Jusqu'à -15 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 15 € le 1er mois

L'ivresse du sommeil

Article
Voting

712 avis

1

Peut-on être « ivre de sommeil » ? Oui. Quelle est cette maladie, qui atteint elle et un traitement existe-t-il ? Voici quelques réponses.

Photo
L'ivresse du sommeil
Body

Qu'est-ce que l'ivresse du sommeil ?

Elle désigne une difficulté majeure à se réveiller le matin.

Tandis qu’un sujet normal se réveille complètement en une à quelques minutes, le sujet atteint d’ivresse du sommeil se réveille en 15 à 30 minutes, voire une heure ou plus.

Ces sujets ne se réveillent pas à la sonnerie du réveille-matin, y compris en utilisant un réveille-matin à sonneries répétées et particulièrement bruyantes.

Ils doivent donc être réveillés par un tiers utilisant des méthodes vigoureuses et répétées. Une fois debout ces sujets demeurent confus, désorientés, lents, incapables de réagir normalement à une stimulation. Laissés seuls ils se rendorment souvent et ne se souviennent pas avoir été réveillés une première fois lorsqu’ils se réveillent enfin.

Parfois les mouvements du sujet sont incoordonnés, et en particulier la marche qui évoque une démarche ébrieuse.Ce trouble est particulièrement gênant pour la famille ou l’époux ou épouse, et handicapant, les sujets arrivant systématiquement en retard à l’école ou au travail.

Qui est touché par l'ivresse du sommeil ?

L’ivresse du sommeil se rencontre chez les sujets atteints d’une maladie relativement rare, l’hypersomnie idiopathique, caractérisée par une somnolence diurne excessive avec une ou deux siestes de longue durée, un sommeil de nuit de très longue durée et fréquemment cette ivresse du sommeil.

Traitement de l'ivresse du sommeil

Le traitement de cette maladie est basé sur des médicaments de l’éveil, modafinil ou amphétamines, mais l’ivresse du sommeil est souvent résistante à ce traitement.

Article
Voting

712 avis

1

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

Gisou
jeu 17/09/2020 - 13:22

Bo jour

Oui cest l ivresse du sommeil que j ai depuis que je suis enfant.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Replaces smiley icons paths left from non-multisite environment with new ones

Vous souffrez de troubles du sommeil ?

Faites le bilan de votre sommeil en 3 min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "Je dors toute la nuit d'un sommeil très réparateur"

    En suivant le parcours élaboré par ce programme et les nombreux conseils, j’ai pu appliquer toutes les consignes et après un peu plus d’un mois de pratique mon sommeil s’est amélioré de jour en jour.

    Huguette, 59 ans, Clermont-Ferrand

  • "Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices !"

    Les améliorations ont été progressives. L’enseignement majeur de la méthode pour moi est de différencier la fatigue et les signaux du sommeil. Aller se coucher parce qu’on a identifié les signaux de sommeil.
    Je dors merveilleusement bien et mes nuits sont très récupératrices!

    Michelle, 64 ans, Hyères

  • "Je fais enfin des nuits réparatrices, le sommeil n'est plus un problème"

    Je suis encore surprise par les résultats obtenus en 3 mois. Si je me réveille la nuit sans me rendormir, je me lève pour lire entre 10 et 20 mn et le sommeil revient sans problème. Je recommande le programme !

    Marie, 58 ans, Bourg en Bresse

  • "J'ai retrouvé le sommeil, la forme et la sérénité en moins de 3 mois"

    J'ai retrouvé une énergie que je ne soupçonnais plus, mes capacités cognitives se sont également restaurées. En environ 3 mois, des problèmes de sommeil insolubles se sont régulés.

    Dominique, 59 ans, Bastia

  • "Maintenant j'ai des vraies nuits et je me sens beaucoup mieux."

    Aujourd'hui mon endormissement est plus rapide, j'ai une meilleure mémoire, je suis de meilleure humeur. Grâce au programme j'ai appris que mauvaise nuit ne veut pas forcément dire mauvaise journée.

    Evelyne, 61 ans, Alençon

  • "J'ai atteint mon objectif : je ne suis plus insomniaque"

    Maintenant, je me sens beaucoup moins fatiguée. Je dors en moins de 50 minutes, notamment grâce aux techniques de relaxation : c’est un besoin maintenant, ça me fait beaucoup de bien !

    Charlotte, 38 ans, Paris. 

Transverse - Arguments programme

  • Parcours adapté

    Un parcours adapté à votre problématique

  • Un coach Psychologue à votre écoute

    Un coach Psychologue à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • contact

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h