Tout savoir sur la mélatonine ou hormone du sommeil

Article
0
Tout savoir sur la mélatonine ou hormone du sommeil

Le sommeil est un processus complexe, où de nombreux éléments jouent un rôle bien spécifique. Parmi eux, la mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil, réagit à la lumière et est secrétée uniquement pendant la nuit. Cette hormone est donc primordiale pour un sommeil de qualité.

La mélatonine en détail

Pour comprendre la mélatonine, il faut passer par le cerveau, et plus précisément par sa base, là où est situé l'hypothalamus. C'est en effet dans cette partie du cerveau que le processus de veille et de sommeil est régulé. Des cellules nerveuses ou neurones relient la rétine, une région de l’œil sensible à la lumière, à l’hypothalamus, à la glande pinéale qui sécrète de la mélatonine quand il fait nuit. C'est seulement dans l'obscurité que la mélatonine est relâchée dans le cerveau. Cette hormone atteint son niveau maximum à 2 h du matin. Sa production peut être ralentie, voire complètement supprimée par la lumière.

La lumière et la mélatonine vont de pair

C'est l'alternance de la lumière du jour et de l’obscurité de la nuit qui va permettre au cycle veille/sommeil de se réaliser. Chez certains aveugles, par exemple, le cycle veille/sommeil est perturbé. D’autre part, lorsqu'on soumet quelqu'un à une lumière forte dans la matinée ou dans la soirée, on observe un décalage de son sommeil. Une lumière forte le matin par exemple, provoque des horaires du sommeil avancés : on s'endort plus tôt et on se réveille plus tôt le jour suivant. A l'inverse, une lumière forte en soirée retarde l’endormissement du soir et le réveil du matin.

La mélatonine pour guérir l'insomnie ?

La mélatonine a un rôle de synchroniseur des rythmes biologiques (rôle chronobiotique). Administrée le matin, la mélatonine entraîne un retard de phase des rythmes biologiques, alors qu’administrée le soir, elle provoque une avancée de phase des mêmes rythmes biologiques. Elle peut donc s'avérer utile pour les troubles du sommeil liés au décalage horaire et au travail de nuit. Les scientifiques se sont donc rapidement intéressés à cette hormone pour développer un traitement et ils ont créé la mélatonine synthétique vendue en France sous le nom de Circadin.
Bien que n’étant pas un hypnotique ce traitement peut s’avérer utile dans le cas d’une difficulté d’endormissement chez le sujet âgé dont la sécrétion de mélatonine serait retardée et avec elle la tendance au sommeil du soir. L'avantage de cette substance est qu'elle n'a pas d'effet sédatif comme les somnifères. En revanche ses effets à long terme sont mal connus d’où la règle d’un usage limité dans le temps.

 

Article
0

JE FAIS LE POINT SUR MON SOMMEIL EN 4MN

Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X