Jusqu'à -15 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 15 € le 1er mois

Comment arrêter les ronflements ?

Article
Voting

1023 avis

2

Vous ronflez et votre conjoint n'en peut plus ? Il est temps d'agir, car si le ronflement est surtout nuisible pour vos voisins de lit, il peut parfois être révélateur de pathologies plus graves. Alors quelles solutions contre les ronflements ?

Photo
Comment arrêter les ronflements ?
Sommaire
Body

Les causes du ronflement

Le ronflement est engendré par la vibration inspiratoire des tissus du pharynx. Il est facilité par des anomalies morphologiques et fonctionnelles des voies aériennes supérieures, fosses nasales et pharynx.Le ronflement est souvent bénin, mais il peut être un signe du syndrome d’apnées obstructives du sommeil susceptibles de conséquences immédiates, somnolence diurne excessive, et à long terme hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral.

Comment prévenir le ronflement ?

Mieux vaut prévenir que guérir ! Voici quelques conseils pour éviter les ronflements. Ne vous endormez pas sur le dos : cette position favorise le ronflement car la langue repose à l'arrière de la gorge et bloque l'air : préférez dormir sur le coté. Évidemment, il est compliqué de garder cette position toute la nuit...Certains pour éviter de se retrouver sur le dos cousent une balle de tennis dans leur pyjama ! Mais si vous voulez une solution moins radicale, contentez-vous de surélever votre matelas au niveau du haut du corps pour libérer le passage de l'air. Oubliez les bandes nasales, souvent peu efficaces, ainsi que les somnifères, qui augmentent les ronflements. Humidifier la pièce grâce à un vaporisateur si vous ronflez à cause d'une congestion nasale ou d’allergie peut se révéler efficace car l'air sec augmente les ronflements. Enfin, pour éviter que vos muscles de la gorge ne se détendent trop avant de dormir, évitez alcool et repas copieux avant de vous coucher.

Comment arrêter de ronfler ?

Lorsque les ronflements deviennent réellement gênants et que les mesures préventives ne suffisent plus, d'autres solutions plus radicales existent. Les orthèses par exemple, sortes de gouttières dentaires, libèrent le passage de l'air. Cette solution n'est pas forcément très confortable, mais assez efficace. Maigrir peut aussi être une bonne solution pour arrêter de ronfler puisque les graisses situées dans le cou accentuent les risques de ronflement. La chirurgie ou le laser, qui réduisent le volume du voile du palais ou augmentent la perméabilité nasale, sont des techniques de plus en plus utilisées, mais douloureuses. Enfin si le ronflement révèle un syndrome d’apnées obstructives du sommeil le traitement le plus efficace est la ventilation nocturne en pression positive à l’aide d’un masque nasal.

De nouvelles techniques sont à signaler : radiofréquence consistant à provoquer des lésions millimétriques du voile à l’aide d’une sonde thermique dans le but de rigidifier le voile du palais et d’en diminuer les vibrations, et implants vélaires consistant en l’implantation de bâtonnets de polyéthylène dans la musculature du voile.

Il existe donc de nombreux moyens de vaincre les ronflements. Mais attention! Dans tous les cas, il est important de consulter un médecin lorsque les ronflements deviennent réellement invasifs pour vérifier que ceux-ci ne sont pas le signe d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil.

Article
Voting

1023 avis

2

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

A039.reneebon
dim 28/02/2021 - 19:04

J ai remédié mes apnées et ronflement grâce à un ostéopathe et des exercices quotidiens du cou. Les crises d angoisses liées aux apnées je les ai résolues grâce au parcours et psychologues de therasomia. En 6 mois plus de de soucis d apnée. J ai traine ces apnées durant 30 ans ! Je suis enfin libérée ... 

Regine
mar 17/03/2020 - 19:46

Article tres complet . Bravo. Mon fils ronflait tres fort et faisait  57 apnees par heure! il porte un masque la nuit et depuis n en fait plus que 13. il s y est tres bien habitue. Il est moins fatigue au reveil., ces masques sont tres peu bruyants et sa femme n est pas genee.

Par contre j ai une amie qui n a pas pu s y habituee, elle faisait des crises d angoisse.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Replaces smiley icons paths left from non-multisite environment with new ones

Envie de retrouver un sommeil naturellement ?

Faites le bilan de votre sommeil en 3 min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "Je dors toute la nuit d'un sommeil très réparateur"

    En suivant le parcours élaboré par ce programme et les nombreux conseils, j’ai pu appliquer toutes les consignes et après un peu plus d’un mois de pratique mon sommeil s’est amélioré de jour en jour.

    Huguette, 59 ans, Clermont-Ferrand

  • "Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices !"

    Les améliorations ont été progressives. L’enseignement majeur de la méthode pour moi est de différencier la fatigue et les signaux du sommeil. Aller se coucher parce qu’on a identifié les signaux de sommeil.
    Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices!

    Michelle, 64 ans, Hyères

  • "Je fais enfin des nuits réparatrices, le sommeil n'est plus un problème"

    Je suis encore surprise par les résultats obtenus en 3 mois. Si je me réveille la nuit sans me rendormir, je me lève pour lire entre 10 et 20 mn et le sommeil revient sans problème. Je recommande le programme !

    Marie, 58 ans, Bourg en Bresse

  • "J'ai retrouvé le sommeil, la forme et la sérénité en moins de 3 mois"

    J'ai retrouvé une énergie que je ne soupçonnais plus, mes capacités cognitives se sont également restaurées. En environ 3 mois, des problèmes de sommeil insolubles se sont régulés.

    Dominique, 59 ans, Bastia

  • "Maintenant j'ai des vraies nuits et je me sens beaucoup mieux."

    Aujourd'hui mon endormissement est plus rapide, j'ai une meilleure mémoire, je suis de meilleure humeur. Grâce au programme j'ai appris que mauvaise nuit ne veut pas forcément dire mauvaise journée.

    Evelyne, 61 ans, Alençon

  • "J'ai atteint mon objectif : je ne suis plus insomniaque"

    Maintenant, je me sens beaucoup moins fatiguée. Je dors en moins de 50 minutes, notamment grâce aux techniques de relaxation : c’est un besoin maintenant, ça me fait beaucoup de bien !

    Charlotte, 38 ans, Paris. 

Transverse - Arguments programme

  • Parcours adapté

    Un parcours adapté à votre problématique

  • Un coach Psychologue à votre écoute

    Un coach Psychologue à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • contact

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h