Comment faire face à l’insomnie ?

Article
0
Comment faire face à l’insomnie ?

Vous êtes fatigué, irrité, nerveux ou tendu, au réveil et la mauvaise qualité de votre sommeil vous paraît en être la cause : réagissez ! Se perdre dans l’insomnie n’est pas une fatalité, elle peut être traitée en s’attaquant directement à ses causes.

Difficultés à l’endormissement, réveil en pleine nuit ou trop tôt le matin… les troubles du sommeil sont multiples et ont plusieurs origines possibles : plusieurs méthodes thérapeutiques existent, à adapter en fonction du type d’insomnie.

L’hygiène du sommeil

Quand l’insomnie provient de mauvaises habitudes de sommeil, il faut avant tout retrouver une bonne hygiène de vie, ne pas consommer trop d’excitants, ne pas trop manger le soir, ne pas consommer d’alcool en soirée, ne pas faire de sport intense après 17h, aérer sa chambre, profiter d’une activité calme en soirée, éviter l’abus de télévision, les écrans, les téléphones portables… Il faut aussi savoir respecter les signaux que nous envoie le corps : aller se coucher quand le besoin s’en fait sentir, ne pas se forcer à dormir si on n’en ressent pas le besoin.

La thérapie cognitivo-comportementale

Elle s’adresse électivement à l’insomnie psychophysiologique, insomnie dépendant de deux groupes de facteurs, tension somatique d’une part et conditionnement négatif au sommeil acquis dans des circonstances particulières s’opposant au sommeil.

La relaxation

Les différentes méthodes de relaxation prennent place dans la journée. Elles n’ont pas pour but de conduire au sommeil mais de mettre le sujet dans des conditions physiques et psychiques favorables au sommeil.

La psychothérapie

Elle est éventuellement à envisager en cas de pathologie psychiatrique, anxiété ou dépression en particulier. Il ne faut pas en attendre des résultats immédiats

L’aide médicamenteuse

Elle s’adresse électivement à l’insomnie aiguë ou occasionnelle. Elle repose principalement sur les hypnotiques, benzodiazépiniques et plus récemment non benzodiazépiniques. La possibilité d’effets secondaires est une indication à une utilisation seulement temporaire.

Article
0

JE FAIS LE POINT SUR MON SOMMEIL EN 4MN

Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X