Tout savoir sur l'insomnie paradoxale

Article

1265 votes

0
Tout savoir sur l'insomnie paradoxale

Qui n'a jamais eu l'impression de n'avoir pas fermé l’œil de la nuit ? C'est justement ce dont se plaignent les personnes qui souffrent d'insomnie paradoxale. Toutes les nuits, ces dormeurs disent ne dormir que quelques heures seulement, voire pas du tout. Qu'en est-il vraiment ? Et comment traiter l'insomnie paradoxale ?

Vous pensez souffrir d'insomnie paradoxale ?
Faites le bilan de votre sommeil en 3 min
Tout savoir sur l'insomnie paradoxale
Je démarre mon bilan gratuit !

L'insomnie paradoxale, quand dormir n’est pas perçu subjectivement

L'insomnie paradoxale est aussi appelée insomnie subjective ou mauvaise perception du sommeil. Le sujet se plaint de très mauvais sommeil, voire d'absence totale de sommeil, ne collant pas avec une absence de somnolence marquée ou de diminution des performances durant le jour. Le dormeur a une très mauvaise évaluation de la durée réelle de son sommeil. La plupart des insomniaques ont tendance à estimer à la hausse le temps qu'il leur faut pour s'endormir et à la baisse la durée totale du sommeil. Mais dans le cas de l'insomnie paradoxale, le dormeur apparaît incapable de percevoir qu'il a dormi. Soumis à un enregistrement polysomnographique en laboratoire de sommeil, on constate un grand écart entre un sommeil peu différent de la normale et la plainte majeure du dormeur. On estime que ce type d'insomnie touche 5% des insomniaques vus en laboratoire de sommeil.

Les facteurs favorisants de l'insomnie paradoxale

Dans la majorité des cas, ces insomniaques ont une personnalité anxieuse et sont fixés sur la durée anormalement faible de leur sommeil. On note également une activité mentale soutenue, et une incapacité à la ralentir au moment de se coucher. Les patients rapportent d'ailleurs souvent l'impression d'avoir pensé toute la nuit.

Comment l'expliquer ?

L'écart entre la perception subjective du dormeur et les données des enregistrements polysomnographiques est encore difficile à expliquer. Il se pourrait que ces sujets aient un niveau d’activation cérébrale plus élevé que la normale leur laissant l’impression de ne pas dormir. Une autre hypothèse serait que ces sujets cristallisent sur le sommeil toutes leurs plaintes sur le sommeil d’une manière hypocondriaque. Une autre possibilité serait encore que la qualité intrinsèque de leur sommeil soit mauvaise, mais que les enregistrements polysomnographiques ne rendent pas compte de ce défaut de qualité.

Comment traiter l'insomnie paradoxale ?

On est encore assez démuni vis à vis de ce type d’insomnie. Le traitement de base est celui de l’insomnie psychophysiologique, mais il faut reconnaître que les résultats sont la plupart du temps limités. On a pu effectuer des éveils provoqués dans la nuit, suivis d’une discussion avec le patient sur son ressenti du sommeil pour lui faire reconnaître des signes de sommeil.

Article

1265 votes

0

JE FAIS LE POINT SUR MON SOMMEIL EN 3MN

Le saviez-vous ?

Vous pouvez bénéficier d'une prise en charge de votre mutuelle santé pour ce programme. Découvrez comment!

Voir les possibilités de prise en charge
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

L'ivresse du sommeil

Article

186 votes

1
Peut-on être « ivre de sommeil » ? Oui. Quelle est cette maladie, qui atteint elle et un traitement existe-t-il ? Voici quelques réponses.
Lire plus

Les terreurs nocturnes chez l'enfant : que faire ?

Article

1228 votes

0
Votre enfant se réveille souvent brutalement pendant la nuit ? Il semble avoir fait un cauchemar violent et vous ne parvenez pas à le calmer ? Il n'est peut-être pas la victime d'un banal cauchemar mais d'une terreur nocturne. Le point sur…
Lire plus

Comment arrêter les ronflements ?

Article

931 votes

2
Vous ronflez et votre conjoint n'en peut plus ? Il est temps d'agir, car si le ronflement est surtout nuisible pour vos voisins de lit, il peut parfois être révélateur de pathologies plus graves. Alors quelles solutions contre les…
Lire plus

Qu'est-ce que le syndrome d'apnées du sommeil ?

Article

174 votes

2
Au moins 5% des hommes et 2% des femmes sont atteints du syndrome d’apnées obstructives du sommeil. Cette pathologie peut avoir des conséquences graves sur la santé. Quelles sont ces conséquences et que faire en cas de syndrome d’apnées du…
Lire plus

Tout savoir sur l'insomnie psychophysiologique

Article

319 votes

0
Beaucoup de personnes souffrent de mal dormir mais peu savent qu'il existe de nombreux types d'insomnie. Nuits blanches, réveils difficiles et somnolence en journée : vous souffrez peut-être d'insomnie psychophysiologique. Cette insomnie…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
X