L'ivresse du sommeil

Article
0
L'ivresse du sommeil

Peut-on être « ivre de sommeil » ? Oui. Quelle est cette maladie, qui atteint-t-elle et un traitement existe-t-il ? Voici quelques réponses.

Qu'est-ce que l'ivresse du sommeil ?

Elle désigne une difficulté majeure à se réveiller le matin.

Tandis qu’un sujet normal se réveille complètement en une à quelques minutes, le sujet atteint d’ivresse du sommeil se réveille en 15 à 30 minutes, voire une heure ou plus.

Ces sujets ne se réveillent pas à la sonnerie du réveille-matin, y compris en utilisant un réveille-matin à sonneries répétées et particulièrement bruyantes.

Ils doivent donc être réveillés par un tiers utilisant des méthodes vigoureuses et répétées. Une fois debout ces sujets demeurent confus, désorientés, lents, incapables de réagir normalement à une stimulation. Laissés seuls ils se rendorment souvent et ne se souviennent pas avoir été réveillés une première fois lorsqu’ils se réveillent enfin.

Parfois les mouvements du sujet sont incoordonnés, et en particulier la marche qui évoque une démarche ébrieuse.Ce trouble est particulièrement gênant pour la famille ou l’époux ou épouse, et handicapant, les sujets arrivant systématiquement en retard à l’école ou au travail.

Qui est touché par l'ivresse du sommeil ?

L’ivresse du sommeil se rencontre chez les sujets atteints d’une maladie relativement rare, l’hypersomnie idiopathique, caractérisée par une somnolence diurne excessive avec une ou deux siestes de longue durée, un sommeil de nuit de très longue durée et fréquemment cette ivresse du sommeil.

Traitement de l'ivresse du sommeil

Le traitement de cette maladie est basé sur des médicaments de l’éveil, modafinil ou amphétamines, mais l’ivresse du sommeil est souvent résistante à ce traitement.

Article
0

JE FAIS LE POINT SUR MON SOMMEIL EN 4MN

Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X