La thérapie du sommeil et l’aspect cognitif de l’insomnie

Article

48 votes

1
La thérapie du sommeil et l’aspect cognitif de l’insomnie

La thérapie comportementale et cognitive appliquée au sommeil comporte un travail important de révision des idées concernant le sommeil. Au même titre que le travail comportemental, l’aspect cognitif est essentiel pour résoudre son insomnie. Découvrez comment s’articule le travail cognitif, dans les TCC du sommeil, pour mettre fin aux problèmes d'insomnie.

Envie de retrouver un sommeil de qualité ?
Faites le bilan de votre hygiène de sommeil en 3 min
Je démarre mon bilan gratuit !

La thérapie du sommeil : apprendre pour comprendre l'insomnie

Le sommeil est le résultat d’un mécanisme complexe. Pour mieux l’analyser, il faut comprendre son fonctionnement. La thérapie comportementale et cognitive appliquée au sommeil accorde une place importante à l’explication de ce mécanisme pour permettre au dormeur de mieux dormir.

La compréhension du sommeil est une première étape vers une meilleure appréhension de ses difficultés et de ses progrès. 

 

Mettre fin aux fausses croyances sur le sommeil grâce à la TCC

Le deuxième volet de ce travail cognitif concerne les fausses croyances. Elles maintiennent souvent le dormeur dans une posture défaitiste vis-à-vis du sommeil, et l’empêchent de modifier son point de vue sur son insomnie. En adoptant des pensées adaptées, le dormeur améliore son sommeil. Par exemple, certains insomniaques pensent qu'aller se coucher plus tôt augmente leurs chances de dormir. Le travail cognitif consiste à démontrer que cette pensée est fausse, et qu’elle ne fait qu’empirer le problème. En se détachant de ses préjugés sur le sommeil, le dormeur relativise son insomnie.

 

Une thérapie comportementale et cognitive pour gérer les émotions

Le dernier volet du travail cognitif est un travail sur la gestion émotionnelle. En effet, les émotions négatives liées au sommeil comme l’angoisse, le stress ou la colère entretiennent l’insomnie. Des techniques de relaxation sont ainsi mises en place pour améliorer la tolérance émotionnelle du dormeur. On apprend ainsi à prendre du recul vis-à-vis de ses émotions, même les plus douloureuses. En acceptant ses émotions plus sereinement, le dormeur est mieux préparé à accueillir le sommeil. De plus, ce travail émotionnel est également très utile pour améliorer la continuité du sommeil et diminuer le nombre d’éveils nocturnes.  

 

Découvrez Therasomnia, la TCC du sommeil 

Le programme Therasomnia s'appuie sur les thérapies comportementales et cognitives de l'insomnie. Le parcours thérapeutique a pour but de vous aider à sortir du cercle vicieux de l'insomnie en vous aidant à mettre en place les bonnes conditions d'endormissement ; en vous apprenant à supprimer les mauvaises habitudes qui dérèglent votre sommeil pour les reconditionner de manière positive ; et en vous aidant à gérer vos émotions pour être calme au moment du coucher. Découvrez comment bien dormir avec Therasomnia !

Article

48 votes

1

JE FAIS LE POINT SUR MON SOMMEIL EN 3MN

Commentaire

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Les causes de la fatigue au réveil

117 votes

1
Malgré une longue nuit de sommeil, vous vous sentez encore fatigué(e) ? Ce symptôme peut être lié à une mauvaise hygiène de vie ou à un sommeil qui n’est pas réparateur. ThéraSomnia détaille toutes les causes possibles et les solutions à…
Lire plus

L'activité physique peut aider à mieux dormir

Article

68 votes

0
Insomnie : que faire ? L’activité physique ne doit pas être négligée dans le traitement des troubles du sommeil, à condition de respecter quelques règles. Les effets demandent parfois un peu de patience.
Lire plus

Comment bien dormir ?

Article

236 votes

1
Le sommeil est un élément indispensable au bon développement du cerveau et à son maintien. Mais le marchand de sable se fait parfois long à venir et l'insomnie nous guette. Alors quelles solutions pour mieux dormir ?
Lire plus

Comment surmonter l'angoisse du coucher

Article

916 votes

0
Les nuits passées sans dormir, à s’énerver dans votre lit ont fait de votre nid douillet un endroit hostile, cause de l’insomnie. Pour mieux dormir, réconciliez-vous avec votre lit, pour qu’il rime avec sommeil, et non avec anxiété.
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
X