseils…

Un premier conseil pourrait alors être de bien régler l’intensité de son écran. Dans l’expérience, trois facteurs sont à prendre en compte : la proximité de l’œil, l’intensité et la tonalité de la lumière de l’écran. Deuxième conseil : Placez votre écran à une distance raisonnable de vos yeux. Pour la tonalité, il ne reste plus qu’aux constructeurs de proposer des écrans moins bleus pour les lectures du soir.

A pratiquer avec modération

D’une manière générale, les spécialistes prônent la modération en ce qui concerne tous les appareils numériques : tablettes, ordinateurs, téléviseurs, téléphones portables ils seraient tous plutôt inadaptés à une soirée calme et propice à l’endormissement, chacun pour des raisons différentes. Par exemple, l’expérience ne parle pas ici du type d’activité pratiquée sur la tablette : certaines activités sont plus stimulantes pour le cerveau que d’autres, certaines sont plus apaisantes. Pour établir un rapport solide, l’expérience devrait être poussée plus loin.

Quoi qu’il en soit, si vous avez du mal à vous endormir, oubliez un peu votre tablette !

Article
0

JE FAIS LE POINT SUR MON SOMMEIL EN 4MN

Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X